Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Le 3ème Oeil - Tome 2 : Maud - Corbeyran & Espé

January 31 2014 Published on #Bande-dessinée

On retrouve le prolifique scénariste Corbeyran dans le tome 2 - c'est une duologie - de la série Le 3ème Oeil. Le tome est cette fois intitulé du nom du protagoniste féminin : Maud.

Arnaud est un photographe qui possède des dons de médium puisque lorsqu'il prend des photos sur une scène de crime, il impressionne la pellicule de manière à photographier le meurtre au moment où il a été commis. Il découvre ainsi que c'est son oncle qui a assassiné son frère.

Maud, de son côté, possède un dossier compromettant pour un politique influent local, Gerbaud - qui est en fait pédophile et a du sang sur les mains. La jeune femme sollicite l'aide d'Arnaud mais se fait doubler par Gilles, un "ami" avocat qui abuse de sa confiance et récupère le dossier pour le politicien crapuleux !

Les hommes de main de Gerbaud mettent à sac l'appartement d'Arnaud. Cela renforce la détermination des deux héros et au moment où tout semble perdu, où les preuves leur échappent, Arnaud a l'idée de se rendre chez Gerbaud pour prendre des photos dans la demeure espérant obtenir un cliché du meurtre du père de Maud, assassiné jadis parce qu’il voulait balancer le pédophile.

Il se trouve que Gerbaud donne une partie fine et Arnaud obtient ainsi les preuves qu'il voulait. Le politicard est bel et bien puni !

Voilà, ce récit en deux temps se termine. J'étais assez déçu car en fait c'est une banale histoire autour d'un fait divers sordide et les pouvoirs du héros ne sont pas assez exploités à mon goût ! Il y a toutefois quelques surprises et révélations finales dans l'histoire, lorsqu'Arnaud obtient une photo de crime !

Une BD moyenne, en tout cas pas le meilleur de Corbeyran, une sorte de One-shot !

A bientôt !

Le 3ème Oeil - Tome 2 : Maud - Corbeyran & Espé
Read more

Thor - Le Monde des Ténèbres

January 30 2014 Published on #Marvel, #Cinéma

Comme vous le savez déjà, je suis un grand fan des Univers Marvel y compris de sa déclinaison à l'écran dans le MCU.

J'avais plutôt apprécié le premier film Thor réalisé par Kenneth Branagh... Et bien j'ai trouvé le deuxième opus (qui s'inscrit dans la Phase 2 du MCU entre Iron Man 3 et Avengers 2) encore plus réussi !

Le film joue à fond la carte de l'éclectisme oscillant entre film de super-héros, film fantastique, de SF mais avec toute même une Majeure d'Héroic-Fantasy. L'action se déroule bien plus en Asgard que sur Terre que dans le premier volet !

On connaissait le Tesseract, un puissant artefact qui cause bien des soucis à New York dans Avengers. Marvel suit un plan général concernant ce que l'on appelle dans le comics les "Joyaux de l'Infini". Le Tesseract est un de ces objets surpuissant mais Thor - Le Monde des Ténèbres ou Thor 2 introduit un autre artefact, l'Ether !

Il y a 5000 ans Malekith et ses elfes noirs menacèrent l'univers avec l'Ether au cours d'un grand alignement mais fut défait par Bor, le grand-père de Thor. L'Ether fut dit détruit mais en fait caché !

Tandis que Thor fait le ménage dans les 9 Royaumes, Jane Foster met par hasard la main sur l'Ether qui se met à habiter son corps. Dans le même temps, alors qu'un nouvel alignement approche, Malekith et ses derniers fidèles refont surface. L'Elfe Noir tente alors un coup de force, un assaut sur Asgard, pour s'emparer de Jane Foster et libérer l'Ether que Thor a amené sur place pour la soigner des influences néfastes de l'artefact.

L'assaut est déjoué mais un personnage important de la famille royale est tué ! Thor décide alors, pour éviter une nouvelle attaque d'emmener Jane près de Malekith pour tendre à piège à cet être maléfique. Il désobéi pour cela à son père mais peut compter sur ses amis, les Guerriers et Dame Sif. il va même jusqu'à délivrer Loki des geôles asgardiennes et demander son aide, les deux frères souhaitant venger le mort d'un être cher ! Mais peut-on faire confiance au Dieu du Mensonge ?

Le combat final contre Malekith a lieu sur Terre, en Angleterre, à Greenwich. L'endroit est mis à sac mais le méchant est vaincu. Il est amusant de signaler que dans la série Marvel's Agents of Shield, il y a un épisode (l'épisode 8 de la Saison 1) où l'équipe de Coulson ramasse les morceaux ! Dans les clins d’œil et les Easter Eggs, un caméo de Stan Lee interné dans un asile de fous !

Le film se termine sur un coup de théâtre ! On pensait Loki décédé dans le périple contre Malekith, il n'en est rien ! L'intrigue de Thor 3 ?

Un des meilleurs films du MCU à ce jour !

A bientôt !

Thor - Le Monde des Ténèbres
Read more

Un petit reconstituant - Elizabeth George

January 30 2014 Published on #Littérature étrangère, #Nouvelles, #Policier

Il se trouve qu'en ce moment, je lis beaucoup de recueils de nouvelles !

Un petit reconstituant de l'écrivain américaine Elizabeth George rassemble trois nouvelles. Ce sont des nouvelles policières ou des récits à énigmes bien que l'auteure inscrive son œuvre dans la littérature générale. Il est question de péchés capitaux, de gourmandise, d'envie, d'orgueil.

Par ailleurs, Elizabeth George a conçu deux personnages d’enquêteurs récurrents parmi d'autres duo de sa plume : Barbara Havers et Thomas Lynley. On retrouve Lynley dans la première nouvelle.

Dans "Un petit reconstituant", on suit Adèle qui fait parti d'un stage à Cambridge ayant pour objet les monuments historiques. Un petit groupe de participants nous est décrit et très vite on découvre qu'il y a une brebis galeuse, la perturbatrice Noreen, auteur de romans roses, et commère de son état qui a du grain à moudre avec les adultères qui se produisent autour d'elle !

Noreen est assassinée, un vol est commis. L'énigme est posée ! Pour ma part, j'ai trouvé - et pour chacune des trois nouvelles - la solution avant le dénouement.! Suis-je particulièrement perspicace ? Je ne le pense pas et les énigmes sont relativement faciles pour un lecteur attentif !

Dans "Moi, Richard", un professeur de collège écrit un livre pour réhabiliter Richard III, roi d'Angleterre. Il a mis la main sur une preuve historique mais pour l'acquérir doit séduire Betsy, la femme de son copain d'enfance, l'alcoolique et bon à rien Bernie. C'est donc un manipulateur. là encore, les choses vont se tourner contre l'envieux !

Enfin, on a "La surprise de sa vie" où Douglas imagine que sa jeune femme le trompe et va commettre irréparable - devant une assemblée de témoins impromptus !

Les deux premiers récits se déroulent en Angleterre et le dernier en Californie !

Des nouvelles qui se lisent bien mais un peut trop prévisible ! J'aime assez l'idée d'inspecteurs récurrents. Je reviendrais peut-être sur d'autres livres - des romans cette fois - d'Elizabeth George pour me faire une plus ample idée !

A bientôt !

Un petit reconstituant - Elizabeth George
Read more

Poids léger - Olivier Adam

January 28 2014 Published on #Littérature XXIème

Voici ma troisième critique d'un livre d'Olivier Adam, après Passer l'hiver et Falaises ! Penchons nous sur Poids léger. La boxe est vous vous en doutez présente dans le roman. Antoine est un fils d'immigré italien, a un frère ainé et une soeur plus jeune, a d'abord perdu sa mère puis son père, celui-ci d'un cancer. Le souvenir du passé et les moments de joie enfantine avec Claire la soeur l'obsèdent. Mais la mort est aussi une autre de ses préoccupations.

Car Antoine a un métier qui ne lui laisse aucun repos - celui précisément de mener les individus vers leur dernier repos : il est croque-mort ! La mort frappe indifféremment les vieillards ou les jeunes gens et cela mine Antoine, le pousse vers la déchéance aidé en cela par l'alcool.

Antoine a pourtant un défouloir : la boxe dans la catégorie poids léger - et il y réussit pas mal en amateur, sous l'égide de Chef. Le "héros" a perdu son père et Chef - qui par ailleurs a du mal à conserver la garde de ses propres enfants - est un père de substitution !

Il y a ici une thématique assez évidente : la boxe contre la mort ! La boxe, épiphanie du corps qui souffre, du corps nerveux et encore en vie ! Le poids léger n'est-il pas emporté par la tempête de la vie ?

Voilà, l'écriture d'Olivier Adam se situe toujours dans son registre habituel, en introspection et un peu déprimante. Ce sont toujours des univers intérieurs en déliquescence que décrit cette écrivain. Après, on aime ou on aime pas. Moi, je dois dire que cela me laisse assez indifférent ! Cela se lit, cela fait réfléchir mais ne me transcende pas non plus !

Voilà, peut-être une prochaine fois vous parlerais-je plus en détails de la biographie de l'auteur.

A bientôt !

Read more

Sexe, mensonges et vidéo - Steven Soderbergh

January 27 2014 Published on #Cinéma

En 1988, Steven Soderbergh, alors jeune réalisateur américain indépendant se lance dans l'écriture et la réalisation de son premier film : Sexe, mensonges et vidéo qui par la suite va remporter la Palme d'Or au Festival de Cannes 1989, des Golden Globes pour les acteurs, un Oscar du meilleur scénario et un César du meilleur film étranger parmi d'autres prix !

Avec ce titre racoleur, on pourrait s'attendre à pléthore de scènes osées ! Mais on n'est pas dans un Marc Dorcel et on a plutôt une constance de dialogues minimalistes, avec un casting réduit, une ambiance sobre, glaciale et très cérébrale pour un film intelligent sur lequel on pourrait gloser pendant des lustres.

De quoi s'agit-il en réalité ? Des malaises de la middle-class américaine autour du sexe, à base de mensonges et de non-dits et de confessions intimes en vidéo ! Ann est mariée à un avocat qui la trompe avec sa soeur. Les deux frangines sont les exactes opposées : Ann est introvertie, préoccupée du regard des autres et frigide, Cynthia est extravertie, aime le sexe et se fait nommer la "gueularde". Le mari, lui, est un bel hypocrite qui ment à tout le monde y compris à lui-même !

Débarque au milieu de ce trio, Graham, un curieux garçon - qui a aussi ses problèmes - qui revient chez lui après 9 ans d'absence. Graham plait tout de suite à Ann mais il est impuissant et à la lubie étrange de faire des vidéos de femmes parlant de sexe et allant jusqu'à se caresser devant lui (mais là encore tout est habilement sous-entendu et il n'y a pas de scènes racoleuses - tout est cérébral !).

On suit donc les rapports entre ces quatre personnages, Cynthia étant d'abord interviewée par Graham puis Ann découvrant la trahison de son mari.

Ai-je mentionné que la psychanalyse s'en mêle car Ann suit évidemment une thérapie pour ses névroses. C'est bel et bien un film psychologique !

Ann est interprétée par l'habile Andie MacDowell et Graham par James Spader qui livre une étourdissante prestation d'acteur !

Bref à voir - et même à revoir pour être sûr de tout comprendre !

A bientôt !

Sexe, mensonges et vidéo - Steven Soderbergh
Read more

Buffy contre les Vampires - Saison 8 tome 5 : Les Prédateurs

January 26 2014 Published on #Buffy contre les vampires, #Comics, #Bande-dessinée

Nous voici venu au tome 5 - Les Prédateurs - de la Saison 8 de Buffy en comics, saison qui compte 8 tomes ! On en est donc au delà de la moitié ! Cette fois-ci, c'est un album - Chez Fusion Comics - qui regroupe 5 histoires !

Tout d'abord, on suit Harmony Kendalls - qui est devenue une vampire depuis la Saison 3 et la Cérémonie des Diplômes dans Harmony à mord ! Harmony va assez incroyablement réussir à mettre les vampires à la mode et animer son propre show télé-réalité. elle ne se départ jamais de son chihuahua !

Ensuite, nous suivons Kennedy, Satsu et leurs équipes de Tueuses, dans le cadre d'une évaluation où elles tentent d'enrayer la mise sur le marché des peluches vampichat qui forment l'Enflure au service de Crépuscule. C'est sans compter sur le Plan B !

On retrouve ensuite Buffy et ses proches - dont Andrew - qui s'opposent à Simone, une Tueuse rebelle au look punk qui utilise ses pouvoirs pour son propre intérêt !

Puis, c'est au tour de Giles et Faith d'entrer en scène. Ils découvrent le Sanctuaire où les Tueuses fatiguées se retirent. Mais le Sanctuaire est dirigé par un survivant du Conseil des Observateurs et abrite un démon qui se nourrit des peurs et repousse les vampires ! Tout n'est donc pas si simple !

Enfin, le dernier récit met en avant Dawn qui subit sa dernière transformation -cette fois en pantin - et est prisonnière d'un marionnettiste !

On a donc là un recueil varié qui met tour à tour en avant chacun des personnages de manière indépendante. Ces petits récits permettent un peu de souffler dans la grande intrigue contre Crépuscule. C'est frais et distrayant.

On s'achemine peu à peu vers le final de Saison et je vous dis...

... A bientôt !

Buffy contre les Vampires - Saison 8 tome 5 : Les Prédateurs
Read more

Je vais passer pour un vieux con - Philippe Delerm

January 26 2014

Le langage nous sert à nous exprimer, à faire passer des connaissances, des informations, des sentiments. Il est donc au coeur du phénomène social. Mais il arrive qu'à force, à l'instar des métaphores, certaines locutions se figent en "expressions toutes faites" qui sont souvent - et quand même - porteuse d'un message, d'un état d'esprit.

Dans Je vais passer pour un vieux con et autre petites phrases qui en disent long, Philippe Delerm, auteur très prolifique en nombre d'ouvrages - davantage que sur l'épaisseur de ces opus - nous livre 42 de ces expressions dont par exemple "j'étais pas né", " c'est presque de mauvais goût", "c'est peut-être mieux comme ca" ou encore "c'est vraiment par gourmandise" et décortique les intentions sous-jacentes qui ne sont jamais à l'avantage de celui qui prononce la sentence.

Ces phrases traduisent souvent la gêne, l'agacement, la condescendance. On touche aux relations entre générations, aux états d'âme dans le couple, bref aux hiérarchies sociales.

Delerm cloue chaque phrase sur sa planche d'entomologiste, prend son scalpel et décortique chaque mot et il suffit souvent d'un seul mot pour conférer son sens lourd à une locution. c'est amusant ! Delerm déploie ces scénettes, se montre ironique, utilise parfois le pathétique ou la mélancolie.

Toutefois, la lecture de cet opus ne m'a pris que 45 minutes montre en main (non je blague sur la montre !) et c'est un peu court ! Je ne raffole pas de ces recueils d'expressions - c'est plaisant certes parfois mais c'est un peu facile !

Je préfère les bon gros romans consistants (et à ce titre me jette dans La Religion de Tim Willocks et Naissances de Yann Moix !). Bon, vous pouvez toujours lire ce Delerm, cela ne vous prendra pas un gros investissement d'énergie ou de temps mais en tirerez-vous quelque chose pour autant ?

A bientôt !

Je vais passer pour un vieux con - Philippe Delerm
Read more

L'Egypte préhistorique et prédynastique

January 25 2014 Published on #Préhistoire

L'Égypte antique est le lieu d'une société très complexe, très hiérarchisée et réglée avec à sa tête le dieu vivant qu'est Pharaon. Pourtant, cette structure ne va pas de soi même si elle est une nécessité pour gérer les ressources du pays autour du Nil. Elle se construisit sur plusieurs millénaires depuis le Néolithique.

La Préhistoire de l’Égypte ne fut étudiée qu'au XXème siècle. C'est en effet une histoire plus difficile à mettre à jour contrairement aux pyramides qui occupent tout le paysage.

Il y a 12000 ans, à l'Holocène, le Sahara n'est pas encore un désert mais une savane peuplée de chasseurs-cueilleurs qui suivaient les déplacements des troupeaux herbivores. La pluie créait des "plages" dans certaines régions du Sahara et les hommes s'y installaient. Mais progressivement, le climat s'est réchauffé et les terres asséchées, poussant les peuples vers l'est et le Nil, en 6300 avant JC. Il faudra encore des centaines d'années avant de voir les premières cultures néolithiques.

De 6000 à 4000 avant JC, une agriculture apparait dans la région du Fayoum ainsi que le travail de la vannerie et de la céramique. Ce sont des sociétés de semi-nomades qui commencent à commercer avec d'autres groupes du Delta. L'habitat fluvial est exploitée et les cultures sont composées de blé et d'orge.

De fait, les premiers groupes organisés autour de l'exploitation du sol comme source de nourriture sont au Nord, dans le Delta du Nil, en Basse-Egypte. Il y a le Fayoum mais avant cela le site Mérimdien, (à Mérimdé donc) et un peu plus tardif le site d'El-Omari. L'élevage, précisons le, est encore de type transhuman.

Ces cultures septentrionales prêtaient une attention aux morts et des cultes et des rites apparaissent, de même que les premières divinités de l’Égypte. On a retrouvé des sépultures à Mérimdé et à El-Omari (avec des orientations propres) mais pas au Fayoum. Parfois, des poteries étaient enterrées avec les morts.

En 4400 avant JC, la culture Badarienne fait son apparition sur la rive orientale du Nil - avec des cimetières plus riches - et dans la région moyenne du pays. La répartition des tombes par zones semble indiquer une société qui commence à se hiérarchiser !

Le Nord accueillait lui une culture plus ou moins uniforme, à Buto (sur le Delta) et à Maadi (près du Caire). A la même époque, la culture de Nagada apparait au sud du pays, en Haute-Egypte. La culture amarienne (ou Nagada I) aurait entretenu des liens avec la culture Badarienne. Puis, l'évolution se poursuit - avec des sociétés de plus hiérarchisées - avec Nagada II ou culture gerzéenne vers 3500 avant JC. La culture de la Haute-Egypte se propage pacifiquement du sud au nord. Le réchauffement climatique se poursuit et encourage davantage agriculture et élevage autour du Nil.

La sédentarisation est plus marquée dans le sud où des centres urbains, tel Hiéraconpolis apparaissent. Les villes sont aussi l'apanage d'une société plus complexe et hiérarchisée. Les pratiques religieuses des périodes Nagada I et II changent et se complexifient également. Enfin, il y aurait des contacts entre la culture gerzéenne et l'extérieur de l'Egypte, notamment la Palestine. La gestion des flux de produits de luxe importés implique la mise en place d'une structure politique et administrative de pouvoir !

La prochaine fois nous parlerons des proto-royaumes et de la mise en place de l'Etat avec la dynastie 0 et les dynasties Thinites !

A bientôt !

Ces connaissances proviennent du tome 1 de la nouvelle série de livres "National Geographic" : "Histoire et civilisations" ("Les premiers Pharaons"). C'est une collection très bien conçue et pertinente que je vous recommande fortement ! Et aussi de Wikipédia dans une moindre mesure !

L'Egypte préhistorique et prédynastique
Read more

Archimède et la Couronne de Hiéron

January 23 2014 Published on #Sciences, #Histoire Antique

Au IIIème siècle avant JC, Hiéron, tyran de Syracuse, veut se faire élaborer une couronne d'or. Il confie une certaine quantité de métal précieux à un joaillier et reçoit son bijou. Cependant, il est persuadé que l'artisan n'a pas utilisé tout l'or dans son œuvre. Il demande conseil à son ami Archimède.

Archimède se rend alors aux bains publiques et en voyant l'eau déborder du bassin lorsqu'il y entre, s'écrie "Eurêka" ("j'ai trouvé") et déambule ensuite, selon la légende, tout nu dans les rues.

Quelle est donc l'idée géniale du premier physicien mathématicien ? Archimède a l'intuition de la "Poussée d'Archimède" ! Tout corps plongé dans un liquide déplace une quantité d'eau égale à son volume et subit une poussée de bas en haut - qui l'allège en apparence donc - poussée proportionnelle au volume d'eau déplacée.

Archimède procède alors comme suit : il place un kilo d'or, puis un kilo d'argent puis la couronne dans un récipient d'eau et mesure le volume déplacé. Il constate que l'argent - moins dense que l'or déplace plus de liquide que l'or et de même la couronne déplace un volume d'eau compris entre le volume déplacé par l'or et le volume déplacé par l'argent !

Archimède en déduit alors que le joaillier a inclus de l'argent dans la couronne !

En réalité, c'est bien plus compliqué que cela ! Les volume d'eau déplacées dans l'expérience sont trop faible pour être perçues ! Archimède aurait vraisemblablement utiliser une balance hydrostatique comme le démontrera plus tard Galilée.

Archimède est le premier a associé mathématiques et physique. Il procède de la méthode déductive des Grecs mais additionne la méthode inductive tirée de l'expérience. Il est aussi connu pour son levier "capable de soulever la Terre". Il faut y voir là une métaphore bien entendu ! Et enfin, Archimède est connu pour ses machines de guerre lors du siège de Syracuse en 213 avant JC.

Les applications de la Poussée d'Archimède sont multiples : les poissons et leur vessie natatoire qui se gonflent de gaz issues de réactions biologiques, les sous-marins et leurs ballasts, ou les icebergs qui flottent du fait que la densité de l'eau douce est plus faible que celle de l'eau de mer.

Archimède connu une fin tragique en 212 avant JC lors du sac de Syracuse !

A bientôt !

Archimède et la Couronne de Hiéron
Read more

En l'absence de classement final - Tristan Garcia

January 22 2014 Published on #Littérature XXIème, #Nouvelles

Tristan Garcia nous propose avec En l'absence de classement final trente nouvelles ayant pour point commun le sport, comme métaphore du monde et de la vie.

Le sport ? Qu'est-ce que c'est d'abord ? Il est difficile d'en donner une définition comme le montre la nouvelle qui entame le livre. Effort physique ? Compétition ? Mais les jeux ne rentrent-ils pas dans ces critères ? Il y a de fait un continuum entre le sport et la pratique du jeu.

Dans les trente récits, on nous présente toutes sortes de sports : saut en longueur, ping-pong, basket, équitation, cyclisme, rugby, natation, boxe, lutte, judo, volley-ball, football, pelote basque etc...

L'exploit sportif est mis en avant mais surtout pas son caractère unique, improbable et inattendu - qu'on ne peut reproduire - et qui demande toute la concentration du geste.

Le sportif de haut niveau est au coeur de ce recueil. Il est tantôt glorieux , tantôt pathétique. il est l'objet d'adoration, d'enjeux politiques et économiques. Il souffre au bout de l'effort et le sport est une lutte où le sportif déclassé, soupçonné de tricherie peut même se faire lyncher !

Le sport se déroule en statistiques, résultats de saisons, vers une simplification rassurante du monde ? A l'opposé, le sport peut conduire, au terme de la souffrance, vers une révélation, vers Dieu ? La compétition conduit les champions vers les plus hauts sommets comme vers leurs chutes.

Mais nos champions sont encadrés - et parce qu'ils sont l'enjeu de la politique, du nationalisme, du chauvinisme et des intérêts économiques - ils bénéficient de "coup de pouce" de la modernité : dopage, technologies au service du, sport. Ce qui fait regretter à certains champion un non respect de la nature, du corps et des traditions !

Car le sport pour s'accomplir nécessite un total sacrifice et le succès n'est jamais assuré. La gymnastique est un bonne exemple de sculpture du corps et d'école du sacrifice qui permet d'échapper à sa condition pauvre. La vie sociale des sportifs qui en résulte est donc "bling-bling" ou pur rejet !

Le sport peut être vue comme un prolongement de la guerre - ou d'une tradition relevant de la chasse - ou bien de plus en plus est pris en charge par les techniques managériales - gestions de carrières, sponsors...

Le sport permet la symbiose des corps : les membres d'une même équipe, le cavalier et sa monture. C'est un total contrôle, une symbiose pure mais lorsque la compétition s'arrête chacun retourne à sa condition. Le sport est aussi sensualité et érotisation du corps. Cependant, il n'est pas qu'amour et il faut souvent "ne pas fraterniser " avec l'adversaire pour espérer l'emporter !

Le sport enfin est prestige social et affaire de classes. Ses origines se perdent dans la nuit des temps et ses règles évoluent. Les pratiques sportives s'internationalisent et les compétiteurs de haut-niveau sont certes des idoles mais aussi des êtres entre transit, des "citoyens du monde".

Bref, ce recueil de nouvelles introduit - ou réintroduit - bien des problématiques sans que ce soient des textes à thèses.Voilà ci-dessus ce que cela m'inspire. J'ajouterais que le sport est aussi négociation - avec soi et le monde - et qu'il offre de multiples possibilités qui sont autant d'amorces de récits !

Mon rapport personnel au sport est plus complexe et plus simple à la fois. Je déteste pratiquer quelques sports que ce soit hormis la marche. Sans doute, sept ans de collège et lycée avec pour seuls horizons sportifs des profs d'EPS roulant des mécaniques et imbus d'eux-même, n'ayant que pour seul obsession la pratique du basket et du handball m'ont vacciner !

Je suis plus spectateur et ai bien entendu vibré comme jamais lors du Mondial de Football en 1998 !

Mais bon, je m'égare...

A bientôt !

Read more
1 2 3 4 > >>