Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Recent posts

Les Faux-monnayeurs - André Gide

October 18 2017 Published on #Littérature XXème

Les Faux-monnayeurs est un roman d'André Gide écrit publié en 1925 dans la Nouvelle Revue française, la revue de Gaston Gallimard et qualifié par son auteur comme "son premier roman", les nombreux textes l'ayant précédé étant alors qualifiés par lui de "récits" ou de "soties" !

Un roman à la construction minutieusement élaborée et réfléchie, voilà ce que sont Les Faux-monnayeurs qui comporte un grand nombre de personnages et de points de vue, une intrigue centrale et des intrigues secondaires ! Gide est alors au sommet de son art véritablement ! Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ce roman, beaucoup plus que ses autres textes, en particulier L'immoraliste ou Les Caves du Vatican - dont le meurtre gratuit m'a ulcéré !

Ce roman mets en scène un écrivain, Édouard, qui s'interroge sur la prétention du genre romanesque à reproduire le monde réel, tout le problème de l'"écriture créatrice" ! Il y a là une mise en abyme, de par là-même la structure de ce roman de Gide qui innove par rapport à l'époque en étant non-linéaire !

Le thème de l'homosexualité est au cœur de l'action (Gide était homosexuel) ! On a d'une part la rivalité entre les deux écrivains, Robert et Édouard, l'enlèvement d'Olivier ou l'attirance des jeunes gens pour leurs aînés !

Entrons plus dans le détail si vous me le permettez ! Les personnages de l'intrigue centrale sont Bernard et Olivier, deux amis de lycée, et Édouard, l'oncle d'Olivier désireux de créer un roman unique et innovant, mets qui n'arrive jusque là qu'à créer de "la fausse monnaie", une contrefaçon du monde réel ! Au début du roman, Bernard découvre, en tombant sur des lettres d'amour adressées à sa mère, qu'il n'est pas le fils de son père, Albéric Profitendieu qu'il va alors mépriser bien qu'il soit l'enfant favori de celui-ci !

Bernard va retrouver l'oncle d'Olivier à la Gare Saint-Lazare après avoir rédigé une lettre d'adieux injuste et tombe sur le journal intime de l'écrivain en s'emparant de la valise de celui-ci. Bernard retrouve alors alors sa grande amie Laura, enceinte de Vincent, frère d'Olivier que ce futur papa a abandonné dans la plus grande détresse !

Édouard s'amuse de l'épisode de la valise et invite Bernard et Laura à un séjour en Suisse en proposant au jeune homme d'être son secrétaire.

Pendant ce temps, Olivier, jaloux de Bernard, se laisse séduire par le comte de Passavant, riche, dandy et amateurs de jeunes hommes mais aussi cynique et manipulateur et qui va avoir une influence pernicieuse sur le garçon ! Olivier devient mauvais, sombre dans la dépression et va jusqu'à se saouler au cours d'une soirée d'un club littéraire, les Argonautes, où il se ridiculise, tombe dans la torpeur et est récupéré par son oncle Édouard qui le sauve de plus d'une tentative de suicide !

Olivier, avec l'accord de sa mère Pauline, va vivre chez son oncle tandis que Bernard finira par accepter Profitendieu comme figure paternelle et laissera Édouard pour en pas prendre la place de son ami Olivier dans le cœur de l'écrivain !

Voila ! Je vous fais grâce des la demi-douzaine d'intrigues secondaires ! Gide s'essaie ici à reproduire la complexité du monde réel. Concernant la mise en abyme mentionnée plus haut, le personnage d’Édouard, essaie lui-même d'écrire un roman intitulé Les Faux-monnayeurs avec les mêmes intentions que Gide !

Un très bon roman donc - l'un des meilleurs de Gide à mon avis - pour ceux que j'ai lui ! Je vous le recommande chaudement ! C'est agréable, les personnages sont bien brossés et ça se lit bien !

Pour finir, je signale qui avec ce billet, cela fait mon 2051ème article si je compte tous les billets différents publiés sur Overblog/eklablog et sur Skyblogs ! La prochaine étape est le 2000ème article à proprement parlé sur Overblog/eklablog qui donnera l'occasion d'un compte à rebours ! 2000 billets, ce n'est pas rien ! Et c'est reparti pour 2000 billets de plus ! On vise les 4000 articles !

A bientôt !

Les Faux-monnayeurs - André Gide
Read more

Le Pic de Malmort - Asmodée Editions

October 16 2017 Published on #Jeu de rôle

Dans les années 2000, alors que le paysage rôlistique commençait à se remettre des attaques de la décennie précédente des Dumas/ Pradel, un jeu dominait toute la scène, le classique Dungeons & Dragons qui s'offrait une superbe troisième édition aux mécanismes bien rodés ! J'ai déjà eu l'occasion de vous parler de certaines des campagnes qui sortaient alors pour ce jeu de rôles - et il y en avait en quantités ! Il y eut Witchfire, Freeport, Oblivion traduits chez Asmodée Éditions/Siroz mais cette petite boite d'édition fournissait aussi des créations originales ! Comme Le  Pic de Malmort par l'auteur phare de ce milieu, Croc !

Croc, pour l'avoir aperçu à l'Oeuf Cube, boutique légendaire près de la fac de Jussieu, a un côté rock'n'roll ! On lui doit des jeux comme Animonde, Berlin XVIII, Bitume, Bloodlust, Scales, mais surtout In Nomine Satanis/ Magna Veritas et aussi ce Pic de Malmort conçu pour des personnages de D&D3 de niveau 1 à 3 !

Un scénario en réalité de facture très classique ! Les héros escortent une caravane de marchands et tombent dans une embuscade tendue par des gobelins ! Ils arrivent ensuite au village de Malmort protégé par l'Ordre du Griffon! Mais bientôt la menace d'une invasion gobeline massive se profile ! Les PJ doivent aller enquêter dans les montagnes où ils découvrent les forces en présence !

Ce scénario serait parfait pour une initiation si Croc lui avait donné une suite ! En effet, Le Pic de Malmort  est conçu comme le premier volet d'une campagne en plusieurs volets et donc ce livret n'a pas vraiment de conclusion et nous laisse sur des enjeux et une action suspendus ! On en sait pas vraiment ce qui se trame dans l'ombre, le pourquoi du comment !?

Cela reste une succession linéaire de petits donjons sans grandes envergures ! En même temps, c'est pour PJ de bas niveau ! Hélas, cette "introduction" nous laisse sur notre faim ! On ne retrouve pas non plus l'humour de l'auteur dans ce module qui reste bien sérieux et conventionnel ! Bref du commercial bien formaté !

J'ai joué ce scénario avec mes joueurs de l'époque, Florian, Cécile, Patrick et Christopher, en 2005, moi comme MJ et ce module n'a pas laissé un souvenir impérissable ! On lui préférera largement des productions comme Retour au Temple du Mal Élémentaire  !

Passez votre chemin donc ! Circulez y a rien à voir !

A bientôt !

Le Pic de Malmort - Asmodée Editions
Read more

Vigilante - Irem

October 14 2017 Published on #Jeu vidéo

Vigilante est un jeu vidéo de 1988, du genre beat them all, développé par Irem sauf pour le territoire des USA où c'est Data East qui le prends en charge ! C'est évidemment à l'origine une borne d'arcade.

Le monde est devenu un endroit encore plus violent ! La police est débordée par cette violence omniprésente et ce sont les groupes d'autodéfense, les Vigilantes, qui assure la sécurité ! Notre héros est l'un de ces fiers-à-bras, un justicier urbain dont la petite amie Madonna se fait kidnapper par des skinheads ! Il doit donc se porter à son secours et distribuer les mandales à tour de bras !

En réalité, ce jeu n'est qu'une resucée d'un autre jeu de 1984, le hit Kung-Fu Master du même développeur (je vous renvoie à mon billet sur cet autre jeu !) ! L'action se déroule sur un plan unique - contrairement à Double Dragon, autre jeu de castagne à la même époque qui avait largement ma préférence ! Le joueur est très limité dans ses mouvements puisqu'il ne peut se déplacer que sur cet axe horizontal !

Les ennemis - des hordes de voyous ! - arrivent par la droite et la gauche et vous disposez de deux types de coup - coups de poings et coups de pieds ! - pour vous en débarrasser. Il est aussi possible de sauter ou de se baisser ! De temps à autre, il vous est permis de ramasser un nunchaku pour encore plus d'efficacité !

Le jeu se joue en solo mais il est possible d'y jouer à deux ! En fait pas vraiment, car chaque joueur joue à tour de rôle, en alternance !

Les ennemis arrivent donc en nombre et agrippent à vous jusqu'à ce que vous mourriez - car il font baisser votre jauge de vie ! Ils ont souvent aussi des couteaux, des matraques voire des pistolets. Les mécanismes, vous le voyez, de Kung-Fu Master sont donc repris comme un copier-coller  - avec des graphismes certes améliorés ! Et évidemment, il y a a aussi des boss de fins de niveaux ! Et un temps limite ! Il y a cinq niveaux si je ne m'abuse ! Il s'agit de ne pas se laisser déborder !

Ce jeu connut un certain succès - pour ma part y jouais très peu et essentiellement au bar-tabac Le Havane ! Il fut porté sur différentes consoles et machines de salon, PC-Engine, Sega Master System, Amiga, Atari ST, Amstrad CPC, Commodore 64 et ZX Spectrum mais je  n'eut accès à aucune de ces versions et ne jouais qu'à la borne d'arcade ! Et comme je vous l'ai dit je préférais Double Dragon, que je maîtrisais mieux et où j'étais champion ! Ah si j'aimais bien la musique de ce jeu sur la borne !

A bientôt !

Vigilante - Irem
Read more

L'Etrange Réveil du Schtroumpf Paresseux - Peyo

October 12 2017 Published on #Bande-dessinée

L’Étrange Réveil du Schtroumpf Paresseux est le quinzième album des aventures des petits personnages de Peyo - en fait un recueil de cinq récits de huit pages chacun parus entre avril et août 1990 dans le magazine Schtroumpf !. C'est aussi le aussi le deuxième album de la série-mère des Lutins Bleus édité par Cartoon Creation, la maison d'édition managé par Thierry Culliford, le fils de Peyo, avec l'aide de son père.

Le point de départ de toutes ces aventures était d'adapter des épisodes de la série d'Hanna-Barbera ! Ce fut Jean-Claude De La Royère qui s'y colla ! Il dessinait les planches au fur et à mesure et les soumettait à Peyo qui apportait tellement de modifications qu'au final, cela ne ressemblait plus au dessin animé américain à succès ! La tâche fut compliquée par les gros problèmes de santé de Peyo qui faisait des crises d'hypoglycémie de plus en plus graves.

On pourra trouver ces récits un peu ingénus, voire simplistes et enfantin ! C'est à dessein car Peyo ne s'adressait plus à des lecteurs de 7 à 77 ans mais visait désormais les 3 à 4 ans qui apprenaient à lire, comme son petit-fils John.

Le récit qui donne son titre à l'album s'appelle L’Étrange Réveil du Schtroumpf Paresseux, un temps nommé Le Grand Sommeil du Schtroumpf Paresseux en hommage à Raymond Chandler ! Pourtant, aucun rapport avec le polar ! Le récit lorgne plus vers la logique du CosmoSchtroumpf ! Les Schtroumpfs décident de jouer un tour au Schtroumpf Paresseux en se grimant en petits vieux pour lui faire croire qu'il a dormi 200 ans ! Comme cela, il peuvent le mettre à la tâche ! Mais le Schtroumpf Paresseux découvre le pot aux roses et fait à son tour une farce ! Les choses manquent de tourner mal à base d’élixir de jouvence et d'élixir de vieillissement mais ce n'est finalement que Gargamel qui en fait les frais !

La seconde histoire se nomme Le Petit Train des Schtroumpfs.Les Schtroumpf Bricoleur bricole une locomoschtroumpf pour aider ses congénères à ramener des vivres de la forêt ! Mais il est connu que les trains se font facilement attaquer, ici pas par les indiens mais encore un fois par Gargamel qui fabrique une déviation de rails ! Mais le Schtroumpf Bricoleur a tout prévu !

Dans Le Schtroumpf et son dragon, on suit le Schtroumpf timide qui se désole d'être le seul à ne pas avoir de compagnon animal ! Il va alors tomber sur un petit dragon et le ramener au village, ce qui va provoquer des catastrophes en chaîne ! Il se résous alors à le ramener à ses parents ! Heureusement que la famille dragon est là lorsque le pont sur la Rivière Schtroumpf menace de céder suite à de fortes intempéries !

L'avant-dernier récit nous fait découvrir Les Schtroumpfs pompiers - qui se montrent un peu trop zélés, allant même jusqu'à éteindre la "flamme" du Schtroumpf Poète pour la Schtroumpfette ! Mais ils ont leur baptême du feu lorsque Gargamel - encore lui ! - mets le feu à la forêt ! Heureusement, le Grand Schtroumpf sauve le village grâce à un objet magique !

On termine avec Une taupe chez les Schtroumpfs  où le Schtroumpf Farceur chipe ses lunettes au Schtroumpf à lunettes ! Les binocles seront bien utiles à nos héros lorsqu'une taupe complétement myope déboule dans le village puis chez Gargamel en lui rendant la vue ! Une fois encore, l'affreux sorcier est le dindon de la farce !

Voila ! Cet album applique la même recette que l'album précédent L'Aéroschtroumpf avec ses récits multiples et courts ! Peyo passait progressivement la main et son œuvre allait ainsi se pérenniser et lui survivre ! J'ignore encore quelle est la configuration des albums suivants n'ayant jamais mis le nez dedans ! Mais je vous tiens au courant !

A bientôt !

L'Etrange Réveil du Schtroumpf Paresseux - Peyo
Read more

A la poursuite du diamant vert - Robert Zemeckis

October 11 2017 Published on #Cinéma

Les années 1980, outre la vague des blockbusters, voient le retour des films d'aventures avec des œuvres comme Les aventuriers de l' Arche perdue, Les Goonies ou encore Retour vers le Futur !

Avant même Retour vers les Futur - et s'inspirant des périples d'Indiana Jones, Robert Zemeckis s'était déjà lancé dans ce genre aventureux avec A la poursuite du diamant vert, film sorti en 1984.

On y retrouve alors deux stars de l'époque, Michael Douglas, le digne fils de Kirk, et la blonde Kathleen Turner. Ces deux là devaient par la suite se retrouver dans la séquelle Le Diamant du Nil et dans une espèce de comédie acerbe, à contre-emploi de leurs complicités, La guerre des Rose.

Les deux acteurs forment ici le duo de l'aventurier et de la fille de la ville - configuration que reprendra le film Crocodile Dundee d'une certaine façon !

On retrouve aussi le truculent Danny de Vito, acteur pour qui pour ma part je ressens une certaine aversion physique !

Joan Wilder, une romancière, doit rapporter à sa sœur, kidnappée en Colombie, une carte que lui a expédiée le mari de cette dernière peu avant qu'il soit retrouvé mort. Après s'être trompé d'autocar à l'aéroport, elle rencontre un aventurier nommé Jack Colton. Celui-ci devine que la carte décrit la cachette d'un trésor qu'ils vont se mettre à chercher ensemble : le diamant vert.

La jeune romancière va donc voir sa petite vie rangée bousculée par cette aventure en pleine jungle colombienne !

De fait, le diamant vert, à l'image des Mystérieuses Cités d'Or, fait partie d'une série de précieuses gemmes à travers le monde, afin de ménager la possibilité de suites. Le Diamant du Nil  prendra d'ailleurs le contrepied de ce présupposé !

Michael Douglas eut alors un véritable coup de cœur à l'origine pour le scénario de ce film, écrit par Diane Thomas à tel point qu'il devint producteur du projet et offrit une Porsche à la scénariste qui hélas se tua à son bord par la suite !

Le tournage eut lieu en Amérique centrale et en Amérique du Sud, au Mexique et au Venezuela ! Si ma mémoire est bonne, c'est dans ce film que les deux héros font une époustouflante chute dans la boue en dévalant une pente !

Kathleen Turner obtint deux récompenses pour son rôle de Joan Wilder, d'une part le Los Angeles Film Critics Association Awards 1984 et d'autre part le Golden Globe 1985.

C'est une bonne comédie mais un peu passée de mode !

A bientôt !

A la poursuite du diamant vert - Robert Zemeckis
Read more

Croire au merveilleux - Christophe Ono-Dit-Biot

October 7 2017 Published on #Littérature XXIème

On a beaucoup écrit sur le travail du deuil et c'est dans ce domaine que pénètre Christophe Ono-Dit-Biot, dans son roman Croire au merveilleux ! Pour tout vous dire, la fin de ce roman m'a scotché ! C'est maitrisé de haute volée et n'ai rien vu venir - et vais essayer de na pas vous spoiler !

César est un journaliste qui a perdu sa femme adorée, Paz, dans un accident de voiture et qui ne s'en remets pas malgré la présence de son petit garçon. Alors il décide de mourir et emploie des médicaments pour se suicider...

Mais il est sauvé au moment ultime par sa nouvelle voisine, une jeune Grecque érudite, nommée Nana ! César est un passionné de littérature grecque et les références parsèment le livre, Hésiode, Homère bien sûr, Platon, Pline-L'Ancien, Pindare et pas mal d'autres !

Avec Nana et en plongeant dans les mythes, César va retrouver goût à la vie mais c'est bien plus subtile que cela en réalité ! Le jeune veuf découvre toute la famille de Nana, son demi-frère Marcello, Dita sa sœur nymphomane, sa belle-mère, sa nourrice, et son terrible père !

Le livre est ancré dans les évènements de 2016 ! Le terrorisme islamiste est mentionné, notamment l'attentat de Nice - bien que le mot "Nice" ne soit jamais écrit ! Le monde est-il devenu fou ? Les anciens mythes grecs vont-ils nous sauver ?

Finalement, Athanis, le terrible père, convoque César sur une petite île grecque au moyen de son avion privé ! Là, le journaliste va comprendre la vraie nature des choses et toute la mythologie grecque est convoqué ! Il en ressort comme après un long sommeil !

La problématique du roman est "que nous laissent les défunts ?". César se demande si Paz l'aime encore par delà la mort et cherche dans sa mémoire un indice qui lui aurait échappé, une réminiscence pour parler comme Platon. Athanis lui apporte la réponse !

Le roman se conclut sur une petite ile du Japon, le "dernier pays civilisé" où César a enfin la réponse à sa question.

Après un début assez convenu, ce livre bien écrit, étonne par sa fin. On bascule en quelque sorte dans le merveilleux ! Même si le procédé utilisé est archi-usé !

Je vous le recommande particulièrement ! Une sorte de conte !

Je n'avais pas compris la véritable teneur de ce récit, la nature de ses personnages, pourtant l'auteur avait laissé des indices ! Je ne dois pas assez connaître mes mythes grecs !

A bientôt !

Croire au merveilleux - Christophe Ono-Dit-Biot
Read more

Star Wars - Dark Maul : Soif de sang - Cullen Bunn & Luke Ross

October 6 2017 Published on #Star Wars, #Comics, #Marvel, #Bande-dessinée

Dark Maul est apparu pour la première fois en 1999, dans l'Épisode I : La Menace fantôme où on le pensait mort à la fin, coupé en deux ! Mais il est réapparu des années plus tard dans les séries The Clone Wars et Star Wars Rebels. La plupart de ses histoires sur les autres supports, comics et romans sont devenues "Légendes" en 2014 après le rachat par Disney. Toutefois, un récit est resté dans le Canon : Dark Maul : Fils de Dathomir.

Dark Maul : Soif de sang est un récit de 2015, en cinq parties, scénarisé par Cullen Bunn et dessiné par Luke Ross. Le premier a œuvré sur Superman/Batman chez DC puis sur Wolverine, Magneto, Venom et surtout Deadpool chez Marvel Le second est né en 1977 et s'est fait connaître dans les années 1990 sur la gamme Marvel 2099. Il est en contrat avec la Maison des Idées depuis 2008. Sur Star Wars, chez Marvel, on lui doit le dessin de l'adaptation comics du Réveil de la Force, comics sans grande originalité où il fait le service minimum ! Il est beaucoup plus inspiré sur Dark Maul : Soif de sang !

L'intrigue de cette BD se passe avant La Menace fantôme. Dark Sidious ourdit ses plans contre la République - pour en prendre le contrôle !  - et contre les Jedi. Mais le Sith a besoin de plus de temps ! Il doit refréner les ardeurs et les instincts de vengeance de son apprenti, Dark Maul qu'il a formé au combat !

Le début du comics contient de nombreuses références à l'univers Star Wars ! On retrouve les créatures de l'Épisode VII, les Rathtars, la planète Malachor de la série Star Wars Rebels où Sith et Jedi s'affrontèrent jadis ! Par la suite, Cade Bane et Aurra Sing font une longue apparition en hommes de main de Maul ! Et on a aussi droit au nombreux cartels et gangs que l'on voit dans la série The Clone Wars, le Syndicat Pikes, les Falleens du Soleil Noir, etc,...

Maul va, lors d'une mission pour son maître, apprendre que Xev Xrexus, la dirigeante d'un syndicat du crime, organise la vente aux enchères d'une Padawan qu'elle a capturé suite à un crash ! Les bandits des quatre coins de la Galaxie se rendent à l'événement dans le système Drazkel ainsi que Maul avec ses hommes de main chasseurs de primes (mention spéciale à la créature en forme de moustique suceur de sang !).

Évidemment, Maul n'a pas les crédits pour remporter l'enchère alors il use de la méthode forte et s'échappe avec Eldra Keitis la Padawan ! Mais la dirigeante du cartel fait exploser une bombe dans le vaisseau du Sith qui s'écrase sur une planète toute proche ! S'ensuit alors des combats entre les chasseurs de primes et les gangs d'un côté au cours d'une chasse à l'homme improvisée avec ticket d'entrée ! De son côté, Maul se débarrasse d'autres bandits avec la Jedi - qui est une Twi'lek au passage - et finit par l'affronter et la tuer, ce qui ne le satisfait pas complétement !

Le soucis pour Maul est de cacher son identité de Sith lors de ses missions pour ne pas compromettre les plans de Sidious ! En effet, l'apprenti-Sith agit en secret en espérant que ses activités ne viendront pas aux oreilles de son maître ! A cette fin, il élimine tous les témoins ! Mais comme d'habitude, on apprends à la fin que Sidious est au fait de tout et à même tout manigancé comme un test pour le Zabrak ! Il est vraiment retors ce Dark Sidious autant que Dark Maul est sans pitié au combat !

Avec Eldra Keitis, Maul tuait son premier Jedi ! il récidivera dans le Canon avec Qui-Gon Jinn !

Un bon album - avec un début sur les chapeaux de roues qui, comme je les dit, enchaîne les références ! Par la suite, le récit est plus attendu et plus classique ! Globalement, tous ces nouveaux comics Star Wars sont satisfaisants ! Certains émettent des réserves toutefois sur la série régulière Star Wars  - qui en cette fin 2017 -  va atteindre son 40ème numéro, lui reprochant de manquer d'unité et de cohérence global - critique que je ne partage pas !

L'album, chez Panini comics, contient à la fin en bonus un nouveau court récit humoristique - très cartoony ! - de Chris Eliopoulos et Jordie Bellaire, mettant en scène des droïdes, cette fois, les droïdes-sondes de Maul !

A bientôt !

Star Wars - Dark Maul : Soif de sang - Cullen Bunn & Luke Ross
Read more

Avengers (V3) : Ultron Unlimited - Busiek & Perez

October 4 2017 Published on #Marvel, #Comics, #Bande-dessinée

Je fais ici régulièrement des chroniques sur les bandes-dessinées que je reçois par le biais de Hachette-collections : Lanfeust, les Schtroumpfs, Bandes-dessinées érotiques, du Star Wars... Mais je suis aussi abonné au "meilleur du comics Marvel" qui dédie des anthologies héros par héros ! Je vais ici vous parler du tome 1, une BD de 1996 par Kurt Busiek au scénario et George Perez au dessin, le Avengers - Volume 3 (V3), numéros 19 à 22, à savoir "Ultron Unlimited" !

Ultron est une intelligence artificielle crée par le docteur Henry Pym - alors qu'au cinéma, dans le MCU, c'est Tony Stark qui crée Ultron ! Donnant naissance à cet androïde, Pym commit une grave erreur et Ultron va menacer régulièrement l'Humanité qu'il veut éradiquer et remplacer par des machines ! Sa plus récente tentative dans les comics date de "Age of Ultron" et ses paradoxes temporels ! Mais déjà, dans "Ultron Unlimited", comics dont la violence m'a surpris, la maléfique I.A. éradique la population d'un pays entier, hommes, femmes, enfants, un pays balte fictif, la Slorénie !

Les Avengers vont se mobiliser ! L'équipe, au lendemain de son combat contre Onslaught, l'entité issue du cerveau de Charles Xavier, se compose alors de Captain America, d'Iron Man, de Thor, de la Sorcière Rouge, de Wonder Man, de Vision, de la Guêpe, de la Panthère Noire, de Firestar et de Justice ! Un mystérieux adversaire déclenche des attaques préliminaires contre des institutions publiques (hôpital où est soigné et confiné le Moissonneur, usine des Quinjet, labo de Hank Pym, etc...). Des Avengers sont kidnappés par un ennemi qui s'avère être Ultron !

Ultron a donné lieu à toute une descendance dont la Vision ! Si Ultron est calqué sur les schémas cérébraux de Pym - avec ses problèmes psychologiques en l’occurrence, la Vision est conçue d'après l'esprit de Wonder Man ! Deux autres I.A., féminines cette fois, ont été conçues : Jocaste et la redoutable Alkhema ! Celle-ci poursuit son propre agenda - en bonne rivale d'Ultron ! - et mène ses propres attaques !

Les Avengers vont prendre la tête des troupes de l'ONU et mener la contre-attaque en Slorénie contre la population transformé en zombies cybernétiques, des nécro-zombies ! Les pertes seront nombreuses parmi les humains et c'est ce qui m'a surpris dans cette BD pas du tout édulcorée !

Nos héros vont affronter de nombreuses versions d'Ultron mais finiront pas le vaincre ! Parallèlement, les personnalités des Avengers sont développées ! C'est une règle depuis le premier épisode des 4 Fantastiques en 1961 : à côté de leurs aventures trépidantes, on suit les tracas des héros dans leur vie quotidienne ! Ici, Wanda Maximoff doute encore après sa séparation d'avec Vision, Justice a du mal à trouver sa place dans l'équipe, d'autant qu'il a été blessé et Firestar doit vivre avec une maladie chronique !

Le scénario remplit sa part du contrat, de même que le dessin de Perez, dynamique et coloré ! Ce volume 3 des Avengers est intéressant à plus d'un titre et démarre bien notre collection Hachette !

A bientôt !

Avengers (V3) : Ultron Unlimited - Busiek & Perez
Read more

Green Beret - Konami

October 4 2017 Published on #Jeu vidéo

Green Beret est un jeu vidéo d'action, de plateformes et de combat, développé par Konami en 1985 sur borne d'arcade ! Il fut adapté par la suite, rapidement, sur diverses machines de salon dont la NES et l'Amstrad CPC ! C'est d'ailleurs sur l'Amstrad CPC que j'y jouais du temps où je recopiais les logiciels illégalement en les dupliquant avec des magnéto-cassettes et en jouant avec l'azimutage de l'appareil avec un petit tournevis ! Il y eut aussi des versions PC, ZX Spectrum, Atari 8-bit, MSX, Commodore 64, Famicom et même pour la délaissée machine française Thomson MO5/TO7 qui équipait les collèges !

Dans Green Beret, vous incarnez un commando dans un décor en 2D à scrolling horizontal ! Votre soldat américain doit défaire toute une armée soviétique à lui tout seul, armé d'un couteau, mais il peut récupérer des armes secondaires sur les ennemis tels un bazooka et des grenades ! Vous devrez traverser et l'emporter sur six niveaux afin d'éviter une guerre nucléaire !

Vous devez courir, éliminer les ennemis, grimper aux échelles - dans un jeu qui a la réputation d'être assez difficile en raison de sa maniabilité pas évidente ! Ce n'est pourtant pas le souvenir que j'en ai en ce qui concerne la difficulté !

Certaines spécificités se rencontre dans le jeu suivant les pays où il a été commercialisé et les versions de machines ! Ainsi Green Beret se nomme Rush'n Attack aux USA - jouant sur le jeu de mots "Russian Attack" - dans un contexte encore de Guerre Froide finissante ! Pareillement, dans la version NES, figurent des bonus inédits comme l'invincibilité temporaire ou le pistolet !

Les décors traversés comportent base de missiles, aéroport, port, forêt, entrepôt et base ennemie !

Un jeu pas extraordinaire au final et au demeurant assez classique ! Vite joué, vite oublié ! Mais bon, comme je veux être exhaustif dans cette "encyclopédie" des jeux vidéo des années 1980, je vous en parle tout de même !

A bientôt !

Green Beret - Konami
Green Beret - Konami
Read more

Star Wars - Clone Wars - Tome 9 : Le Siège de Saleucami

October 2 2017 Published on #Star Wars, #Comics, #Bande-dessinée

La série de BD Star Wars, Clone Wars parue entre 2003 et 2005 est sur le point de s'achever avec cet avant-dernier tome avant l'épilogue, "Le Siège de Saleucami" où Ostrander et Duursema mettent un point final aux aventures de Quinlan Vos,le personnage qu'ils ont crée quelques années plus tôt !

On a vu dans les tomes précédents que Quinlan Vos était engagé dans une sorte de mission d'infiltration auprès de Dooku afin d'identifier et d'éliminer le maître de celui-ci ! Cette mission le fait par ailleurs dangereusement flirter avec le Côté Obscur, notamment lorsqu'il affronte des éléments de son passé sur Kiffu et Kiffex !

Dans ce tome 9, une grande bataille a lieu, sur le monde de Saleucami entre les clones et les droîdes ! Les troupes républicaines sont menées par la maître stratège Oppo Rancisis. L'intrigue est bien menée et tout es bien lié. Des Jedi et des clones vont encore perdre la vie !

On est tenté d'établir un parallèle entre les destinées d'Anakin et de Quinlan ! En fait, Quinlan est sauvé par l'amour de sa compagne, la voleuse Khaleen ! Il peut aussi, dans la Bataille de Saleucami, compter sur ses alliés, son maître Tholme, sa Padawan Aayla Secura et aussi l'ex-garde républicain Sagoro Autem - tous ces personnages ayant été savamment introduits dans des récits précédents !

Il faut dire qu'en face, il y a de l'opposition ! On a en effet affaire aux Jedi noirs Skorr et Sora Bulq, aux assassins Anzati, et aux guerriers nikto Morgukaï dont fait partie le redoutable Bok ! Nos héros vont devoir infiltrer une base séparatiste et combattre tout ce beau monde afin de détruire un canon à ions et cela avant un bombardement !

Au final, Quinlan Vos mène sa mission à bien et est sur le point de quitter l'ordre Jedi pour vivre avec Khaleen ! Hélas, l'Ordre 66 ne tardera pas à survenir ! On ne sait pas ce qu'il advient de Vos par la suite, hormis un récit isolé avec un jeune Han Solo ! Si Quinlan est cité dans l’Épisode III - "Maître Vos combat sur Boz Pity" - l'abandon de l'Univers Étendu a un peu relégué son sort aux oubliettes ! Mais comme le canon actuel puisse souvent des idées dans l'Univers "Légendes", on ne sait jamais !?

Côté dessin, Jan Duursema est toujours au meilleur de sa forme ! C'est nerveux, dynamique et coloré ! Une aventure agréable qui se lit d'un trait !

A bientôt !

Star Wars - Clone Wars - Tome 9 : Le Siège de Saleucami
Read more
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>