Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Croire au merveilleux - Christophe Ono-Dit-Biot

October 7 2017 Published on #Littérature XXIème

On a beaucoup écrit sur le travail du deuil et c'est dans ce domaine que pénètre Christophe Ono-Dit-Biot, dans son roman Croire au merveilleux ! Pour tout vous dire, la fin de ce roman m'a scotché ! C'est maitrisé de haute volée et n'ai rien vu venir - et vais essayer de na pas vous spoiler !

César est un journaliste qui a perdu sa femme adorée, Paz, dans un accident de voiture et qui ne s'en remets pas malgré la présence de son petit garçon. Alors il décide de mourir et emploie des médicaments pour se suicider...

Mais il est sauvé au moment ultime par sa nouvelle voisine, une jeune Grecque érudite, nommée Nana ! César est un passionné de littérature grecque et les références parsèment le livre, Hésiode, Homère bien sûr, Platon, Pline-L'Ancien, Pindare et pas mal d'autres !

Avec Nana et en plongeant dans les mythes, César va retrouver goût à la vie mais c'est bien plus subtile que cela en réalité ! Le jeune veuf découvre toute la famille de Nana, son demi-frère Marcello, Dita sa sœur nymphomane, sa belle-mère, sa nourrice, et son terrible père !

Le livre est ancré dans les évènements de 2016 ! Le terrorisme islamiste est mentionné, notamment l'attentat de Nice - bien que le mot "Nice" ne soit jamais écrit ! Le monde est-il devenu fou ? Les anciens mythes grecs vont-ils nous sauver ?

Finalement, Athanis, le terrible père, convoque César sur une petite île grecque au moyen de son avion privé ! Là, le journaliste va comprendre la vraie nature des choses et toute la mythologie grecque est convoqué ! Il en ressort comme après un long sommeil !

La problématique du roman est "que nous laissent les défunts ?". César se demande si Paz l'aime encore par delà la mort et cherche dans sa mémoire un indice qui lui aurait échappé, une réminiscence pour parler comme Platon. Athanis lui apporte la réponse !

Le roman se conclut sur une petite ile du Japon, le "dernier pays civilisé" où César a enfin la réponse à sa question.

Après un début assez convenu, ce livre bien écrit, étonne par sa fin. On bascule en quelque sorte dans le merveilleux ! Même si le procédé utilisé est archi-usé !

Je vous le recommande particulièrement ! Une sorte de conte !

Je n'avais pas compris la véritable teneur de ce récit, la nature de ses personnages, pourtant l'auteur avait laissé des indices ! Je ne dois pas assez connaître mes mythes grecs !

A bientôt !

Croire au merveilleux - Christophe Ono-Dit-Biot

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post