Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Ghostbusters II - Ivan Reitman

August 31 2016 Published on #Cinéma

En 1989, sort sur les écrans Ghostbusters II - plus connu dans l'Hexagone sous le titre SOS Fantômes 2, toujours réalisé par Ivan Reitman et suite du film de 1984 !

Cette fois-ci, nos chasseurs de fantômes ne seront pas confrontés à un dieu mais à un génie du mal non moins malfaisant et qui attire vers lui toutes les forces ectoplasmiques de New York, Vigo von Homburg Deutschendorf, alias Vigo la Tristesse de Moldavie, Vigo le Cruel, Vigo des Carpathes ou encore Vigo le Profane. Ce Vigo - qui n'est pas sans rappeler Vlad Tepes ! - était un tyran et un sorcier massacré par son peuple en 1610. Cependant, il lança un ultime sortilège pour faire en sorte que son esprit rejoigne l'essence d'un tableau maléfique restauré au Museum of Modern Art de la Grosse Pomme !

On retrouve les acteurs du premier film : Peter (Bill Murray), Ray (Dan Aykroyd), Egon (Harold Ramis) et Winston (Ernie Hudson) contraints et réduits à animer des goûters d'anniversaire après avoir sauvé la ville cinq ans auparavant ! Rick Moranis est également de la partie ainsi que Sigourney Weaver dans le rôle de Dana Barrett - qui est maman ! - Qui est le père ? Peter ? Nos héros vont vite reprendre du service tandis que l'activité paranormale va augmenter de nouveau de manière exponentielle !

Toute l'énergie des fantômes - ou plutôt les émotions négatives ! - va se retrouver canalisée par une rivière de "slime" qui coule dans les égouts et converge vers le Museum ! Vigo espère prendre possession d'un corps et quoi de mieux que le bébé de Dana ? Il peut compter sur son servile serviteur ! Mais les Ghostbusters font clinquer à nouveau les packs de protons ! Et pendant ce temps, le Titanic arrive dans le port !

Mais notre équipe saura mobiliser la ferveur - et le soutien ! - des New-Yorkais et reviendras en grâce !

Pour la petite histoire, vous vous demandez qu'est-ce que le "slime" ? A l'origine, c'est un jouet qui faisait fureur à la fin des années 1980 ! Une sorte de pâte malléable de couleur verte fluo ! J'en possédais deux pots que j'avais eu en promo avec des figurines des "Maîtres de l'Univers" à l'époque !

Car Ghostbusters II - comme le premier opus - est un divertissement qui s'adresse plus particulièrement aux plus jeunes : enfants, ados, et surtout geeks ! Une communauté qui 27 ans plus tard a réservé un accueil plutôt "froid" à la nouvelle incarnation des héros, tenue par des femmes, dans la version/reboot de 2016 ! Pour ma part, n'ai pas encore vu ce "troisième" opus !

Pas de Ray Parker Junior dans ce film mais on retrouve néanmoins le Glouton !

Who you gonna call ? Ghostbusters !

A bientôt !

Ghostbusters II - Ivan Reitman
Read more

Star Wars - Obi-Wan & Anakin - Soule & Checchetto

August 31 2016 Published on #Bande-dessinée, #Star Wars, #Comics, #Coups de coeur

On commente comme à notre habitude la dernière bande-dessinée Marvel/ Panini Star Wars sortie ! Il s'agit cette fois de l'album Star Wars - Obi-Wan & Anakin sous-titré "Réceptifs et Hermétiques" et qui a la particularité de se placer dans une partie de la chronologie d'habitude peu explorée - à savoir les 10 ans qui séparent l’Épisode I de l’Épisode II ! Période peu explorée en effet même dans l'Univers "Légendes" ! Or ici, en plus, on est dans le nouveau canon officiel !

Il s'agit donc ici des années de formation d'Anakin Skywalker après la promesse qu'Obi-Wan Kenobi a fait à son maître Qui-Gon Jinn de former le jeune Élu découvert sur Tatooïne ! Anakin se révèle un Padawan très doué mais hélas un peu trop impatient ! S'il est indéniable que le garçon ressent du respect et de l'admiration pour son formateur, il se montre beaucoup plus critique envers l'Ordre Jedi lui-même ! Il ne faut pas oublier que le jeune Skywalker a connu l'injustice au sein de sa condition d'esclave et donc n'en peut plus des "précautions" que prennent ses maîtres Jedi !

Le scénario de ce tome est de Charles Soule et le dessin, joliment rendu, est de Marco Checchetto qu'on avait déjà vu à l’œuvre sur Star Wars sur Les Ruines de l'Empire ! Pour sa part, on avait aussi apprécié le talent de Charles Soule sur la BD Lando précédemment ! Ici, le scénariste conduit le célèbre duo maître/Padawan sur une planète isolée en proie à la guerre depuis de décennies - peut-être des siècles ! Après s'être crashés, les héros, qui répondent à un signal de détresse sur une fréquence Jedi, rencontrent les Réceptifs et les Hermétiques qui se rejettent l'un l'autre la responsabilité du début des hostilités !

Un aspect légèrement "steampunk" pour cet album - mais pas trop non plus ! En effet, on y croise des dirigeables et des méchas - pardon des droides antiques ! Obi-Wan et Anakin rencontrent donc les locaux : Mère Pran et Grecker ainsi que la faune locale, très agressive et des lieux ou phénomènes du coin tels que le climat glacial ou la Mer de Céladon avec ses brumes toxiques !

Mère Pran va trahir le petit groupe provisoire formé par les deux Jedi, les Réceptifs et les Hermétiques, alliés de circonstances car perdu dans l'immensité hostile et utiliser Anakin et ses talents de bricoleur pour tenter de gagner l'interminable conflit !

De son côté, donc, Obi-Wan, séparé de son Padawan, découvre la personne qui a envoyé le signal de détresse et laquelle a peut-être une solution pour achever tout ce bazar et ramener la paix - en ralliant la jeunesse notamment !

Parallèlement, on assiste à des flash-backs où l'on voit le Chancelier Palpatine commencer son travail d'approche vers Anakin qui minera à ce que l'on sait dans La Revanche des Sith ! Il est assez hallucinant de voir le politicien carrément grimé comme Dark Sidious - mais sous son identité de Chancelier ! - alors qu'il visite les bas-fond pour donner une leçon à Anakin ! Comme toujours, le politicien manipulateur sème le doute dans l'esprit du garçon et c'est dans ces flash-backs que se situe le véritable enjeu : Anakin va-t'il quitter l'Ordre pour découvrir le monde par lui-même ? On n'a la réponse qu'à la fin du tome !

Voilà ! Les albums Star Wars de chez Marvel/ Panini sont jusqu’à présent tous d'une bonne qualité et leur nombre s’accroît dressant des connexions et complexifiant le schéma général !

A bientôt !

Star Wars - Obi-Wan & Anakin - Soule & Checchetto
Read more

Star Wars - Le Réveil de la Force - Graphics

August 30 2016 Published on #Star Wars

Cela va bientôt faire un an que Star Wars - Épisode VII - Le Réveil de la Force est sorti sur les écrans ! J'ai déjà dit dans un billet dédié tout le bien que je pensais de ce film ! Mais maintenant, commencent à sortir des ouvrages récapitulatifs ou d'analyses qui intègrent encore mieux les aventures de Rey, Finn et Poe dans l'ensemble des films numérotés Star Wars !

Il y avait déjà eu un premier livre Star Wars Graphics ! Voici maintenant, Star Wars - Le Réveil de la Force - Graphics, recette déjà utilisée appliquée au dernier opus ! Sous forme de tableaux, de schémas, de graphes - tout en infographie, découvrez des éléments du Réveil de la Force ! Cependant ici, si on trouve pas mal de trucs, aucune spéculation sur la suite de l'histoire, à savoir les Épisodes VIII et IX !

Comment faire un compte-rendu d'un tel livre ? Il est vrai qu'il se lit vite ! Il m'a fallu moins d'une heure pour le parcourir du début à la fin ! Certains trouveront ces livres Graphics anecdotiques mais nul doute que les complétistes - vaches à lait ? - l'acquéreront !

Mentionnons quelques pages au hasard ! on ouvre l'ouvrage avec un résumé chiffré qui donne quelques éléments disparates ! Le livre donne aussi dans les comparaisons avec les précédents films : les différentes configurations de C3PO entre l’Épisode I et l’Épisode VII, l'évolution des casques de Stormtroopers, comparaison entre BB8 et R2D2, entre les Étoiles Noires et la Base Starkiller, l'évolution des chasseurs TIE, des X-Wing, le parcours du sabre-laser d'Anakin Skywalker...

Des exercices obligés aussi ! Le "voyage des héros, les nouvelles planètes, le nombre de jouets et figurines, le pourcentage d'aliens, de droïdes dans cet Épisode VII, la taille comparée des protagonistes etc...

Superflu ? Bien sympathique en tout cas ! Les livres de la gamme Graphics risquent de faire école ! En aura-t'on un pour l’Épisode VII, le IX, pour Rogue One, pour le film sur Han Solo, pour les autres futurs spin-off !? Une institution comme les livres Dorling Kimbersley / Nathan. Hachette "Tout sur..." ("Visual Dictionary"); "Véhicules et vaisseaux..." ou "les Lieux de..."

En plus, je ne pense pas dire de bêtise en disant que l'ouvrage analysé dans ce billet est une conception française ! C'est paru chez Hachette Heroes !

A bientôt !

Star Wars - Le Réveil de la Force - Graphics
Read more

The Patriot - Roland Emmerich

August 28 2016 Published on #Cinéma

The Patriot : Le Chemin de la liberté est un film historique et d'action de Roland Emmerich, sorti en 2000 et avec Mel Gibson dans le rôle central de Benjamin Martin.

Ce film partage des similitudes avec d'autres œuvres cinématographiques ! Je pense à Rob Roy ou à Braveheart ! En effet, à chaque fois, un brave type, fiancé ou père de famille et qui refuse de participer à un conflit national, voit sa destinée chamboulée lorsque l'occupant s'en prends à ses proches et finalement n'a plus le choix et se résous à prendre les armes ! Et curieusement , dans ces trois films, à chaque fois les "méchants" sont les Anglais !

Donc ce genre de film pose la question de l'engagement, du sacrifice, du moment où il faut être prêt à mourir pour ses idées, problématique qui se pose à chaque nouveau conflit qu'il s'agisse de la Guerre de Troie ou du conflit actuel en Syrie !

Dans The Patriot, on se retrouve en 1776, en Caroline du Sud à un moment où le conflit entre les Anglais et les indépendantistes semble inévitable ! Je vous renvoie par ailleurs à ma série d'articles en cours sur l'Histoire des Etats-Unis ! Pour ma part, j'ai étudié ceci en Première Année de Lettres modernes en 2008 ! Benjamin Martin est un veuf et un vétéran de la guerre contre les Anglais mais souhaite se retirer des hostilités pour élever ses sept enfants loin des troubles !

Mais le destin le retrouve ! Tout d'abord son fil aîné, prenant son père pour un lâche, décide de s'engager ! La guerre s'étend et les Britanniques investissent la plantation de Benjamin, commandés par l'ignoble et cruel Colonel William Tavington, un homme sans honneur, joué par Jason Isaacs, lequel n'hésite pas à s'en prendre à la famille de notre veuf !

Benjamin va alors exercer des représailles - plutôt brutales et expéditives !

Par la suite, le film reconstitue différentes scènes de la bataille de Cowpens qui eut lieu le 17 janvier 1781 au cours de la campagne du sud de la guerre d'indépendance des Etats-Unis !

Benjamin Martin et les autres patriotes mèneront la lutte âprement et finiront par l'emporter comme on sait - mais pas sans sacrifice, le prix du sang ! On voit aussi dans ce film l'aide que fournira la marine françaises aux insurgés !

Ça reste toutefois un peu manichéen ! Les Américains raffolent des peintures tout en noir et blanc et bâtissent ainsi une mythologie à leur nation toute jeune ! Avec ses archétypes ! Benjamin est vraiment un modèle d'héroïsme et Tavington un bourreau au service de tyrans à la façon dont on nous les dessine !

Pour terminer, revenons à la réalité ! L'histoire s'inspire des vies de Francis Marion dit "Le Renard des marais" - aux techniques de guérilla ! - et du commandant de la British Legion, Banastre Tarleton !

A bientôt !

The Patriot - Roland Emmerich
Read more

Les Chevaliers d'Emeraude - Tome 1 : Les Enfants Magiques

August 28 2016 Published on #Bande-dessinée, #Heroic-Fantasy, #Littérature Jeunesse

Les Chevaliers d’Émeraude est à l'origine une série d'Heroic-fantasy pour enfants de la romancière canadienne Anne Robillard - en 12 volumes. Mais ici , il va être question de l'adaptation en bande-dessinées de cette série, par le crayon de Tiburce Oger et plus précisément du tome 1 - "Les Enfants Magiques" !

Les astrologues sont formels ! Une menace plane sur le Royaume d’Émeraude ! Les Forces maléfiques d'Irianeth s'apprêtent à se réveiller ! Pour contrer cette menace , le magicien de la cour, Elund, consulte un Oracle qui lui montre une vision d'enfants aux pouvoirs magiques ! Quel rapport avec la menace !?

Le sage comprends vite que le Royaume ne dispose que de quelques années pour se préparer et qu'il va falloir "recruter" et former des enfants disposants de dons et d'aptitudes magiques ! On assiste dans ce tome 1 aux missions des hérauts à travers les provinces d'Enkidiev ! Finalement, sept jeunes enfants réussissent toutes les épreuves de sélection ! Ils formeront les Chevaliers d’Émeraude ! Ce sont Wellan de Rubis, Bergeau, Santo, Falcon, Jasson de Perle, Dempsey de Béryl et la limite et éthérée Chloé !

L'intrigue de ce tome 1 souffre de problèmes de rythme ! Si on s'attarde "longuement" sur la présentation des sept enfants, leur formation - sur des années ! - est vite expédiée ! A la fin du volume, ils ont une vingtaine d'années et sont en passe de devenir des Chevaliers actifs !

Je suis très mitigé sur l’Intérêt de cette BD ! Ça reste de facture classique - sans trop d'originalité - et assez enfantin ! Cet aspect juvénile est accentué par le dessin de Oger qui fait de grandes cases et des figures amples ! Reste à voir ce que va donner la suite avec le début des hostilités et peut-être alors de véritables rebondissements !? Parce que jusqu'à présent rien ne distingue vraiment les caractères des sept gamins les uns des autres si ce n'est leurs origines, noble ou roturière !

On verra donc par la suite ?

A bientôt !

Les Chevaliers d'Emeraude - Tome 1 : Les Enfants Magiques
Read more

Journal d'un looser - Stéphane Lavarenne

August 27 2016 Published on #Littérature XXIème, #Coups de coeur

"Les héros - contemporains - sont fatigués !". C'est le constat qu'on pourrait faire après avoir lu le Journal d'un looser de Stéphane Lavarenne ! Déjà, avec Le liseur du 6 h 27, chroniqué il y a quelques jours, on suivait un individu engoncé dans une vie monotone que semblaient fuir la réussite et l'amour !

Ce roman se présente sous la forme d'un journal intime rédigé par le protagoniste principal de l'histoire, une confession ! Le pauvre Cyril vient de se faire larguer par sa compagne, Anne ! Sa femme l'a en effet jugé trop mollasson, trop timoré, incapable de lui procurer l'épanouissement dans son couple ! Dès lors, il va s'autodéprécier, s'enfoncer dans l’auto-apitoiement, à l'image de ces dimanches soirs cafardeux ! De même, au boulot, une place tranquille dans administration, Cyril est soumis à son supérieur !

Pourtant, Cyril aimerait bien s'affirmer et le journal est pour lui une tentative dans cette fois autant qu'un moyen de se forcer à une discipline pour ne pas s'enfoncer davantage ! Et aussi, un outil pour s'analyser ! Mais la lâcheté l'emporte dans son caractère !

Lâcheté et hésitations lorsqu'il s'agit pour lui d'aborder une autre jeune fille, Mona, pour qui il a eut le coup de foudre dans le bus ! Là encore, ce sera une impasse ! Cyril rêve de s'évader, de fuir cette société de consommation qui sépare les gens ! Il y a en effet un début de critique sociale dans ce roman !

Parlons de l'entourage de Cyril maintenant ! Il y a Hubert, beau gosse culotté auquel aucune femme ne résiste ! Il est l'ami et l'opposé du "héros"! Et puis, il y a la mère dominatrice, écrasante, castratrice dont Cyril finira par s'émanciper le jour de ses 30 ans !

Voilà un roman qui se lit facilement et avec délectation ! C'est ironique, sarcastique point trop n'en faut, bref jubilatoire en un sens ! Pour vous donner une idée, une journée m'a suffit pour lire la totalité de ses 267 pages !

A bientôt !

PS : La rentrée littéraire 2016 approche et j'aurais bientôt l'occasion de vous en parler longuement j'espère !

PPS : je "dédicace" ce billet à "Belle-Île" que je surnomme personnellement "Mamie Dingo", une femme de 60 ans qui semble atteinte de démence sénile précoce car elle agresse, insulte, harcèle verbalement et gratuitement plusieurs personnes sur les Skyblog et se permet de mettre des commentaires injurieux qui n'ont ni queue ni tête pas plus qu'ils ne sont fondés - et cela courageusement en signant "Visiteur" ! Prends tes cachetons "Mamie Dingo" et arrête de pourrir la vie des gens ! Tu sers à rien, sale bonne femme !

Journal d'un looser - Stéphane Lavarenne
Read more

Les Naufragés d'Ythaq - Tome 2 : Ophyde la Géminée - Arleston & Floch

August 26 2016 Published on #Bande-dessinée, #Coups de coeur, #Science-fiction, #Heroic-Fantasy

On se retrouve maintenant avec le Tome 2 des Naufragés d'Ythaq qui poursuit les aventures des rescapés du vaisseau spatial "Brume de Comète", Granite, Narvarth et Callista sur le monde périlleux d'Ythaq ! Je vais spoiler alors à ne lire que pour vous remémorer une lecture que vous auriez déjà effectuée !

Tandis que Granite et l'ingénieur Narvath progressent dans les campagnes de ce monde, accompagnés de Tao le Feng érudit et de Krurgor le Banfoo, chemin qui n'est pas sans croiser quelques bêtes féroces et prédateurs, Callista, elle, a effectué la substitution d'identité au tome précédent avec la Margrave Ophyde et arrive à destination à Kreac'h, la capitale de la Marche, ville de canaux ! Or là, elle constate qu'elle règne en réalité avec une soeur jumelle qu'il sera difficile de berner ! D'autant qu'elle doit se méfier de Dhokas, l'homme de main de l'ancienne Margrave remplacée !

Pendant ce temps, ses compagnons, qui eux aussi veulent rallier la ville aquatique, se retrouvent en mauvaise posture une fois de plus et sont sauvés par une troupe d'artiste au service de Zompar, le chef troubadour ! Ils parviennent enfin jusqu'au palais des dirigeantes de la ville pour y donner un spectacle et se sont au préalable renseigné dans une taverne louche auprès du réprouvé Jeh le cupide, qui a un lien de parenté avec un des héros, au sujet de la prison de l'Île des Soupirs où ils pensent leur amie détenue !

Ce que Granite et Narvath ignorent, c'est précisément que Callista n'est pas dans la prison, et qu'elle a effectué son échange d'identité avec la première Margrave et fait passer la seconde pour l'imposteur avec la complicité de Dhokas qui espère ainsi gagner de l'ascendant sur l'usurpatrice dont il est le seul à connaître le secret et qu'il fait ainsi chanter ! De fait, c'est en réalité cette seconde dirigeante que les deux compagnons vont délivrer, celle-ci usant du stratagème cette fois à son bénéfice et dans l'autre sens, se faisant passer pour Callista !

Sur l'Île des Soupirs, les employés de la Silver Star découvrent et délivrent d'autres passagers du "Brume de Comète" et fuient par la voix des airs en échappant - hormis quelques malheureux ! - aux tentacules des krakens qui gardent ces eaux ! Les navigateurs découvrent ensuite un vaisseau spatial, caché dans les fondations du palais, à l'insu même de la lignée des Margraves ! Callista est aussi menacé par Dhokas et rejoints ses compagnons tandis que la vraie Ophyde, celle qui reste, celle qui était détenue, rallie ses fidèles et passe à l'attaque sur les mercenaires de son ancien serviteur Dhokas ! Une bataille rangée s'ensuit et dans le désordre général, nos héros, Granite, Narvarth, Callista, Tao le Feng, Krurgor et les autres membres d'équipage embarquent et font décoller le vaisseau qui, hélas en trop mauvais état, ne devrait pas pouvoir leur permettre de quitter ce monde : Reste qu'ils avaient activé une balise de détresse et espèrent être entendus !

A la fin, un épilogue, qui montre un certain Ennak, un conseiller d'Ophyde que Dhokas a fait tué - et qui a été "soigné" par des êtres très mystérieux dotés d'une technologie avancée , se rends sur une épave de vaisseau dans le Nord - et ceci laissant présager des enjeux et implications plus profondes !

Au niveau du scénario, cette série se montre décidément très élaborée ! Côté dessin, Adrien Floch "fait le job" ! C'est précis, joli et coloré et cela restitue bien les ambiances !

A suivre donc !

A bientôt !

Les Naufragés d'Ythaq - Tome 2 : Ophyde la Géminée - Arleston & Floch
Read more

Le liseur du 6 h 27 - Jean-Paul Didierlaurent

August 26 2016 Published on #Littérature XXIème, #Coups de coeur

Voici un roman court mais néanmoins formidable, Le liseur du 6 h 27, de Jean-Paul Didierlaurent dont la thématique est le pouvoir d'évasion de la littérature et sa capacité à rapprocher les êtres !

Pourtant, cela ne commençait pas bien pour Guylain Vignolles - que le langage a affublé d'un nom qui est une contrepèterie de "vilain guignol" ! Engoncé dans une vie monotone - avec pour seuls amis, un poisson rouge, un estropié et un versificateur, le jeune homme "trouve l'évasion" dans les "peaux mortes" ainsi qu'il appelle les feuillets qu'il arrache à la Zerstor 500, l'énorme machine à broyer les livres invendus, dans l'entreprise où il travaille !

Tous les matins de la semaine ouvrables, notre "héros" s'adonne à la lecture à haute voix de ces quelques pages isolées dans la rame de son RER sur son trajet, ce qui lui donne du courage et enchante les voyageurs ! Puis il retrouve le petit chef Kowalski et active le "monstre", la "Chose" !

Ses relations amicales sont assez "folkloriques" ! Il y a Yvon, le "portier" ou garde-barrière de sa boite, qui connaît par cœur tous les alexandrins du théâtre classique et en invente de son cru ! Quand Guylain sera appelé par deux petites vieilles sympathiques à venir illuminer les samedis des résidents de leur maison de retraite des Glycines, il finira par y amener l'alexandrophile qui y fera un tabac ! Là encore, Pouvoir de la Littérature ! Et des moments cocasses en perspectives, notamment lorsque cette institutrice à la retraite demande à faire une lecture et ne se rends pas compte qu'elle lit un texte érotique !

Pouvoir de la Littérature aussi, quand Guylain et son ami Guiseppe, qui a été estropié de ses deux jambes par un dysfonctionnement de la broyeuse, s'engage à mettre la main sur les plus de deux mille exemplaire d'une encyclopédie de botanique, confectionnée avec le papier recyclé obtenu le jour de l'accident !

Mais Pouvoir aussi de rapprocher les êtres ! Le jeune lecteur tombe amoureux de Julie, une jeune femme de 28 ans, qui écrit abondement et avec talent à ses heures, et dont il a retrouvé dans le RER une clé USB contenant ses productions et dont il fera la lecture à ses divers auditoires ! Comme lui, Julie mène une existence aliénante puisqu'elle est dame-pipi et pas pour autant une idiote crasse ! Des êtres en manque de considérations et de reconnaissance !

Là où Guylain se libère par la lecture, Julie se libère par l'écriture ! Les deux sont donc appelés à se rencontrer ! Mais se rencontreront-ils ? Ils vous faudra aller au terme de ce passionnant roman pour le savoir !

Mon avis ! Lorsque j'ai commencé ce roman, je n'ai tout d'abord pas été séduit par le style que j'ai trouvé assez quelconque ! Mais cela s'améliore par la suite et l'histoire est vraiment bien menée et intéressante ! Un petit roman par la taille mais grand par l’intérêt et vraiment à lire ! Mon dernier coup de cœur littéraire du moment !

A bientôt !

Le liseur du 6 h 27 - Jean-Paul Didierlaurent
Read more

The Twelve - Tome 2 - Straczynski & Weston

August 24 2016 Published on #Bande-dessinée, #Comics, #Marvel

Nous retrouvons ces "vestiges du passé" et d'un temps révolu que sont les "Twelve", super-héros ayant traversé un demi-siècle en état de congélation depuis la Seconde Guerre mondiale et se retrouvant en décalage dans notre monde de 2008 ! Voici en effet le temps de chroniquer le tome 2 de la série Marvel au goût vintage, The Twelve, dans un album intitulé "Fin d'une époque" !

On avait vu dans le tome 1 que la plupart de ces héros cachaient des petits secrets ! Ainsi la Veuve Noire accomplissait une vengeance démoniaque et récoltait des âmes corrompues, Laughing Mask était accusé d'un meurtre datant déjà de pas mal d'années, Dynamic Man semblait tant bien que mal cacher une attitude homophobe et raciste etc... On nous livrait aussi les "Origin Stories" de plusieurs de ces personnages mais pas encore de tous ! Des zones d'ombre subsistaient, des éléments d'intrigue se mettaient en place et tout cela était narré à travers la subjectivité du Reporter Fantôme !

Le tome 2 voit se conclure toutes ses intrigues ! Tout tourne autour d'Electro, le robot géant capable de nouer des liens télépathiques ! L'entité métallique se retrouve au cœur de meurtres et d'ailleurs un des héros décède de sa main ! En réalité, un des autres héros contrôle le géant mécanique ! Mais qui ? C'est ce que va tenter de dénouer le Reporter Fantôme !

Voila, je serais très bref pour ce billet car en dire plus serait révéler l'intrigue et gâcher la surprise et je trouve que j'en ai déjà dit beaucoup ! De l'action, du suspens et aussi une romance avec une beauté vénéneuse forment la recette de "Gin d'une époque" ! A la fin de nouvelles voies sont ouvertes et les héros survivants prennent un nouveau départ vers le futur ! Sommes-nous appelé à les revoir dans des publications Marvel ! A ce jour, en 2016, il ne me semble pas qu'on ait ré-aperçu ces personnages de Straczynski et Weston dans une quelconque revue de la Maison des Idéés à ma connaissance !?

Pour compléter cet album, figure à la fin un autre récit - qui devait être à l'origine une mini-série plus longue, les aventures des super-héros de la Seconde Guerre mondiale durant le conflit ! On recroise donc les "Twelve" avant leur cryogénisation ainsi que les Envahisseurs/ Invaders - en VO (Cap America, Miss America, la Torche Humaine, Whizzer, la Vision etc). Cependant, ce récit précise que les vrais héros de cette guerre sont les soldats "de base" sans super-pouvoirs ou peau blindée, les super-héros n'étant là que pour rendre les hostilités plus "intéressantes" !

Voilà ! C'en est fini de cette série au goût rétro ! Nous retrouverons bientôt d'autres héros Marvel dans des aventures plus récentes !

A bientôt !

The Twelve - Tome 2 - Straczynski & Weston
Read more

Schtroumpf vert et vert schtroumpf - Peyo

August 20 2016 Published on #Bande-dessinée

Schtroumpf vert et vert schtroumpf est le neuvième album des petits personnages de Peyo ! Il contient un récit en 30 pages suivi d'une série de 13 gags d'une page sur les "Jeux Olympschtroumpfs" - j'y reviendrais !

Au début du récit qui donne son titre à l'album, le Grand Schtroumpf parait bien dépité ! Qu'est-ce qui peut bien le pousser à solliciter l'"aide" de son ennemi Gargamel ? Un flash-back va vite nous le révéler !

On savait depuis Le Schtroumpfissime que le Grand Schtroumpf est un peu celui qui maintient l'autorité dans le village et que dès qu'il s'absente, l'anarchie et le bazar rattrapent vite les petits lutins bleus ! Ici, c'est un conflit linguistique !

Peyo, confirment ses collaborateurs Walthéry et Delporte, était très peu politisé ! Pourtant, l'histoire Schtroumpf vert et vert schtroumpf, parue en 1973 fait écho à des événements bien réels qui touchent la Belgique à cette époque là !

A cette période précise, Peyo s'indigne ! En effet, au début des années 1970, le royaume de Belgique est en passe de devenir un état fédéral, divisé en trois communautés linguistiques : flamande, francophone et germanophone. Une révision constitutionnelle est votée dans ce sens ! Pierre Culliford décide alors de transposer ces divisions dans le monde des Schtroumpfs pour montrer l'ineptie de la situation !

Dans le récit qui nous intéresse aujourd'hui, tout tourne autour d'un conflit linguistique qui démarre par une anodine conversation entre deux Schtroumpfs ! Pour tire-bouchon, faut-il, dans ce mot composé, mettre le mot schtroumpf en second et dire "Tire-bouschtroumpf" comme les Schtroumpfs du Nord ou le mettre en premier et dire "Schtroumpf-bouchon" comme ceux du Sud ? On le voit tout de suite : c'est absurde ! Mais cela va déboucher dans le village à une véritable "guerre civile" !

C'est pourquoi le Grand Schtroumpf va chercher Gargamel car contre l'ennemi commun, "l'Union fait la Force" ! Tout semble alors résolu ? Pas sûr, la fin en demi-teinte du récit conduit au pessimisme !

Par ce récit, Peyo montre que les conflits actuels, passés et futurs entre humains ont souvent des causes dérisoires - comme un refus de la différence et de l'altérite par exemple ! L'auteur nous donne ici une grande leçon !

Pour cet album enfin, Peyo s'est entouré de collaborateurs, pour le dessin principalement ! Car après son infarctus de l'année 1968, le papa des Schtroumpfs, de Johan et Pirlouit ou de Benoit Brisefer, se contente d'assurer la mise en page, le découpage et surtout de définir le scénario ! Il est donc assisté présentement de Marc Wasterlain et Daniel Desorgher - pour l'encrage !

L'autre "récit" est en fait une série de 13 gags à l'occasion des Jeux Olympiques de Munich de 1972, dans la lignée des précédentes "Schtroumpferies" ! Ce sont les "Jeux Olympschtroumpfs" ! J'ai remarqué que le tir à l'arc était surreprésenté parmi ces gags en une page !

Voilà, je vous dis rendez-vous au prochain album !

A bientôt !

Schtroumpf vert et vert schtroumpf - Peyo
Read more
1 2 3 > >>