Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Gaston Lagaffe - Tome 6/ Gags N° 383 - 429 (1965 - 1966) - Franquin

November 29 2015 Published on #Bande-dessinée

Le tome 6 des gags de Gaston Lagaffe est un peu particulier en ce sens qu'il mêle plusieurs formats ! On a toujours les gags en une demi-planche mais viennent se surajouter des demi-pages de textes narratifs qui racontent notamment les mésaventures du pompier Beaucoudeau ou les tentatives de Gaston pour communiquer avec Jules-de-chez-Smith...

Le "héros sans emploi" a aussi droit, à partir du gag 413, à des facéties pleine page. Franquin inaugure ainsi une série qui narre les vacances de Gaston, à la campagne loin des Bureaux de Dupuis mais toujours aussi riches en maladresses !

On voit dans ces gags une présence plus importante - toute en restant modeste - de Lebrac et surtout Prunelle qui succédera bientôt à Fantasio comme "souffre-douleur" du gaffeur.

Ces gags de 1966 vont bientôt être l'occasion des dernières collaborations entre Franquin et Jidéhem qui partira vers sa propre série, Sophie. Jidéhem est, notons le au passage, particulièrement doué pour dessiner des voitures !

Avant ces années là - début des années 1950 - Franquin travaille à la série des Spirou. Les années 1950 sont des années d'optimisme, début des Trente Glorieuses et avec notamment le lancement du Spoutnik. En 1957, Franquin lance Gaston dans les pages du journal Spirou - dans des gags repris bien plus tard dans un album 0 dont j'aurais prochainement l'occasion de vous parler. Durant tout ce temps, il mène donc plusieurs séries de front avec succès !

Voilà, on se retrouve prochainement pour le tome 7 ! A l'avenir, je vous parlerais aussi des Idées Noires et de Modeste et Pompon !

A bientôt !

Gaston Lagaffe - Tome 6/ Gags N° 383 - 429 (1965 - 1966) - Franquin
Read more

Captive - Mindscape

November 28 2015 Published on #Jeu vidéo, #Coups de coeur

Captive est un jeu de rôles futuriste en 3D vue subjective développé par Mindscape en 1990, sorti d'abord sur Amiga puis sur Atari ST et MS-DOS. C'est une sorte de clone de Dungeon Master.

Vous incarnez Trill, un prisonnier - dans une sorte de mise en abyme - qui trouve une console qui permet de contrôler à distance 4 robots qui doivent vous retrouver dans les dédales d'une série de labyrinthes et vous délivrer.

La cellule de Trill est alimentée par dix générateurs enfouis au fond de bases, situées chacune sur une planète différente. Le joueur incarne donc Trill et pilote les robots, sautant de planète en planète, en détruisant les générateurs, pour finalement accéder à la station et se libérer.

Vos 4 androïdes se composent de pièces détachées - bras, jambes, torse, tête, etc - qui encaissent des dommages localisés, peuvent être changées voire être remplacées par de meilleurs pièces améliorant ainsi vos droïdes ! Toute une panoplie d'armes est disponible, des épées aux lasers en passant par les fusils classiques à poudre ou les lances-flammes...

Il y a une panoplie impressionnante d'ennemis allant des robots ennemis, des nains, des hovercrafts, des tanks, ED-209 type "Robocop" et autres dinosaures!

De même les niveaux semblent générés aléatoirement et le jeu n'a pas de fin car lorsque vous atteignez enfin la cellule de Trill, le mur du fond s'ouvre et un monstre géant emporte le prisonnier ! Et c'est reparti pour un tour !

Vous devez mettre la main sur des sondes qui vous indiquent la localisation des bases, recharger vos robots en courant en trouvant des prises électriques, améliorer vis compétences et dénicher des implants !

Des portes vous barrent le chemin et nécessitent d'appuyer sur des combinaisons de boutons ou de trouver des codes. Il y a aussi des bornes incendies qui peuvent inonder les dédales !

L'intégralité de l'univers de Captive est généré automatiquement par un algorithme : nom des planètes, des codes secrets, plans des bases, etc. Techniquement parlant, il y a 65536 missions différentes possibles. Étant donné qu'il faut généralement entre 3 et 6 heures pour terminer une base, cela fait entre deux et quatre millions d'heures de jeu. De ce fait, il semble que l'auteur n'ait visiblement pas prévu que le jeu puisse être terminé et qu'aucune séquence de fin n'ait été incluse.

Un jeu auquel j'ai joué à l'époque et que bien entendu je n'ai jamais terminé - et pour cause ! En plus ma disquette de sauvegarde a fini par planter ! Ce genre de jeu qui génère frustration mais tout de même plaisant car il s'agit de faire évoluer vos robots !

A bientôt dans le labyrinthe !

Captive - Mindscape
Read more

Ghost - Jerry Zucker

November 27 2015

Y-a-t'il une vie après la mort ? Cette question existentielle est à la base de toutes nos religions. Elle est aussi le fondement de nombres de romans, films ou séries-télé !

Ghost est un film américain de Jerry Zucker sorti en 1990. C'est un film fantastique qui lorgne aussi du côté de la comédie sentimentale. L'histoire d'un jeune homme, Sam, qui à la suite d'une rencontre malheureuse trouve la mort et se retrouve sous forme de fantôme à veiller sur Molly sa bien-aimée ! Mais tout n'est pas ce qu'il parait...

A l'affiche de ce film, on retrouve deux stars qui ont connu leur heure de gloire dans les années 1990. D'une part le regretté Patrick Swayze (Dirty Dancing, Point Break...) et d'autre part la belle Demi Moore (Strip-tease...) aussi Madame Bruce Willis à la ville. Il y a une réelle alchimie entre ces deux là qui se voit à l'écran notamment au cours de la très sensuelle scène du tour de poterie sur la musique Unchained Melody.

Jerry Zucker était jusque là connu pour ses comédies de la série des Y-a-t'il un pilote dans l'avion ?. Il mets aussi ici une dose d'humour en introduisant Whoopi Goldberg, dans le rôle de la voyante déjantée et arnaqueuse dans l'âme, Oda Mae.

Sam et Molly s'aiment d'un amour pur et intense. Mais voilà que Sam est assassiné par un petit voyou dans une ruelle sous les yeux de Molly. Il est sidéré de se retrouver hors de son corps sous la forme d'un fantôme. Tandis que Molly entame son travail de deuil, Sam apprends à maîtriser sa forme de fantôme et les capacités qui vont avec ! Il essaie de communiquer avec les vivants en passant par l'intermédiaire d'Oda Mae, qui n'est d'abord pas très coopérative, ce qui génère des situations très cocasses ! Mais bien vite, Sam découvre que son meurtre n'était pas "accidentel" et va devoir protéger Molly des mauvaises personnes !

Ce film a connu un vif succès à sa sortie, particulièrement en France, apprécié pour son côté romantique. C'est le film qui consacre ses deux acteurs principaux et quasiment le summum de leur carrière !

Un film qui se regarde toujours avec plaisir ! Et dont on retrouve la thématique dans des séries tel Ghost Whisperer !

A bientôt !

Ghost - Jerry Zucker
Read more

Les quartiers de Londres au XIXème siècle

November 24 2015 Published on #Histoire contemporaine

En attendant une critique du manuel Londres au XIXème siècle pour "Cthulhu 1890", voici une courte et rapide présentation des quartiers de la capitale anglaise au XIXème siècle qui vaut pour d'autres époques jusqu'à nos jours ! Considérez ce billet comme une introduction à d'autres billets sur l’Ère Victorienne dans le futur de ce blog ! Je vous renvoie aussi à mes articles sur les films From Hell et Sweeney Todd ! Je me base sur le hors-série numéro 4 d'Historia - Spécial Assassin's Creed Syndicate d'octobre 2015 !

Aux XIXème siècle, Londres a été une terre d'asile pour les émigrés politiques. Ainsi Karl Marx y vécut une grande partie de sa vie jusqu'à sa mort et Jules Vallès, comme d'autres Communards, s'y rendit en 1871. A cette époque, elle est aussi la Grande Cité qui domine sur la plan mondial, devant Paris et pas encore devancé par New York.

La ville s'étend rapidement et on construit massivement, dans un matériaux bon marché, la brique ! Les banlieues sont ainsi constituées de maison toutes similaires tandis que les quartiers bourgeois plus centraux affirment leurs individualités.

La Tamise traverse Londres et la fait vivre ! Mais avant la création d'un réseau d'égouts, les ordures y sont déversées et on parle de "Grande Puanteur" en 1858 !

Au centre de la ville se trouve la City qui est le noyau historique de la capitale Elle remonte au Londinium fondé par les Romains au Ier siècle de notre Ère? C'est la quartier des affaires et le "coeur de l'Empire" au XIXème siècle ! L'économie mondiale s'organise en effet autour de la Grande-Bretagne et ses colonies. C'est un "mile carré" où l'on trouve la Banque d'Angleterre, la Bourse, les plus grandes banques d'affaires mais aussi les compagnies de négoce, de fret ou d'assurances. On trouve aussi dominant ce quartier l'imposante Cathédrale Saint-Paul, reconstruite après le Grand Incendie de 1666, par l’architecte Christopher Wren.

A l'est de la City, après avoir passé la Tour de Londres (bâtie par Guillaume le Conquérant en 1078), on arrive dans un quartier portuaire, celui de l'East End où on trouve marins de toutes origines, débits de boissons et prostituées en nombre. On rencontre aussi des dockers et les ouvriers des usines de transformation des produits débarqués. La vie y est difficile ! Le peurs sociales s'y incarnent ! Je renvoie à Dickens !

Allons vers l'ouest et remontons maintenant la Tamise en amont, près de la City, on trouve Fleet Street le quartier de la presse car l'information agit de concert avec les affaires ! Plus loin, un autre commensal de la City, les école de droit de Lincoln's Inn. c'est une sorte de "Quartier latin" londonien, avec le British Museum et sa prestigieuse bibliothèque ! Puis pas loin, Trafalgar Square, avec une statue de l'Amiral Nelson qui mourut en vainquant Napoléon Ier à la bataille éponyme en 1805. Le West End est le quartier des théâtres, autour de Covent Garden et Leicester Square puis autour de Piccadilly Circus se trouvent les clubs élégants où les gentlemen - tel Phileas Fogg ? - discutent affaires et politique !

Le cœur du pouvoir se trouve dans le quartier de Westminster qui vient juste après. Le Premier ministre réside au 10, Downing Street, près des ministères alignés dans Whitehall, la grande artère entre Trafalgar Square et les Houses of Parliament. Non loin de là l'abbaye de Westminster où sont sacrés les monarques anglais et où sont inhumés les Grands Hommes tel Isaac Newton ! Le palais de Buckingham est devenu résidence officielle de la famille royale à partir de 1837 tandis que les aristocrates se pressent tout près dans le quartier de Mayfair. Cette haute société fait vivre tout un réseau d'artisans de luxe et des commerces tel Harrod's à Knightsbridge qui fournit la famille royale dès 1870.

Vers le nord et l'ouest, on a les banlieues classes moyennes de St. John's Wood, Swiss Cottage, Hammersmith etc... Des lignes de métro les relient aux quartiers du centre.

Londres brillera de tous ses feux en 1851, lors de son Exposition Universelle et en 1887 et 1897 pour les jubilés d'Or et de Diamant de la Reine Victoria !

Je reviendrais dans cette cité à l'avenir et sur cette époque !

En attendant, je vous dis à bientôt !

Les quartiers de Londres au XIXème siècle
Read more

Parade - Jacques Tati

November 22 2015 Published on #Cinéma

Voici un film atypique que Parade, oeuvre de Jacques Tati, tournée en 1973 et sortie en 1974. On pourrait dire que c'est en quelque sorte du "cirque filmé" mais ce serait trop restrictif !

En effet, Tati, ce clown devant l’Éternel, a voulu élargir le champ, dépasser le quatrième mur en filmant aussi le public, les coulisses, en faisant un spectacle "auquel tout le monde participe" !

Film atypique donc, que l'on pourra trouver un tantinet ennuyeux. Il faut pour apprécier ce spectacle avoir conserver " ses yeux d'enfants" !

Ce film est aussi très marqué par son époque, les années 1970, cela se voit aux couleurs criantes des styles vestimentaires qui nous paraissent si kitch aujourd'hui !

Du côté de la piste, on a droit à des numéros de jonglages, d'équilibristes, des acrobaties, de la magie, une fanfare et aussi Tati himself en Monsieur Loyal nous propose des numéros qui peuvent s'apparenter à du mime, surtout sur la thématique du sport !

C'est au final un film burlesque ! Tati rend en outre un hommage émouvant à ses premières amours avec un numéro à la Chaplin !

Music-hall, spectacle et cirque au programme ! Le tout chorégraphié ! Je vous rappelle que dans ces années-là la télévision française diffusait par ailleurs des émissions de cirque !

A bientôt !

Parade - Jacques Tati
Read more

Les Aventures d'Alix - Tome 8 : Le Tombeau Etrusque

November 22 2015 Published on #Bande-dessinée

"Le Tombeau Étrusque" est la huitième aventure d'Alix par Jacques Martin, un tome qui traite des cultes secrets venus d'Orient dans les contrées de Rome.

Alix et Enak accompagnent le petit-neveu de César, le célèbre Octave, jusqu'à la ville de Tarquini pour ramener à Rome sa sœur Lidia Octavia. Mais en chemin, lors d'un campement de nuit, les trois jeunes Romains aperçoivent une troupe d'hommes masqués qui harcèlent les paysans. Ceux-ci sont des descendants des anciens Étrusques et vouent un culte à Moloch-Baal, le terrible dieu sacrificateur. Ils veulent réinstaurer leur nation et leur culte.

Alix et Enak se rendent dans la famille de Lidia et font la rencontre de Brutus (non, pas le Brutus qui assassinera César mais un autre, tout aussi malveillant !). Cet homme est en réalité de mèche avec les Molochites et lance ses hommes sur Alix, Enak, Octave et Lidia, cette dernière étant capturée.

Le grand prêtre veut alors la sacrifier mais Brutus s'interpose car il veut en faire la reine des Étrusques -il est lui-même un descendant du roi Tarquin. Alix s'infiltre dans le tumulus des méchants et parvient presque à délivrer Lidia mais celle-ce se fait reprendre !

Par la suite, on a droit à une course de char façon Ben-Hur et Alix fait montre de talents d'orateur pour mobiliser la populace contre les Molochites. Au final, Lidia est délivrée, les Molochites vaincus et Brutus puni par la justice divine !

Voilà, Jacques Martin se base sur son abondante documentation pour évoquer les Étrusques, les premiers rois de Rome, la religion, et les premières aventures d'un jeune Octave ! Au niveau du dessin, on constate l'utilisation de cases plus grandes, moins en "gaufrier", le dessin s'aère !

On se retrouve prochainement pour un autre tome !

A bientôt !

Les Aventures d'Alix - Tome 8 : Le Tombeau Etrusque
Read more

Ghosts 'N Goblins - Capcom

November 21 2015 Published on #Jeu vidéo

Je vais maintenant aborder une série de billets sur d'anciens jeux de plateformes : Wonder Boy, Tiger Road, Rastan Saga et Rolling Thunder ! Mais nous commençons avec le hit arcade de Capcom : Ghosts'N Goblins !

Dans ce jeu de 1985, vous incarnez Arthur, un chevalier qui doit secourir sa belle des mains du démon ! Le héros va tenter de traverser 6 niveaux, doté de son armure, en parcourant cimetières, villes fantômes et grottes. Il projette des lances sur ses ennemis morts-vivants ou démons, mais peut aussi disposer de dagues, de haches, de boucliers, de flammèches. Son armure lui donne le droit d'être touché une fois par ses ennemis - auquel cas il se retrouve en slip ! Mais un second contact le transforme en squelette !

Un jeu assez, voire très difficile ! Les ennemis réapparaissent à l'infini et il ne faut pas trainer car il y a un timer !

Le jeu fut porté sur ordinateurs personnels (Amstrad CPC, Commodore 64, ZX Spectrum, Atari ST, Amiga...) et consoles (NES, Playstation, Saturn, Xbox, Game Boy Color...). Là aussi il demeure très difficile.

Il y eut de multiples suites ! Je connais pour ma part Ghouls 'N Ghosts.

En résumé, un jeu à l'ambiance horrifique bien sympathique mais trop ardu ! Un défi pour les gamers !

Il existe un mode de jeu normal et un mode hardcore !

Voilà, je fais court pour une fois !

A bientôt !

Ghosts 'N Goblins - Capcom
Read more

Astérix chez les Pictes - Ferri & Conrad

November 20 2015 Published on #Bande-dessinée

Les aventures d'Astérix le Gaulois, ce sont 34 albums aux éditions Hachette puis Albert René, oeuvres de René Goscinny et Albert Uderzo puis d'Uderzo seul suite au décès de son collègue et ami d'un test d'effort cardiaque en novembre 1977.

En 2013, sort le 35ème album qui marque un moment décisif dans la vie du petit gaulois puisqu'Uderzo passe la main à son tour ! Après l'album, Le ciel lui tombe sur la tête qui était assez navrant - mais s'est évidemment bien vendu - on espère un renouveau de ce nouveau casting.

Les heureux élus pour reprendre le flambeau sont Jean-Yves Ferri au scénario et Didier Conrad au dessin. Du premier, on doit notamment Le retour à la terre, coécrit avec Manu Larcenet ou De Gaulle à la plage. Didier Conrad a lui œuvré pour Le Journal de Spirou et aussi sur Les Innommables. Le style de ce dessinateur imite à la perfection celui d'Uderzo !

Comme pour Lucky Luke, Alix ou Blueberry, Astérix connaît donc une seconde jeunesse et de nouveaux "papas". Ils nous livrent le 35 ème album Astérix chez les Pictes qui reprends la longue tradition des voyages d'Astérix. Le tout est parsemé des indispensables jeux de mots et calembours. Certes, on est loin des meilleurs albums de Goscinny dans cette série, mais le résultat est tout de même satisfaisant !

Astérix et Obélix retrouvent un picte congelé sur la plage. Celui-ci se nomme Mac Oloch et a été évincé de manière brutale par son rival Mac Abbeh pour la succession du roi picte Mac II et la main de sa fille Camomilla. Le petit gaulois va donc se rendre au pays des pictes aider ce brave garçon !

Des clins d’œils à la culture écossaise sont de mises : l'eau de malt ou whisky, Afnor, le monstre du Loch ancêtre de Nessie etc... Les Romains sont également de la fête !

Voilà un album qui sans égaler les heures de gloire de la série remplit tout de même son contrat et laisse augurer une belle "passation de pouvoir" !

Prochainement, je reviendrais sur les premiers albums historiques et mentionnerais également Le Papyrus de César, le tout dernier album en date paru fin 2015 - des mêmes Ferri et Conrad !

A bientôt !

Astérix chez les Pictes - Ferri & Conrad
Read more

Retour vers le Futur - Robert Zemeckis

November 20 2015 Published on #Cinéma, #Fantastique

Retour vers le Futur - Back to the Future - fait partie de ces films cultes et blockbusters des années 1980. Sorti en 1985, c'est un film de Science-fiction avec une large dose d'humour ! Ça deviendra le premier opus d'une trilogie réalisée par Robert Zemeckis sous la houlette de Steven Spielberg en producteur.

Cette histoire tourne autour des aventures du jeune Marty McFly (Michael J. Fox) - qui va voyager dans le temps dans une machine conçue par le décalé et loufoque Doc Emmett Brown (Christopher Lloyd). Cette machine a la forme improbable d'une DeLorean DMC-12, une voiture devenue mythique dans la culture geek.

Au début du film, Marty et le Doc testent l'invention temporel du savant quand des Libyens s'invitent à la fête ! Marty effectue alors une fuite en catastrophe et se retrouve coincé en 1955.

Là Marty va vivre un périple rocambolesque dans l'Amérique de l'American Way of Life. Il va au devant de problèmes lorsque sa mère, Lorraine, alors plus jeune, tombe amoureuse de lui ! C'est son existence même qui est alors menacé d'un paradoxe temporel. Marty croise aussi son père, George, qui est le souffre-douleur du teigneux Biff Tannen. Marty va alors réécrire son destin et revenir dans le "présent" avec l'aide du Doc de 1955 !

Un film qui fleure bon la nostalgie des Fifties ! Marty a le sens de la réplique qui tue et Doc va jouer des pieds et des mains pour renvoyer le garçon dans son temps ! Un film très drôle et palpitant de bout en bout ! On aura par la suite, comme mentionné plus haut, une trilogie !

Signalons aussi une B.O. qui est entré dans l'Histoire du divertissement ! Thème principal facilement reconnaissable composé par Alan Silvestri et Huey Lewis signe deux titres The Power of Love et Back in Time, aux rythmes très entraînant.

J'ai une anecdote personnelle à propos de ce film ! Je ne l'ai pas vu à sa sortie en 1985 mais en 1987 lors d'un week-end de "Fraternisation" dans ma classe de Seconde expérimentale. On était allé au Molay-Littry et pour la soirée, les profs avaient loué la VHS de ce film. Je dédie donc ce billet à tous mes comparses de l'époque, les Patrice G., les Xavier B., les François F., les Sébastien B., les Laurent J., les Sophie T., les Thierry L. et Cyrille D. ! Ce fut une époque glorieuse et heureuse !

A bientôt !

Retour vers le Futur - Robert Zemeckis
Read more

Walking Dead - Tomes 23 & 24 - Kirkman & Adlard

November 18 2015 Published on #Bande-dessinée, #Comics, #Coups de coeur

Le rythme des traductions des comics US Walking Dead m'a semblé avoir ralenti en 2015 avec seulement trois albums ! En fait, on rattrape les parutions américaines avec moins de 6 mois de décalage !

Nos amis de ce monde post-apocalyptique semblent avoir retrouvé paix et harmonie grâce aux directives de Rick Grimes et aux efforts de tous ! Divers îlots d'humanité se sont développés : Alexandria, le Sanctuaire, le Royaume, la Colline... Toutefois de nouvelles menaces vont surgir - au nombre de deux, l'une intérieure et l'autre extérieure !

Le tome 23 se nomme "Murmures" et ce titre fait allusion à une nouvelle "espèce" de rôdeurs qui sont en fait un nouveau peuple de survivants qui "prospèrent" en revêtant des peaux de zombies et se meuvent incognito parmi les hordes ! Ils ont un leader qui s'appelle Alpha, une femme impitoyable qui va causer grand tort au groupe de Rick ! Ces survivants-là sont revenus à l'état d'animaux et rejettent la culture - toutefois ils ne vont heureusement pas jusqu'à être anthropophages !

Carl, le fils de Rick, va se lier d'amitié avec Lydia, la propre fille d'Alpha ! Celle-ci va prendre le parti du jeune homme et finira par être bannie de la "Meute" par sa mère ! Mais cela va entraîner des tensions et une vengeance d'Alpha !

L'autre problème - le problème interne - est causé par Gregory, qui se pose en rivale de Maggie comme leader de la Colline, place qu'il occupait avant l'arrivée de la fille Herschel. Gregory est un lâche et va profiter d'une certaine bagarre entre gamins pour comploter et tenter d'assassiner Maggie. La jeune femme devra prendre alors une décision lourde de conséquences !

Le tome 24 a pour titre '"Opportunités" ! On poursuit les intrigues précédentes - avec en plus le problème non-résolu de Negan, gardé en captivité ! Les survivants organisent une grande Foire et un drame va s'y produire en coulisses. Alpha prépare un mauvais coup et le final de ce tome 24 se révèle un véritable choc !

Comment Rick va-t'il gérer ce rebondissement dramatique ? Et si Negan avait encore un rôle à jouer ? On verra cela dans les tomes à venir !

A bientôt !

Walking Dead - Tomes 23 & 24 - Kirkman & Adlard
Read more
1 2 3 > >>