Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Amistad - Steven Spielberg

May 31 2015 Published on #Cinéma

Steven Spielberg a centré une partie de son œuvre sur l'Histoire des États-Unis d'Amérique. Un autre aspect de ses films est qu'il traite presque toujours de droit à la liberté, ce qui en fait une œuvre profondément humaniste !

Dans Amistad, film de 1997, Spielberg aborde la cause abolitionniste et le scandale de la Traite Négrière. Ce drame historique s'inspire d'un fait réel survenu en 1839.

La Amistad est un navire espagnol qui transporte des Africains raflés en Sierra Leone et destinés à être vendus comme esclave à Cuba. Or durant le trajet dans l'Atlantique, une mutinerie a lieu et la "marchandise" prend le contrôle du navire. Enfin presque car les membres survivants de l'équipage vont profiter de leur ignorance et les emmener sur le Nouveau Monde au lieu de les ramener en Afrique ! Les Noirs sont arrêtés et un procès a lieu qui doit, outre déterminer si on doit les punir pour meurtre, les rendre à leur "propriétaire" !

C'est un film procédurier - j'entends qui tourne autour d'un procès genre dont les Américains sont friands (voir Kramer contre Kramer et Mission Évasion sur ce blog par exemple). L'enjeu est de reconnaitre aux Africains victimes de l'esclavage le statut de réfugiés - et donc d'hommes libres - et non de "bétail" !

Il s'agit de prouver que ces Africains ne sont pas nés esclaves dans une plantation cubaine mais bel et bien kidnappés sur les côtes d'un continent éloigné !

L'avocat qui défend la juste cause se nomme Roger Baldwin et est interprété par Matthieu McConaughey Morgan Freeman est aussi dans le film dans le rôle d'un abolitionniste. Anthony Hopkins est également au casting dans le rôle de John Quincy Adams, sixième président des Etats-Unis, en faveur de l'abolition de l'esclavage mais marchant sur des œufs !

Les Africains dans le film - en toute logique - ne parlent ni anglais, ni espagnol mais un dialecte de Sierra-Léone, le mendé. Or Djimon Hounsou - qui incarne Cinqué - est du Bénin et a donc du faire des efforts linguistiques pour ce film - performance à saluer ! L'avocat Baldwin va aussi apprendre le dialecte en question dans le film.

Enfin, les séquences qui montrent le traitement des "esclaves" dans le navire des négriers sont proprement insoutenables mais hélas très vraisemblablement en dessous de la réalité !

Un film qui est une leçon de droit et un appel à la liberté ! On y retrouve le côté "bons sentiments" des films de Spielberg !

A bientôt !

Amistad - Steven Spielberg
Read more

Les monstres de Franquin - Tomes 1 et 2

May 31 2015 Published on #Bande-dessinée

On connait le André Franquin jovial de Spirou et Gaston mais à côté de celui-là il y a celui-ci, angoissé et parcouru par des "Idées noires".

Les monstres de Franquin sont deux minis albums - ou carnets de croquis - au format à l'italienne qui préfigure un peu les "Idées noires" - en tout cas déjà dans l'esprit !

Ce sont donc des dessins - en N&B - de créatures improbables, cocasses et loufoques, croquées au fusain ou à l'encre de chine avec des "gueules ouvertes, de longues langues qui pendent et se tortillent, de gros pifs et des boutons" - autant de recherches anatomiques !

Mais le plus intéressant au delà de l'aspect expérimental sur les formes, c'est l'expressivité de ces bestioles ! Chaque monstre reflète un état d'esprit ! Il y a souvent une "morale" presque toujours cruelle - les créatures se bouffent entre elles, usent de ruses pour attraper leur proie et sont globalement très facétieuses. La surprise est toujours au rendez-vous !

Franquin a essayé de rendre hommage à l’inventivité de la Nature en se montrant tout aussi inventif ! C'est drôle et plaisant - et intéressant !

Voilà, je n'en dirais pas plus et serais bref ! Le mieux est encore de découvrir ces carnets parus chez Dupuis/ Marsu Production que pour ma part j'ai eu avec mon abonnement Gaston chez Hachette-collection !

A bientôt !

Les monstres de Franquin - Tomes 1 et 2
Read more

Star Wars Dark Times - Tome 2 : Parallèles

May 30 2015 Published on #Comics, #Star Wars, #Bande-dessinée

A la fin du tome 1 de la série de comics Star Wars Dark Times, la route du Jedi Dass Jennir se séparait de celle de l'équipage de l'Uhumélé et de son ami nosaurien Bomo Vertemousse. Jennir est absent de ce nouveau chapitre mais on le reverra bientôt !

En fait, on suit notre équipage de proscrits qui doit livrer une mystérieuse caisse totalement opaque. Mais il se fait doubler par un gang de pirates/mercenaires !

A côté de cela, le personnage de K'Kruhk - un Jedi de la race des Whipids - et son adjointe maitre Jeisel, vivent des péripéties à la fin de la Guerre des Clones. Ils sont réaffectés de Saleucami jusqu'au système de Bogden où ils retrouvent le centre de formation Jedi du clan des Hawkbats volants. Mais l'Ordre 66 tombe à ce moment là et nos maitres Jedi prennent la tangente précipitamment, sous le feu de leurs propres clones, emmenant avec eux les padawans survivants. Ils seront par la suite aussi confrontés à un atterrissage en catastrophe et à des pirates !

Ce récit mets donc en situation deux groupes de héros, chacun de leur côté, et suit leur lutte pour la survie "en parallèle" - d'où le titre de ce tome 2 : Parallèles !

C'est une époque troublée où règne l'injustice et la violence, une société en déliquescence où les héros doivent renoncer à leurs principes !

Le suspens est un peu "gâché" car on sait que K'Kruhk survivra - puisqu'on le retrouvera dans la série "Legacy" qui se déroule plus d'un siècle après la Bataille de Yavin ! Mais qu'en sera-t-il des padawans ?...

Le scénario est toujours de Mick Harrison - qui est un autre des pseudos de Randy Stradley, un des patrons de Dark Horse. Le dessin est de Dave Ross et Lui Antonio, et - selon mon goût - en deçà du graphisme du tome précédent !

Le destin de la mystérieuse caisse sera lui résolu dans "Vector" - la 2ème partie du crossover multi-ère !

A bientôt !

Star Wars Dark Times - Tome 2 : Parallèles
Read more

La Première Période intermédiaire de l'Egypte antique : Les IXème et Xème dynasties

May 29 2015 Published on #Histoire Antique

Manéthon de Sebennytos, dans son histoire de l’Égypte intitulée Aegyptiaca, cite ensuite, au terme de la lignée de monarques de la VIIIème dynastie, deux dynasties consécutives, la IXème et la Xème. Dans les faits, une seule des deux exista réellement ! L'erreur vient des scribes qui copièrent une liste royale et doublèrent une dynastie.

La lignée qui prit le pouvoir après la VIIIème dynastie est souvent désignée sous le terme "dynastie héracléopolitaine" qui tire son nom de la région où les pharaons semblent-s'être établis, à proximité du lac du Fayoum.

Le fondateur de cette dynastie héracléopolitaine" s'appelait Khéti. Sa dynastie dure environ deux cents ans. Son pouvoir fut réelle jusqu'à la partie méridionale de la Moyenne-Égypte ou les potentats d'Assiout restèrent fidèles aux rois du Nord, y compris lors de l'affrontement final avec les Thébains. Les souverains des nomes plus méridionaux restèrent fidèle à la "Maison de Khéti" mais de manière assez laxiste ! Les autres souverains de cette lignée ne nous sont pas connus hormis le dernier - ou avant-dernier ? - à savoir Merikaré avec sa pyramide Lepsius XXIX située à côté de celle de Téti.

Pour reconstituer cette période héracléopolitaine, les historiens disposent de deux textes égyptiens : Le Paysan éloquent et les Enseignements pour Merikaré. Le premier est le récit des mésaventures d'un paysan qui se rends à Héracléopolis et qui demande justice devant le Pharaon contre un fonctionnaire en tenant un discours très éloquent. Le second texte appartient au genre des sagesses, qui enseigne des façons de faire ou de se comporter en toute occasion. C'est une littérature typique destinée aux Égyptiens de la Haute-Société. Il aurait été transmis par le roi Khéti à son fils Mérikaré.

Les gouverneurs des nomes acquièrent sous cette période de plus en plus de pouvoir ce qui affaiblit d'autant celui des pharaons héracléopolitains ! Bientôt apparait la puissance grandissante de Thèbes qui accède au pouvoir, ce qui n'était pas une évidence sous l'Ancien Empire. En effet, une puissante lignée de la région de Thèbes apparait progressivement sur des inscriptions archéologiques. Cette lignée d'hommes revendiqua la position de "superviseur des prêtres" et celle de "grand seigneur de la Haute-Egypte" ! Ceci dura jusqu'à ce qu'un certain Antef prit tout le pouvoir sur la région !

Antef le Grand (ou l'Ancien), fils d'Ikou, est présenté comme l'ancêtre de la XIème dynastie sur deux autres supports découverts à Karnak. Cependant on ne sait pratiquement rien de lui hormis l'emplacement supposé de sa tombe à El-Tarif.

Nous aborderons cette XIème dynastie et la fin de la Première Période intermédiaire dans un prochain billet !

A bientôt !

La Première Période intermédiaire de l'Egypte antique : Les IXème et Xème dynasties
Read more

Forrest Gump - Robert Zemeckis

May 29 2015 Published on #Cinéma

Après le voyage dans le temps, Robert Zemeckis s'aventure dans l'Histoire des États-Unis de 1950 à 1980 avec la comédie dramatique, Forrest Gump, en 1994.

Le film a pour acteur principal Tom Hanks alors au sommet de sa gloire qui interprète le simplet mais touchant Forrest Gump qui va se retrouver "héros malgré lui" au centre de l'Histoire de son pays, les États-Unis d'Amérique : Guerre du Viet-Nam, Scandale du Watergate, Jeux Olympiques. Il va devenir milliardaire grâce à la pêche à la crevette, se lancer dans une course à pied de l'ouest à l'est et de l'est à l'ouest, acte purement gratuit, qui va pourtant faire de lui un symbole. Bref tout ce qu'entreprend Forrest est purement désintéressé mais va avoir des conséquences qui le dépassent !

A côté de Forrest/Hanks, il y a Sally Field qui interprète avec justesse sa mère et est l'auteur de la citation comme quoi "la vie est comme une boite de chocolats", emblématique du film. Aussi Robin Wright qui joue la fiancée éternellement fuyante et qui a la mauvaise idée de décéder lorsque le héros lui mets enfin le "grappin" dessus : un peu la cruche de service dans un rôle très mal écrit ! Et puis enfin, Gary Sinise, pas encore dans Les Experts : Manhattan, qui interprète un ancien soldat estropié à la guerre à qui Forrest redonne le goût de vivre !

Des personnalités sont aussi incorporées au film. Forrest croise sur des images d'archives JFK, John Lennon, Richard Nixon grâce à la magie des effets spéciaux, ici utilisés de manière subtile et pas pour des explosions pyrotechniques massives - encore que ! C'est pourquoi Forrest Gump retrace en arrière-fond l'Histoire des États-Unis !

Le film a connu un vif succès et est encore aujourd'hui considéré par certains sites web de critique comme le "film du siècle" - ce qui est à mon avis discutable malgré les qualités certaines du film ! Pour ma part, je lui reproche un certain manichéisme - simpliste - et pas seulement dû au côté innocent du personnage principal !

Le film a enfin remporté de nombreuses récompenses dont 6 Oscars en 1995 - dont Meilleur Film, réalisateur, acteur principal et scénario adapté !

Un film sur la solitude de tout un chacun à travers la grande Histoire qui file malgré nous et sur laquelle on ne peut en théorie rien - sauf si on s'appelle Forrest Gump !

Voilà, un bon film mais pas excellent non plus !

A bientôt !

Forrest Gump - Robert Zemeckis
Read more

Evolution des Espèces vivantes - Généralités

May 28 2015 Published on #Sciences

Nous allons nous pencher aujourd'hui sur une question scientifique, celle de l'évolution de la vie et de la répartition des êtres vivants sur la Terre au cours des ères géologiques !

La Terre a environs 5 milliards d'années depuis que des poussières cosmiques, sous l'effet de la force gravitationnelle du Soleil s'amalgamèrent en corps céleste ! Passons sur les nombreux phénomènes géologiques de ces changements et venons en directement à l'apparition de la vie !

A l'origine, la Vie apparait dans la Soupe Primordiale, c'est à dire le milieu aquatique, les océans de la planète. Les molécules organiques - probablement apportées par des météorites - ont précédé les premières cellules procaryotes (sans noyau).

Des naturalistes ont, au XVIIIème et XIXème siècle, établit la phylogénie des espèces vivantes - leur arbre généalogique, citons Linné, Cuvier, Buffon, Lamarck, Geoffroy Saint-Hilaire et encore Darwin ! Ce ne sera pas cette histoire des sciences qui nous intéressera aujourd'hui !

Revenons à nos procaryotes qui apparaissent, il y a à peu près 3,5 milliards d'années. Ce sont des algues, des bactéries. Leur cytoplasme ne contient pas de structure spécialisée. Ces organismes rudimentaires sont pour la plupart d'abord autotrophes et réalisent eux-mêmes leur survie en tirant leurs ressource par leur moyens propres du milieu externe ! Ainsi le CO2 - gaz carbonique - résultant de l’activité volcanique va être - par le biais de la photosynthèse, transformé en O2 - oxygène - qui possède un plus grand pouvoir oxydant ! L'atmosphère se transforme peu à peu sous l'influence de la vie !

Il y a 1 milliard d'années, apparaissent les premiers eucaryotes - des cellules à noyau où l'ADN est sous forme de chromosomes.

Une extraordinaire prolifération de vie est atteinte il y a 600 millions d'années ! Les organismes multicellulaires sont apparus entre temps ! Ce sont des colonies de bactéries, mais aussi des éponges, des méduses, des vers, bref encore des invertébrés ! Tous ces êtres vivent encore dans l'eau ! Mais bientôt les plantes puis les insectes vont coloniser la terre ferme vers 420 millions d'années !

Les premiers poissons apparaissent il y a 500 millions d'années, les premiers amphibiens sortent aussi de l'eau il y a 350 millions d'années puis les premiers reptiles vers 300 millions d'années !

Il y eu au cours des quatre grandes périodes géologiques, six vagues importantes d'extinction - dont la plus connue est celles des dinosaures - et dont la sixième serait en cours du fait de l'Homme et de ses activités économiques : l'Anthropocène !

Les Vertébrés apparurent avec deux variétés de poissons, les Dipneustes pourvus à la fois de branchies et de poumons fonctionnels et les Cœlacanthes aux nageoires pentadactyles - à cinq doigts - préfigurant les membres !

Il y a 300 millions d'années, l’œuf est une grande innovation qui permet aux reptiles de s'affranchir de la reproduction dans les eaux - comme c'est encore le cas pour les batraciens qui retournent dans des mares donner naissance à leurs têtards !

Les Reptiles dominèrent toute l'ère Secondaire - entre 230 et 70 millions d'années avec les Dinosaures - dont la disparition longtemps imputée à la chute d'un astéroïde sur l'actuel Yucatan - pourrait avoir été plus progressive !

Par la suite, les reptiles se différencient en oiseaux avec l'Archaeopterix découvert dans des couches vieilles de 100 millions d'années. Pendant ce temps, les végétaux ont aussi évolués : lichens, mousses, fougères, gymnospermes, plantes à fleurs etc...

Un autre embranchement évolutif va survivre à la disparition des dinosaures - qui subsistent encore chez les crocodiles et les tortues - ce sont les premiers mammifères, d'abord des petits rongeurs qui vont incroyablement se diversifier, aboutissant en bout de chaine aux primates, hominidés et enfin à l'Homme ! Les Primates apparaissent il y a 70 millions d'années et les premiers hominidés il y a 7 millions d'années. Leur évolution continue ensuite à partir de de 3 millions d'années (habilis, pithécanthrope, erectus, sapiens, néanderthal, puis Cro-Magnon) !

On pourrait aussi considérer ces phénomènes sur les plans anatomiques - les plus simples comme le nombre de dermes, ou les plus complexes comme l'évolution du systèmes nerveux, de simples neurones, puis ganglions jusqu'à la chorde neurale et les cinq parties du cerveau chez les mammifères les plus développés ! Et ceci débouche sur la naissance de la conscience, conscience d'un monde qui ne nous a pas attendus !

Voilà, c'est un sujet inépuisable dont je vous livre ici seulement quelques prémices !

A bientôt !

Evolution des Espèces vivantes - Généralités
Read more

Lucky Luke : Rodéo - Morris

May 24 2015 Published on #Bande-dessinée

Rodéo est le deuxième album de Lucky Luke par Morris qui contient trois histoires où le personnage du cow-boy solitaire n'a pas encore son graphisme définitif tout longiligne mais encore un peu empâte et rond !

Il y a d'abord Grand Rodéo - prépublié originellement dans le Journal de Spirou N° 528 à 545, en 1948. Lucky Luke participe à un rodéo et se voit confronté à la brute Cactus Kid qui de dépit s'enfuira avec la caisse mais sera rattrapé par notre héros !

Ensuite, il y a le récit Lucky Luke à Desperado City - prépublié aussi dans Le Journal de Spirou, toujours en 1948, mais dans les N° 546 à 566 ! Lucky Luke y fait face à toute une ville de brigands menés par les Frères Pistol que là encore il mènera sous les verrous !

On le voit dans les premières histoires, pas encore de Frères ou de Cousins Dalton mais toute une panoplie de méchants secondaires !

Enfin, le récit suivant - prépublié dans les Journal de Spirou N°567 à 584, en 1949, se nomme La Ruée vers l'or de Buffalo Creek et raconte une éphémère fièvre de l'or, la construction d'une ville surgit du néant puis sa déperdition - comme autant d'espoirs déçus - et vue comme une suite de gags essentiellement visuels !

Dans ces récits, on revisite des mythes du Western, le Rodéo, la Ruée vers l'Or, le Shérif éploré ! Morris se documente pour ses histoires ! Ainsi, il y eut effectivement une fièvre du métal jaune en 1948 en Californie avec autant de villes champignons !

Le graphisme de Lucky Luke n'est pas définitif dans ce deuxième album mais évolue néanmoins ! Il a désormais cinq doigts - et non plus quatre - à chaque main - ce qui est plus long à dessiner ! Le cow-boy, dans ces années de la fin des années 1940, est en train de devenir un personnage phare du journal de la maison Dupuis !

En 1948, Morris quitte la Belgique avec André Franquin et Jijé alias Joseph Gillain pour un voyage aux États-Unis. Il sera installé jusqu'en 1955 à New York où il rencontrera un certain René Goscinny qui deviendra un collaborateur et signera le scénario de l'album Des rails sur la prairie !

Certaines des cases de ces trois récits sont de véritables coups de maitre car truffées de détails. La BD trouve peu à peu son rythme avec ses ouvertures sur le thème du pauvre cow-boy solitaire qui clôturera bientôt chaque histoire !

Lucky Luke prends peu à peu son envol - et Morris ses marques - avec ces albums !

A bientôt !

Lucky Luke : Rodéo - Morris
Read more

Le Sixième Jour - Youssef Chahine

May 24 2015 Published on #Cinéma

Le Sixième Jour est un film dramatique égyptien de Youssef Chahine, sorti en 1986, d'après le roman d'Andrée Chédid. Il raconte le combat d'une mère pour sauver son petit-fils du choléra qui sévit dans sa ville.

Saddika est une vieille femme égyptienne, lavandière, interprétée par Dalida - qui faisait ici ses premiers pas dans le domaine du cinéma. Son mari est paralytique et elle veille sur lui ainsi que sur son petit-fils Hassan. Le jeu de la chanteuse est sobre. Le film mélange drame et fantaisie mais je l'ai trouvé un peu brouillon. Il se rapproche des standards de Bollywood et inclut des passages chantés, possède un charme désuet.

Le contexte est l’Égypte de 1947, sous protectorat anglais où souffle un esprit d'indépendance après la Seconde Guerre mondiale, véhiculé par les étudiants.

Saddika remplit son rôle de mère mais a aussi des aspirations de femme. On fait le rapprochement avec la vie de Dalida, en manque de maternité qui finit par se suicider de solitude !

La signification du titre est que si on ne revient pas du sixième jour d'incubation du choléra, on meurt ! Hassan va contracter la maladie, tout comme l'instituteur !

Il y a aussi dans ce film une mise en abyme - et une lecture "métatextuelle" : Saddika se rends au cinéma et rêve en assistant à la projection du film Le sacrifice d'une mère !

La seule et unique apparition de Dalida sur Grand écran - qui retrouve ses origines égyptiennes ! Une artiste regrettée qui possédait des talents cachés ! Une totale implication !

A bientôt !

Le Sixième Jour - Youssef Chahine
Read more

Enter the Matrix - Atari

May 24 2015 Published on #Jeu vidéo

Enter the Matrix est un jeu vidéo de combat et de tir, édité par la firme Atari en 2003 en même temps que les deux suites du film Matrix originel !

Le soft fait le lien entre Matrix Reloaded et le court-métrage d'animation, Le Dernier Vol de l'Osiris - de la collection Animatrix - et comble les ellipses du film ! Ainsi, vous incarnez Niobé, un capitaine de Sion, interprétée dans les films par Jada Pinkett-Smith, l'épouse de Will Smith à la ville. Au début du jeu, vous entrez dans la Matrice et devez récupérer un paquet à la poste - laissé par l'équipage de l'Osiris - et à la fin du récit, vous devez couper l'alimentation de la centrale nucléaire de la ville pour permettre à Néo de rencontrer l'Architecte dans le film !

Il y a des phases de combat et de tir - ou vous affrontez des vigiles, des flics et des Agents - en utilisant le mouvement au ralenti -"bullet time" - propre à l'univers des Wachowski - et aussi des phases de piratage dans le réseau pour vous octroyer des bonus ainsi que des phases plus "arcade" où vous devez dégommer des Sentinelles !

J'ai joué à ce jeu à l'époque et il est assez délicat d'utilisation ! N'étant pas un "hardcore gamer", j'avais utilisé les "cheat codes" mais m'était lassé avant la dernière mission et n'avais donc pas terminé le jeu à mon goût trop répétitif !

Le logiciel est sorti simultanément sur les plateformes de l'époque à savoir Playstation 2, X-Box, GameCube et aussi PC !

Le jeu a malheureusement été développé à la va-vite et cela se sent ! Nombreux bugs, réalisation pas à la pointe pour l'époque, il fut éreinté par les journalistes ! Reste l'intérêt pour les fans qui découvrent des pans inédits de l'histoire et c'est bien le seul intérêt !

Un jeu vite oublié au final ! Atari a connu des jours meilleurs !

A bientôt !

Enter the Matrix - Atari
Read more

Atelier Cuisine N°24

May 24 2015 Published on #Divers

Ce dernier atelier cuisine en date, toujours encadré par Jocelyne et Stéphanie, était à l’approche de l’été en partie un barbecue et nous avons fait cuire des merguez et des chipolatas ! Mais nous avons tout de même fait une entrée, un accompagnement et un dessert !

Au menu :

-Œufs Mimosa

- Ratatouille (une recette que j’ai déjà faite !)

-Clafoutis aux pommes et caramel beurre salé

Voici sans plus attendre les recettes !

Œufs Mimosa

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes) : - 4 à 8 œufs (suivant l'appétit)
- 1 petit bol de mayonnaise
- quelques feuilles de laitue
- persil haché
- olives noires pour décorer les œufs (facultatif)

Pour la mayonnaise :
- 1 jaune d'œuf
- 1 cuillère à café de moutarde
- 1/4 litre d'huile
- sel, poivre
- un peu de jus de citron (facultatif)

Préparation de la recette :

Faire durcir les œufs 10 mn, puis les mettre dans l'eau froide.

Monter une mayonnaise avec les ingrédients ci-dessus ou utiliser une mayonnaise prête vendue dans le commerce. Le jus de citron s'ajoute au dernier moment.

Les œufs écalés, les couper dans le sens de la longueur, séparer les blancs des jaunes.

Dans une assiette creuse, émietter les jaunes à la fourchette, mélanger la moitié de ces jaunes émiettés avec la mayonnaise et réserver le reste.

Remplir les demi-blancs de cette préparation, puis saupoudrer chaque demi-œuf du reste de jaunes émiettés (ce qui fait le mimosa !!).

Disposer les œufs sur des feuilles de laitue, mettre sur chaque œuf un peu de persil et une olive noire.

Servir frais.

Ratatouille :

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 55 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes) : - 350 g d'aubergines
- 350 g de courgettes
- 350 g de poivrons de couleur rouge et vert
- 350 g d'oignons
- 500 g de tomates bien mûres
- 3 gousses d'ail
- 6 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 brin de thym
- 1 feuille de laurier
- sel et poivre

Préparation de la recette :


Coupez les tomates pelées en quartiers, les aubergines et les courgettes en rondelles. Émincez les poivrons en lamelles et l'oignon en rouelles.

Chauffez 2 cuillères à soupe d'huile dans une poêle et faites-y fondre les oignons et les poivrons. Lorsqu'ils sont tendres, ajoutez les tomates, l'ail haché, le thym et le laurier.

Salez, poivrez et laissez mijoter doucement à couvert durant 45 minutes.

Pendant ce temps, préparez les aubergines et les courgettes. Faites les cuire séparément dans l'huile d'olive pendant 15 minutes.

Vérifiez la cuisson des légumes pour qu'ils ne soient plus fermes. Ajoutez-les alors au mélange de tomates et prolongez la cuisson sur tout petit feu pendant 10 min.

Salez et poivrez si besoin.

Et pour finir

Clafoutis aux pommes et caramel beurre salé :

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes) : - 3 pommes reinettes
- 80 g de beurre salé
- 155 g de sucre roux
- 2 pincées de cannelle
- 4 œufs (2 entiers + 2 jaunes)
- 1 sachet de sucre vanillé
- 70 g de farine tamisée
- 1 pincée de sel
- 40 cl de lait entier

Pour le moule (24cmx5cm) :
- 20 g de beurre salé
- 1 cuillère à soupe de sucre roux

Préparation de la recette :


Préchauffer le four à 200° (thermostat 6-7).

Couper les pommes en petits quartiers dans une poêle à fond adhésif, les faire sauter avec 30 g de beurre salé, 1 cuillère à soupe de sucre roux et la cannelle pendant 5 minutes environ.

Pendant ce temps, dans un saladier, assembler les 2 œufs entiers, les 2 jaunes, le reste de sucre roux (140 g) et le sucre vanillé.

Battre ce mélange.

Ajouter la farine et la pincée de sel puis fouetter.

Verser le lait petit à petit et toujours en fouettant pour éviter les grumeaux.

Beurrer le moule et y ajouter un peu de sucre roux. Répartir les pommes sautées au fond du moule puis verser la pâte par-dessus.

Avec les 50 g de beurre restant, faire une dizaines de petites noisettes à répartir à la surface du clafoutis


Faire cuire au four pendant 30 minutes.

Servir ce clafoutis encore chaud.

Je vous dis à la prochaine fois pour de nouvelles recettes !

Atelier Cuisine N°24
Read more
1 2 3 4 5 > >>