Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Star Wars - Episode III - La Revanche des Sith

December 30 2014 Published on #Cinéma, #Science-fiction, #Star Wars, #Coups de coeur

La prélogie de Star Wars - dont le processus de production est véritablement lancé en 1995 pour se terminer dix ans plus tard - se concentre autour de la déchéance d'un jeune homme prometteur, au fort potentiel de Jedi, Anakin Skywalker, lequel a le tort de faire preuve de trop d'attachement. Les œuvres où un "gentil" devient "méchant" - et qui plus est un des "méchants les plus emblématiques du 7ème art" - ne sont pas si courantes !

A l'opposé, il y a le "parcours du héros" - selon les définitions de Joseph Campbell, mythologue - où le fils d'Anakin, Luke Skywalker, rattrape les erreurs de son géniteur et accompli une vieille prophétie ! En réalité qui accomplit la prophétie, Luke en ramenant son père du Côté Lumineux ou ce père en éliminant l'Empereur, le Mal absolu ? La question divise encore la communauté des fans !

Avec la sortie de Star Wars - Episode III - La Revanche des Sith, on a le motif complet de la Prélogie et un ensemble de six films, soit deux trilogies avec des symétries narratives et visuelles entre les deux morceaux ! Ne serait-ce qu'au niveau des titres : "Espoir/Menace", " Attaque/ Contre- Attaque", "Sith/Jedi". Même si Lucas a tendance à livrer des dialogues assez faibles, sa "symphonie spatiale" n'en demeure pas moins brillante !

Au début de l’Épisode III, la Guerre des Clones fait rage ! En réalité, elle ne va pas tarder à se conclure. Dark Sidious place ses derniers pions. Il a la ferme intention d'amener Anakin dans ses griffes/filets jouant sur la peur de celui-ci de perdre ceux qu'il aime, Padmé après sa mère qu'il n' a su protégée. Les dons du jeune Jedi lui octroient des visions inquiétantes et la sagesse et le recul vont lui manquer. Prêt à tout pour devenir omnipotent, il plie le genou devant les Sith ! Il devient alors Dark Vador et, et après un duel perdu contre son mentor Kenobi, sur une planète de lave, endosse l'armure noire !

Au niveau des batailles, des évènements d'ampleur, des décors, cet ultime volet de la Prélogie est très épique ! On débute au dessus de Coruscant puis on va sur Kasshyyk, Utapau, Mustafar, Felucia, Cato Neimodia, Polis Massa, Alderaan, Naboo, Tatooine et même l’Étoile Noire en construction. Cet épisode fait le lien visuel - au niveau des design des vaisseaux par exemple (on retrouve le Tantive IV !) - entre la Prélogie et l’Épisode IV !

"Mais en fait, Vador, c'est juste un pauvre type ?" me disait une amie en 2005 ! Sans aller juste là, disons que maintenant que l'on a toute la Prélogie, le destin d'Anakin parait plus implacable et inévitable que jamais ! Le général Grievous - dans le dernier film de 2005 - préfigure le cyborg que deviendra le jeune Élu !

Obi-Wan verra avec regret se terminer son lien fraternel avec son ami Anakin et fera office - un court temps- de mentor pour son fils Luke !

Saluons aussi le machiavélisme de Dark Sidious qui avait tout calculé - Ordre 66 notamment - et est joué avec brio par Ian Mc Diarmid, à la base auteur anglais shakespearien !

On se retrouve fin 2015 - le 18 décembre 2015 - pour une nouvelle histoire ! Ce sera Star Wars - Episode VII - Le Réveil de la Force, film sur lequel on sait peu de choses sur le contenu narratif à l'heure actuelle !

A bientôt !

Star Wars - Episode III - La Revanche des Sith
Read more

Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire

December 30 2014 Published on #Cinéma, #Manga, #Anime, #Coups de coeur

Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire est un film d'animation de la Toei company, datant de 2014 mais qui ne sort sur les écrans français que le 25 février 2015. Il s'inscrit dans la lignée de projets d'adaptations en animation par informatique des animes de l'ère glorieuse des années 1980 - 1990, à la suite d'Albator le Corsaire de l'Espace.

On retrouve donc Seiya, Shiryu, Shun, Hyoga et Ikki dans leur mission de protection de la réincarnation d'Athéna. Le film reprends les bases du récit de la deuxième moitié de la première saison de l'anime, la traversée des 12 Maisons du Zodiaque, avec toutefois des différences notables ! Citons notamment qu'il n'y a pas d'affrontements avec la Vierge ou Aphrodite, que Hyoga remporte du premier coup son combat contre le Verseau et n'est pas emprisonné momentanément dans un bloc de glace éternelle. Le dénouement est similaire mais pas conduit de la même façon ! Signalons la présence d'une espèce de golem de pierre qui affronte une demi-douzaine de Chevaliers d'Or, les occupe, tandis que nos héros, Seiya en tête, font face au Grand Pope et au Chevalier des Gémeaux. Autre différence, le Sanctuaire - magnifique ! - n'est pas en Grèce mais bel et bien dans une sorte de Paradis interstellaire !

Côté animations et graphismes, c'est sublime, sans une tâche et nickel. Les personnages sont très expressifs et les coups de poings et explosions bien rendus. Mention spéciale aux décors - là encore, le Sanctuaire !

Par la "magie d'internet", j'ai pu voir ce film en version japonaise - sous-titrée en anglais mais vous recommande d'aller le voir au cinéma en février 2015 si vous êtes à fond dans la culture manga ! On peut se demander si les "chapitres" suivants de la Saga - Posédion, Hadès- seront aussi adaptés ?!

On se retrouve bientôt dans ce domaine pour un billet sur la série Albator 84 - avec des compléments sur la série de 1978 !

A bientôt !

Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire
Read more

La Jeunesse de Blueberry : La Piste des Maudits - Corteggiani & Blanc-Dumont

December 29 2014 Published on #Bande-dessinée, #Coups de coeur

Nous retrouvons toujours avec autant de plaisir Mike Blueberry dans le tome 11 de "La Jeunesse de Blueberry" - tome intitulé La Piste des Maudits. Cet album fait partie de la série de tomes appelée "Le Cycle des complots" !

C'est suite à une tentative ratée d'assassinat d'un gradé sudiste dans la ville d'Atlanta que Blueberry et ses hommes - ainsi que l'espionne à la gâchette facile, Eleonor Mitchell - se retrouvent aux mains de l'ennemi ! A la fin du tome 10, Mike est obligé de passer un "contrat" avec le Sud, à savoir ramener aux Confédérés un troupeau de têtes de bétail pour assurer l'approvisionnement de la ville assiégée !

Blueberry part donc avec son second Grayson et trois repris de justice pour détourner le troupeau nordiste ! C'est donc un album qui touche au mythe de l'Ouest du garçon-vacher, du cow-boy et poursuit le développement des intrigues des tomes précédents. Corteggiani continue de construire les parcours de personnages introduits auparavant : Grayson, Miss Mitchell, le rascal Bowman etc... La série se dresse donc dans la durée et la longueur et en acquiert plus de profondeur.

Blueberry tente de mener ses plans à bien mais est sans cesse contrarié par des coups du sort et obligé de s'adapter ! Pendant qu'il manœuvre contre ses propres hommes - des repris de justice donc qui ne rêvent pour la moitié que de se "faire la malle", contre Bowman et sa clique et contre le capitaine du troupeau et l'armée nordiste, Eleonor Mitchell s'évade, laisse un parcours sanglant derrière elle et semble décidée à se faire oublier aussi bien des sudistes que de ses commanditaires nordistes et de l'Agence Pinkerton - en se faisant passer pour morte !

Le dessin de Blanc-Dumont est décidément sublime - bien que peu innovant et sans surprises !

Le scénario va - on l'a dit - comme d'habitude dans cette série, de rebondissement en rebondissement. Je tiens à signaler le fait que la série fait maintenant des clins d'oeil visuels à des films ou des BD ayant trait au western. On retrouve ainsi dans un hôtel une certaine Scralett et un certain Rhett (Autant en emporte le vent) et on croise aussi les soldats nordistes, Chesterfield et Blutch (Les Tuniques Bleues).

Bref de la bonne BD pour passer un bon moment !

A bientôt !

La Jeunesse de Blueberry : La Piste des Maudits - Corteggiani & Blanc-Dumont
Read more

Scream - Wes Craven

December 28 2014 Published on #Cinéma

Scream est un film d'horreur du maitre de l'épouvante Wes Craven - déjà l'auteur des Griffes de la Nuit. Je dirais plutôt qu'il s'agit d'un thriller horrifique même si la dernière demi-heure verse davantage dans l'hémoglobine avec une fête d'étudiants qui vire au carnage.

Le casting comporte des icônes des séries B et des séries-télé : Neve Campbell est Sidney Prescott, la jeune fille au coeur du drame, laquelle a perdu sa mère, assassinée un an plus tôt dans des circonstances aussi atroces que mystérieuses. On a aussi Drew Barrymore - la petite-fille de E.T. - qui est la première victime de la nouvelle vague de crime du tueur en série du film, dans le rôle de Casey Becker. Enfin, David Arquette dans le rôle de l'adjoint du shérif et Rose Mac Gowan (Charmed) qui interprète sa soeur Tatum qui aurait du se méfier davantage des portes de garage qui peuvent fonctionner comme des guillotines ! Enfin, complétons cette distribution avec Courteney Cox (Friends) qui joue Gale Weathers, une journaliste "fouille-merde" !

Ce premier opus de la série Scream - qui compte à ce jour 4 films - date de 1996. Il a donné naissance à une polémique sur la violence engendrée par le cinéma chez les jeunes et dans un registre plus festif à des parodies comme Scary Movie. Le film a pas mal vieilli car des séries plus récentes comme les Destination finale - sans parler des Saw - sont infiniment plus violentes et choquantes !

L'identité du tueur recèle une astuce scénaristique. Ce tueur est resté emblématique par son costume noir et son masque de fantôme, à l'image d'un Jason ou d'un Freddy, autres slashers célèbres. Finalement, la brave Sidney parviendra à bout de l'adversité - au milieu des cadavres !

A voir si vous n'êtes pas trop sensible - mais là encore, redisons-le, on a fait pire depuis ! Il y a aussi de l'humour et des clins d'oeil au genre "cinéma d'épouvante" dans le film !

"Coucou Sidney!" Et à bientôt !

Scream - Wes Craven
Read more

La sentinelle tranquille sous la lune - Soazic Aaron

December 28 2014 Published on #Littérature XXIème

Les récits de Soazic Aaron sont des récits de résilience où des individus traumatisés reviennent à la "vie civile".

Déjà dans Le non de Klara, paru en 2002, l'écrivain racontait le retour d'une rescapée d'Auschwitz, recueillie par sa belle-sœur Angelika, à l’Hôtel Lutetia et sa difficulté a se "réadapter" au quotidien le plus banal après l'horreur insondable. Ce premier roman s'inscrivait dans la tradition des témoignages sur la Shoah.

Dans La sentinelle tranquille sous la lune, on passe d'une guerre à l'autre, de la Seconde Guerre mondiale à la Grande Guerre, avec Jean, un poilu démobilisé qui a survécu à la violence aveugle des tranchées.

Jean retourne sur ses terres de Rocterre, à Castel-d'en-haut et Castel-d'en-bas, retrouve son amour de jeunesse, Amandine, qui n'a cessé de l'attendre, sa mère inquiète Adélaide et son frère affairiste Aristide. Jean pourra-t-il retrouver sa place et reprendre les routines de l'exploitation agricole ?

En fait, la réponse est non ! Jean est assailli de cauchemar et passer le soc dans les sillons de terre lui apporte des visions et des hallucinations du passé ! Jean mène aussi un périple auprès de ses coreligionnaires, va voir la veuve d'un tel, cherche la sépulture d'un autre, s'accroche à ce passé douloureux pour justifier le sacrifice d'une génération.

Le récit est raconté par l'"écrivain" - qui est aussi la petite à laquelle "Tante Amandine" raconte l'histoire de Jean. La petite est en fait la petite fille de Jean. Elle est celle qui assure le passage de témoin.

Le style d'écriture est vif, saccadé, mêlant dans les même phrases style direct et indirect, descriptions, dialogues, onomatopées etc... C'est une écriture très moderne pour un roman témoignage versé dans la psychologie.

J'ai préféré ce roman au non de Klara - m'intéressant de près à la Grande Guerre. Peut-être le sujet du premier roman de cette auteure était-il encore trop pesant pour une écriture pas encore à pleine maitrise ! Soazic Aaron est une auteure de la mémoire !

En tout cas, elle a trouvé son créneau !

A bientôt !

Read more

Star Wars : Le Code du Chasseur de Primes - Daniel Wallace

December 27 2014 Published on #Star Wars

Voici, après le livre sur les Jedi et celui sur les Sith - et en attendant la traduction par Larousse du Imperial Guide, le troisième manuel sur les classes de l'Univers de Star Wars, cette fois sur les Chasseurs de Primes dont Boba Fett reste l'icône !

Ce livre d'environ 150 pages, de petit format et abondamment illustré, est de nouveau le fait de Daniel Wallace, secondé par Jason Fry et Roger Windham, trois grands explorateurs de la Galaxie Très Lointaine ! Ca pioche allégrement dans les films, les séries d'animation et l'Univers Etendu pourtant devenu non-canon et "Legends". Dans la version anglo-saxonne, ces ouvrages sont livrés dans des boites en plastiques avec sons et lumières !

La particularité de cette gamme d'ouvrages est de se présenter comme des documents intradiégétiques - c'est un dire comme des livres existants dans l'Histoire qu'ils dépeignent - et d'être annotés - dans le cas présent par des Chasseurs de Primes : Greedo, Bossk, Dengar et Boba Fett.

Le manuel contient en fait deux parties de tailles inégales. Les trois quarts sont un guide de présentation de la Guilde des Chasseurs de Primes , présentant le métier, ses prérequis, ses risques, les avantages de cotiser à la Guilde... Le dernier quart est un traité sur l'Histoire des Mandaloriens !

Le Chasseur de Primes ne devrait plus vous apparaitre - après cette lecture - comme un assassin et un type à la gâchette facile ! C'est au contraire un professionnel de la loi, chargé de la faire respecter. Or, sous le règne de l'Empire, on sait ce qu'il en est de l'idée de justice !

Le livre expose les situations les plus fréquentes que peut rencontrer un Bounty Hunter. Il y a aussi des listes d'équipements et une présentation des guildes mineures !

Ca reste de l'excellent ouvrage comme les deux précédents. J'attends avec impatience le suivant sur les Forces de l'Empire et en espère bientôt un cinquième sur l'Alliance Rebelle !

Et rappelez-vous : "Pas de désintégration !".

A bientôt !

Star Wars : Le Code du Chasseur de Primes - Daniel Wallace
Read more

Gobelins & Gnomes - Une extension HearthStone

December 24 2014 Published on #Jeu vidéo

Dans le monde de Warcraft, les Gobelins et les Gnomes sont les inventeurs, respectivement de la Horde et de l'Alliance ! On se rappelle les zeppelins et les ornithoptères qui faisaient des reconnaissances dans Warcraft II !

Le 9 décembre 2014, est sortie la première extension pour HearthStone qui tourne autour de ces personnages et propose 120 nouvelles cartes dans de nouveaux boosters ! Vous serez donc confrontés à de nouveaux mécanismes de jeu à travers les inventions les plus folles de Gobelins & Gnomes !

Les créatures de HearthStone se répartissent en diverses classes : Dragons, Démons, Bêtes, Murlocs, etc,... Et cette fois, cette extension introduit la classe des Mécas - si chère à nos bons vieux romans Steampunk ! Ces cartes devraient vous permettre d'élaborer de nouvelles tactiques ! A l'image de l'Ennuy-o-Tron, une créature 1/2 pour 2 de mana avec Provocation et Bouclier Divin ! Pratique contre les decks aggro - ces decks qui veulent vous mettre tout de suite un maximum de dégâts !

Qui sont les meilleurs ? Les gnomes à l’ingéniosité calculée et prudente ou bien les gobelins aux inventions incroyablement volatiles et spectaculairement explosives ? Bref, un peu des savants fous !

Parmi les cartes Mécas, citons aussi le Robot de Soins antique qui vous restaure 8 points de vie ou le Déchiqueteur avec ses scies circulaires !

Les gnomes, petits et inventifs, se montrent parfois trop intelligents pour leur propre sécurité. Les gobelins sont aussi des ingénieurs accomplis à l'image du Canon lance-flamme ou du Golem céleste ! Ils aiment quand ça fait BOOM !

Avec cette extension, apparaît aussi le mode "Spectateur" ainsi qu'un nouveau plateau de jeu où vous pourrez activer un canon laser pour faire décoller une fusée !

Le jeu ne cessera de s'enrichir à partir de cette extension ! HearthStone n'est pas un jeu statique !

A bientôt !

Gobelins & Gnomes - Une extension HearthStone
Read more

Introduction à la Préhistoire - La Révolution Néolithique

December 23 2014 Published on #Préhistoire

De chasseur-cueilleur pendant près de trois millions d'années, l'humain devient au Néolithique producteur. Auparavant, il a vécu de prédation sur son environnement et sa population n'a sans doute jamais dépassé le million d'individus.

Mais par la suite, des populations vont se concentrer dans des zones très riches en gibier et peu à peu se sédentariser. On a notamment étudié ces processus au Moyen-Orient et au Japon, nés il y a 20000 ans en dépit d'une ère glaciaire qui atteint son summum.

Puis la Terre connait un réchauffement planétaire vers - 9000 et la steppe recule pour céder la place à une forêt fertile. Le Sahara verdoie ! Le Moyen-Orient se couvre de céréales. Il y a également une montée des eaux dues à la fonte des glaciers qui oblige à se réfugier à l'intérieur des terres. Il y a donc déplacements de populations et sédentarisation autour des grands fleuves.

L'homme commence à sélectionner ses plantes par glanage et domestique des animaux même si certains, comme le loup gris, ont été mis à son service plus tôt, il y a 100000 ans !

Entre - 10000 et les débuts de notre ère, la population mondiale serait passé de 2,5 millions de personnes à 250 millions ! Seul le XXème siècle connait une multiplication par un facteur comparable entre 50 et 100. Le taux de fécondité dans les sociétés agricoles est en effet plus élevé. Il y a toutefois une forte mortalité infantile !

Les sociétés qui ont fait le choix de l'agriculture connaissent une complexification croissante : administration, pouvoir central en sont les aboutissements les plus évolués. On invente aussi la poterie, l'irrigation, la métallurgie, la comptabilité et l'écriture. Néolithique puis age du bronze puis du fer, à des moments différés au Moyen-Orient et en Europe !

Ce processus néolithique se développe fort dans le Croissant Fertile, zone allant de la Mésopotamie à l’Égypte en passant par l'est méditerranéen. il n'y a en effet dans ces zones pas de barrières naturelles ! Les peuples d'Asie et d'Europe échangent également en contournant l'Himalaya par le nord (Asie centrale) ou le sud (Inde). Les mouvements de populations et de bien se font, en Amérique, davantage selon un axe nord-sud. L'agriculture est un phénomène mondial !

On distingue alors deux types de civilisations, celles des grands travaux et des céréales -qui suppose une hiérarchisation du pouvoir - et les sociétés de jardiniers - plus égalitaires - comme en Afrique équatoriale et en Amazonie.

Plus tardivement, vers - 1250, apparaissent en Europe/ Afrique/ Asie des centres d'urbanisations. Je vous renvoie à mes séries de billets sur l’Égypte Antique et bientôt sur la Mésopotamie !

Parmi les conséquences de cette révolution néolithique agricole, on note une chute de la biodiversité, l'apparition de maladies, une réduction de la stature moyenne, l'apparition de traces de violences, une complexification de l'organisation sociale, l'élaboration de religions - et de mythes qui prescrivent des règles de vie, une urbanisation naissante et une multiplication des innovations !

C'est donc la première révolution de l'histoire de l'Humanité !

A bientôt !

Source : Les grands Dossiers des Sciences humaines - Hors-série Histoire N°3 - Décembre 2014 - Janvier 2015 : La nouvelle histoire du monde

Introduction à la Préhistoire - La Révolution Néolithique
Read more

Trolls de Troy - Tome 1 : Histoires Trolles - Arleston & Mourier

December 21 2014 Published on #Bande-dessinée, #Coups de coeur

Suite au succès de Lanfeust de Troy, Arleston décide bien vite de lancer des séries spin-off - à l'image de ce qui se fait pour les séries télé ! Il va s'intéresser au personnage du troll Hébus et, en collaborant avec Jean-Louis Mourier (Les Feux d'Askell) - qui a un style voisin de celui de Didier Tarquin, mettre en place les aventures des ancêtres d'Hébus, trois siècles avant la saga de Lanfeust.

Cette nouvelle série s'appelle Trolls de Troy et s'ouvre avec un tome 1 intitulé "Histoire Trolles" qui est en fait la première partie d'un récit en 4 volumes !

Tout part du village troll de Phalompe, un village mythique de la BD comme le village des Schtroumpfs ou celui des Gaulois de Goscinny et Uderzo. Là vivent Tetram le troll et sa famille, sa femme Puitépée, trollesse, son jeune fils troll Gnondfom et sa fille adoptive, une humaine dont il a dévoré les parents, laquelle se nomme Waha. La série donne beaucoup dans le gore mais avec un tel excès que cela en devient comique !

Précisons enfin, qu'en tant qu'humaine d'Eckmul, Waha a un pouvoir -qui se déclenche à proximité d'un sage - mais celui-ci a la particularité d'être aléatoire !

Ce tome 1 raconte l'obsession du Vénérable Rysta Fuquatou qui lance une chasse au troll d'envergure. Il requiert les services du chasseur Haplin, lequel recrute une bande de personnages aux pouvoirs spécifiques. Cette compagnie attaque le village troll et capture -après les avoir enchantés - sa population ! Tetram et Waha, le troll et l'humaine se croyant troll sont les seuls à demeurer libres. Ils croisent un vieux sorcier troll qui pourra briser les enchantements et envoie le duo dans une quête à l'autre bout du monde.

Mais pour délivrer leur village, les deux compagnons devront récupérer le "scalp du Vénérable" - titre du second tome ! - hors celui-ci est chauve !

Ainsi commence cette série de 4 albums qui se poursuit dans les tomes 5 et suivants avec des aventures d'un registre plus comique et parodique !

Le Monde de Troy est un univers riche en possibilités qu'Arleston use jusqu'à la corde !

A bientôt !

Trolls de Troy - Tome 1 : Histoires Trolles - Arleston & Mourier
Read more

Entre Ciel et Terre - Oliver Stone

December 17 2014 Published on #Cinéma

Oliver Stone a toujours mis la guerre et la politique au coeur de ses films. Avec Platoon, Né un 4 juillet et Entre Ciel et Terre, il signe une trilogie sur le Viet-Nam, un de ses sujets phares.

Ce dernier film, Entre Ciel et Terre est un film de guerre américain de 1993, qui outre une belle photographie qui montre les paysages d'un pays somptueux, bénéficie d'un casting hors pair. Tommy Lee Jones, qui apparait au bout d'une heure de film, campe le soldat Steve Butler. Et Hiep Thi Le tient le rôle de Le Ly, jeune paysanne vietnamienne qui se retrouve prise entre les exactions des viet-congs et des soldats américains !

"La première victime de la guerre, c'est l'innocence" était le "slogan" de Platoon. Stone adopte ici le point de vue d'une vietnamienne - qui va quitter son village contrainte et forcée, côtoyer la prostitution, fouiller les poubelles... Et aller de désillusions en désillusions avec les hommes !

Le Ly va rencontrer le soldat Steve Butler qui va tomber fou amoureux d'elle. Il va l'épouser et l'amener en Amérique - Terre paradisiaque ? Mais Le Ly va devoir renoncer à la terre de ses ancêtres et à ses traditions. Aux USA, elle découvre l'"American Way of Life" et l'abondance, les supermarchés, les frigos pleins après tant d'années de misère !

Toutefois, il y a un revers de la médaille : les traumatismes de guerre de Steve, le racisme, les préjugés. Leur union résistera-t'elle ? Le Ly va-t-elle s'émanciper, avoir droit à une deuxième chance ?

Ce film est aussi une page d'histoire - de la guerre d'Indochine à la chute de Saigon !

Un film engagé, bénéficiant d'une très belle esthétique, d'un traitement narratif carré et d'acteurs expérimentés !

A bientôt !

Entre Ciel et Terre - Oliver Stone
Read more
1 2 3 > >>