Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Posts with #lucky luke tag

Lucky Luke : Les Rivaux de Painful Gulch - Morris & Goscinny

June 2 2017 Published on #Bande-dessinée, #Lucky Luke

Voici aujourd'hui la trente-deuxième aventure de la série Lucky Luke, prépubliée dans le journal Spirou avant de devenir le 19ème album aux Editions Dupuis, paru en 1962.

C'est un récit particulièrement cocasse qui joue sur la bêtise des protagonistes qui se comportent de manière infantile ! les O'Timmins et les O'Hara !

Luke chevauche dans l'Ouest sur Jolly Jumper - qui prends désormais pleinement la parole dans les histoires - lorsqu'il est interpellé par un individu au gros nez et armé d'un fusil et qui veut voir les oreilles du cow-boy solitaire ! Puis, c'est un type aux grandes oreilles, dans la même configuration , qui veut voir son nez sous son foulard !

Derrière tout cela, il y a, à Painful Gulch, une vieille rivalité entre deux familles de locaux, les O'Timmins et les O'Hara donc, et dont les motifs sont oubliés ! Mais les patriarches de ces deux clans se montrent bornés ! C'est ce qu'explique le patron du salon puis le maire à Luke ! Pire, les deux tribus font sauter à l'explosif tous les bâtiments publics pour que les rivaux n'en profitent pas ! Tétus et stupides ! Le "conflit" dure car en plus les deux familles ne comportent que les pires tireurs de l'Ouest !

Les O'Timmins sont ceux qui ont les gros nez rouges et les O'Hara ceux qui ont les grandes oreilles !

Lucky Luke va se trouver contre son gré propulsé maire et on retrouve un motif qu'on avait déjà dans les tomes précédents, la couardise des autorités locales et des administrés ! La moutarde va vite monter au nez de Luke ! Et, comme avec les Dalton, notre héros va ruser et mettre à profit la stupidité des "adversaires" !

Le héros décide d'organiser une fête avec des concours truqués pour récompenser alternativement une famille puis l'autre ! Peine perdu ! De plus en plus énervé, Luke va alors mettre sous les verrous tous ces "voyous" et ce ne sera finalement que parce que chez les deux clans, ce sont les femmes qui "portent la culotte", que tout va se résoudre et que les patriarches deviendront les meilleurs amis !

C'est très savoureux et très drôle ! C'est aussi une caricature qui se veut critique et dénonciatrice - par le bais de l'humour ! - de toutes les histoires de vendetta entre couleurs de peaux différentes, religions différentes, partis politiques opposés ! L'histoire est inspirée de la querelle entre les familles McCoy et Hatfield, nous indique Wikipédia, qui fit douze morts en 1878, à la suite d'une dispute qui avait démarré à propos d'un cochon !

Morris et Goscinny font une fois de plus des merveilles ! A l'aune du 20ème album, on va aborder une série d'histoires de plus en plus intéressantes ! La meilleure période de cette BD !

A bientôt !

Lucky Luke : Les Rivaux de Painful Gulch - Morris & Goscinny
Read more

Lucky Luke : A l'ombre des derricks - Morris & Goscinny

April 25 2017 Published on #Bande-dessinée, #Coups de coeur, #Lucky Luke

A l'ombre des derricks est la trente-et-unième histoire de la série Lucky Luke par Morris et Goscinny. Cette série a maintenant atteint son rythme de croisière ! D'abord prépubliée dans le journal Spirou, cette histoire donne lieu à un album en 1962.

Souvent Morris s'inspire de la légende de l'Ouest pour ses récits - et cette fois-ci, il s'intéresse à une ruée, pas celle de l'or, mais celle quelques années plus tard pour le pétrole, l'"or noir", en 1859.

Comme cela nous est bien expliqué dans l'album, au départ, le pétrole était considéré comme sans valeur ! Mais ceci changea lorsqu'on découvrit ses propriétés comme combustible ! Néanmoins, on prospectait alors au "petit bonheur la chance" !

Ceci change, en 1859, avec le colonel Drake, un des personnages et allié de Lucky Luke dans ce récit - qui invente le derrick ! Dès lors, les hommes vont devenir fous !

Un des gags récurrents de cet album est le fait que tout le monde laisse tout tomber - les juges, les hôteliers, les croque-morts... - pour aller prospecter !

Tout album de Lucky Luke possède son méchant emblématique ! Ici, c'est Barry Blunt, un ex-avocat radié du barreau qui veut s'approprier tous les champs de pétrole de Titusville - par des moyens "légaux" - mais tout de même en usant de l'intimidation par les armes ! Dans les personnages secondaires, on a aussi Bingle, une grosse brute décérébrée qui fera pourtant tomber son patron, le dit Blunt !

Car Luke va user de la loi contre le méchant, ayant été nommé shérif au début du récit ! Il se montrera au final, encore une fois, plus malin ! Blunt cherchera alors à se venger de manière plus expéditive !

Un bon album de Lucky Luke - dans la moyenne !

A bientôt !

Lucky Luke : A l'ombre des derricks - Morris & Goscinny
Read more

Lucky Luke : Sur la piste des Dalton - Morris & Goscinny

February 26 2017 Published on #Bande-dessinée, #Lucky Luke

Sur la piste des Dalton est la trentième histoire de Lucky Luke - toujours par Morris et Goscinny - d'abord prépubliée dans Spirou puis dans ce qui sera le 17ème album chez Dupuis en 1962 !

Il y a quelques changements et nouveautés au niveau des éléments de l'intrigue dans cette histoire - et des constantes ! Parmi les choses qui ne changent pas, on retrouve les Frères Dalton - qui s'évadent une nouvelle fois du pénitencier ! Les bandits "les plus méchants et les plus bêtes de l'Ouest" vont encore faire des leurs et notre brave Lucky Luke se remets une nouvelle fois sur leur piste ! Il va bénéficier d'un allié inattendu pour remonter cette piste !

La nouveauté de cet album est l'introduction du "chien le plus stupide de l'Ouest", le très cabot Rantanplan ! Ce chien, certes plein de bonne volonté, n'a pas inventé la poudre et, comme ce qui se ressemble s'assemble, le toutou va même se trouver des affinités avec Averell ! De plus, notre Rantanplan - qui a un moment donné semble tout de même avoir un peu de flair, malgré son "rhume des foins chronique" - pense avec son ventre et n'hésite pas à voler des gigots ! Si notre chien réussit des coups d'éclats  - comme arrêter Averell - c'est toujours par un coup de chance non prémédité !

Une autre évolution dans cet album concerne la monture de Luke, Jolly Jumper ! Le fidèle cheval se voit en effet doté ici de davantage de phylactères - pour exprimer son monologue intérieur - et souvent, il faut bien l'avouer, son hostilité et son mépris à l'égard du stupide cabot !

Sinon, ce sont un peu les ressorts habituels des albums de Lucky Luke ! Le cow-boy à la chemise jaune traque le quatuor de desperados, rencontre des habitants peureux et des shérifs démissionnaires ! Et Luke use de ruse contre la légendaire bêtise des Dalton !

C'est du tout bon pour ce classique indémodable de la BD qui installe ses derniers éléments ! Hormis peut-être Billy The Kid et Calamity Jane, tous les protagonistes récurrents de la série humoristique sont désormais en place ! Et Luke de continuer ses aventures !

A bientôt sous le ciel de l'Ouest !

Lucky Luke : Sur la piste des Dalton - Morris & Goscinny
Read more

L'Homme qui tua Lucky Luke - Matthieu Bonhomme

November 6 2016 Published on #Bande-dessinée, #Lucky Luke, #Coups de coeur

Lucky Luke est véritablement un Mythe du 9ème Art - dont je chronique régulièrement les albums ici ! Pour ma part, il a bercé mon enfance et il a aussi bercé celle de Matthieu Bonhomme au point de lui donner envie de faire de la BD et de lui rendre hommage - un brillant hommage ! - aujourd'hui !

On peut dire que le Bonhomme - à la fois scénariste, dessinateur et coloriste ici, sait aguicher son lecteur ! La page d'introduction est haletante ! Un homme qu'on ne voit pas, caché par une foule atterrée, s'écrit "j'ai tué la légende ! J'ai tué Lucky Luke !" et en effet, l'homme à la chemise jaune gît dans la boue, face contre terre, touché en plein coeur !

Flashback ! On revient quelques jours plus tôt tandis que Lucky Luke, monté sur Jolly Jumper, arrive, sous la pluie, à Froggy Town, une ville montée par un chercheur d'or ! Mais très vite, Luke ne reçoit pas un bon accueil ! Il fait connaissance avec les Frères Bone, dont l'un est shérif, l'autre convoi de l'or et le troisième est un attardé mental. Anton Bone, le shérif va même jusqu'à confisquer l'arme de Luke !

Mais le cow-boy solitaire apprends bien vite qu'un vol de diligence - l'or ! - a eu lieu et qu'un des convoyeurs a été abattu ! Le comité de la ville contourne l'autorité des Frères Bone et d'Anton et engage Lucky Luke pour enquêter ! Luke est très tôt confronter au vieil Anton, le père, au caractère détestable et à l'hostilité de ses fils !

D'autres personnages parsèment ce récit ! Il y a le Doc Wednesday, la belle chanteuse de cabaret Laura Leg, venue chercher un fiancé ! Ces deux là sont du côté du héros et l'un d'eux ira jusqu'à se sacrifier pour que Luke ait une longue vie !

Un très bel hommage à Morris de Bévère ! Un album dans une veine plus réaliste qu'humoristique - mais pas totalement dépourvu d'humour - à l'image du gag récurrent du tabac que Luke n'arrive plus à se procurer (est-ce suite à cette histoire qu'il abandonnera sa cigarette ? Possible !). Le scénario fait penser à L'homme qui tua Liberty Valance - par ailleurs chroniqué sur ce blog - et même une allusion à Deadwood. Le dessin est aussi plus réaliste, moins cartoony mais là encore toujours un peu quand même ! Un gros travail sur la couleur aussi pour bien restituer l'ambiance !

Bref, j'ai adoré et vous le recommande ! C'est limite bien meilleur que les derniers albums par Laurent Gerra, Tonino Benacquista ou encore Jul, illustrés par Achdé - mais en même temps, on n'est pas dans la même optique !

Mon dernier coup de coeur en date !

A bientôt !

L'Homme qui tua Lucky Luke - Matthieu Bonhomme
Read more

Lucky Luke : L'Evasion des Dalton - Morris & Goscinny

October 7 2016 Published on #Lucky Luke, #Bande-dessinée

L’Évasion des Dalton est la vingt-huitième histoire de Lucky Luke, prépubliée dans Spirou puis faisant l'objet d'une parution en album, en 1960, dans le 15ème volume de la série chez Dupuis !

On retrouve notre brave cow-boy Lucky Luke, confronté pour la troisième fois à la famille Dalton dont la bêtise est légendaire ! Au début du récit, Luke sirote paisiblement un cola au saloon de Watta Gulch quand le chef de la prison l'aborde et l'informe que les 4 frères Dalton, Joe, Jack, William et Averell purgent chacun 367 ans de bagne dans un pénitencier du Texas tout proche !

Or il s'avère que les gardiens sont des incapables et les Dalton signent la première d'une longue série d'évasion ! Ils n'ont que deux souhaits : reprendre leur vie de hors-la-loi et - surtout Joe - se venger de celui qui les a mis en taule, Lucky Luke !

L'histoire prends plusieurs directions successives - offre plusieurs séries de péripéties, occasions d'autant de gags ! Après l'évasion en elle même, les Dalton, Luke à leur trousse, décident de faire une mauvaise réputation à notre héros en affichant un peu partout de faux avis de recherche décrétant Lucky Luke, "voleur, incendiaire, tueur, faussaire et cannibale" !

Le petit peuple de l'Ouest va tomber dans le panneau et tous vont rivaliser de lâcheté - en particulier les shérifs et les juges - qui, gag amusant ! , surenchérissent sur le nombre d'enfants qu'ils ont à charge - allant même jusqu'à 15 !

Luke retrouve la trace des Dalton mais tombe dans un traquenard et devient un temps le larbin des bandits sous la menace de leurs armes ! En réalité, Luke espère encore les faire tourner en bourrique d'une manière dont il est coutumier, jouant et pariant sur leur idiotie ! Puis le moment venu le héros prends la poudre d'escampette ! La cavalerie - qui "arrive toujours à temps" - déboulera à point nommé pour le sauver d'un mauvais pas !

Puis Luke confronte Joe dans un "duel au soleil" à la manière des grands westerns - la touche comique en plus !

Morris se concentre sur le dessin - Luke a ici ses traits finaux ! - tandis qu'une nouvelle fois Goscinny le décharge du scénario avec efficacité !

Par la suite, les Dalton seront à l'affiche d'un bon nombre d'albums ! Ils sont peut-être bête mais que serait la série sans eux ?!

A bientôt !

Lucky Luke : L'Evasion des Dalton - Morris & Goscinny
Read more

Lucky Luke : Ruée sur l'Oklahoma - Morris & Goscinny

September 4 2016 Published on #Bande-dessinée, #Lucky Luke

On se retrouve déjà pour commenter le 14ème album des aventures de Lucky Luke, "Ruée sur l'Oklahoma" par Morris et Goscinny ! Mais c'est en réalité la 27ème histoire, parue en 1960 en album, après, comme de coutume, une prépublication dans Spirou ! On progresse lentement mais sûrement dans la (re)découverte des ces histoires mais on n'est pas au bout car il y a bien toutes séries du cow-boy confondues (Lucky Luke, Kid Lucky, Rantanplan...) une centaine d'albums !

Dans cet opus, "Ruée sur l'Oklahoma" donc, on assiste à la destinée civilisatrice de l'Homme ! Le gouvernement américain rachète avec des verroteries des terres qu'il avait alloué dans les années 1830 aux Indiens ! Pas sûr que les deux parties aient fait une bonne affaire ! Ces territoires de l'Oklahoma sont ouverts aux colons ! Mais une date est fixée pour le début de la "Ruée" et gare aux tricheurs et "prématurés" ! Comme elles l'ont souvent fait, les autorités engagent l'intègre Lucky Luke comme "bras armé" de la Loi !

On suit toutes les étapes de cette "Ruée sur l'Oklahoma" depuis Luke arrêtant les "prématurés" jusqu'à l'anéantissement de la ville-champignon Boomville et la rétrocession des terrains aux Indiens ! Une ambiance douce-amère à la fin de ce récit ! Ceci relate avec humour la situation peu reluisante qui était souvent celle du Far-West à cette époque - et que d'autres BD comme la série Undertaker" récemment chroniquée ou encore "Blueberry" aborde de manières plus frontales !

Le jour du départ arrive et on se dispute les terrains ! Des bâtiments sortent alors de terre à toute vitesse : hôtels, saloons, banques, prisons, école, pompes funèbres... L'album nous montre un grand nombre de "figurants" que le scénariste Goscinny s'est amusé à nommer et auxquels Morris à donner des physiques inoubliables ! On a ainsi, dans le désordre, Happy Joyful, Speed Jones, John Smith, Flash Bingo, Pepe, Old Timer, Kid Bullet, Pistol Pete, Foxy Sparrow, Fats Williams, Revolthing Williams; Tom Thumb ou Smitty !

Mais on a aussi la panoplie habituelle de bandits ou d'escrocs ! Ici, c'est le trio Coyote Will 'le cerveau), Beasty Blubber (la brute) et Dopey (le simple d'esprit) ! Ils tenteront de partir avant le coup de feu et de lancer un trafic d'alcool et une salle de jeu clandestine ! Mais Lucky Luke sera plus malin comme à son habitude !

A noter que Coyote Will et Dopey sont des caricatures d'acteurs américains des années 1950 et 1960 -mais hélas, je n'arrive pas à retrouver leurs noms ! Morris était déjà familier du "croquage" de célébrités d'Hollywood puisque son Phil Defer était basé sur l'acteur Jack Palance !

Curieux et amusant retournement de situation puisqu'à la moitié de l'album du jour, c'est finalement l'imbécile Dopey - qui contre toute attente - est élu maire de Boomville ! Il sera finalement un maire honnête qui fera prospérer la ville nouvelle ! Hélas, la sécheresse aura le dernier mot et la ville s’éteindra aussi vite qu'elle s'est bâtie ! Et Lucky Luke de contempler du haut de la colline les indiens dans leur tipis, redevenus maîtres des lieux et de s'éloigner dans le soleil couchant en chantant sa célèbre ritournelle !

A bientôt !

Lucky Luke : Ruée sur l'Oklahoma -  Morris & Goscinny
Read more

Lucky Luke : Le Juge - Morris & Goscinny

August 10 2016 Published on #Bande-dessinée, #Lucky Luke

La Conquête de l'Ouest fut le terrain de mille aventures où des pionniers s'engageaient sur des terres vierges - si on mets de côté les Indiens ! -, risquaient leur vie et avaient tout à construire ! Dans ce contexte, pour régler les inévitables crimes et délits qui ne manquaient pas de subvenir, on pratiquait alors une "justice expéditive", un arbre et une corde, car dans ce domaine, c'était aussi le vide complet ! On a vu dans les précédents albums de Lucky Luke à quel point ce système était pratiqué !

Le treizième album de Lucky Luke - par Morris et Goscinny - dépeint ces "temps glorieux" où le colt faisait la loi ! Intitulé Le Juge, Lucky Luke y rencontre, non sans heurts, le personnage de Roy Bean, "juge autoproclamé à l'ouest du Pecos !

Luke doit en effet conduire un troupeau de bêtes du Texas jusqu'au Nouveau-Mexique en longeant le Rio Grande ! Mais voilà que Roy Bean - qui pratique une justice aléatoire à son propre profit, le traite de voleur de bétail et lui confisque les animaux ! Le héros est alors "jugé" dans une caricature de procès ou Bean est juge et parti ! Il est lui-même un ersatz de "juge corrompu" !

Luke n'est jamais réellement en danger et il se joue du juge ! Mais il lui sera plus difficile de récupérer son troupeau ! Alors, lorsqu'un deuxième juge s'installe en face du débit de boissons de Bean, le cow-boy solidaire décide alors d'alimenter l'animosité entre le vieux juge et le nouveau venu, Bad Ticket et pratique son habituel jeu qui consiste à duper les crétins !

Finalement, Bad Ticket a le dessus mais se révèle pire que Roy Bean ! Luke prends alors le parti de ce dernier et les deux jouent un temps les fantômes dans la ville de Langtry où se passe l'action !

Puis, finalement, c'est l'instituteur, le savoir et l'éducation qui ont le dernier mot ! Un vrai juge se présente épaulé par l'armée et Roy Bean s'en tire à bon compte, se juge lui-même dans un hallucinant procès et finit comme conteur d'histoires pour les enfants dans son bar qui ne vends que des boissons non-alcoolisées !

Un point essentiel mais que j'ai oublié de préciser - mais que vous aurez sûrement deviné, Roy Bean est un personnage qui a réellement existé comme Calamity Jane ou Billy The Kid ! Eh oui, Goscinny et Morris continuaient de se documenter sur l'Ouest pour les aventures de notre héros !

La prochaine fois, nous continuerons d'évoquer cette Conquête de l'Ouest avec l'album Ruée sur l'Oklahoma !

A bientôt !

Lucky Luke : Le Juge - Morris & Goscinny
Read more

Lucky Luke : Phil Defer - Morris

April 16 2016 Published on #Bande-dessinée, #Lucky Luke

Les albums de Lucky Luke ont bercé mon enfance ! J'avais en effet tous les albums - au nombre de 31 ! - à couvertures souples des Editions Dupuis et une bonne partie des albums Dargaud de l'époque ! Si j'ai bonne mémoire, ça paraissait aussi en dernière page de Télé Poche et dans le magazine féminin Nous Deux !

"Phil Defer" est le huitième album de la série, par Morris toujours en solo - plus pour longtemps ! Il est sorti en 1956.

Tout part d'une rivalité entre deux bistros/saloons dans la ville de Bottleneck Gulch. L'un est tenu par un escroc nommé O'Sullivan et l'autre par le jovial O'Hara, un ami de Lucky Luke. O'Sullivan décide de faire le nettoyage par le vide et embauche le gun-man, "gâchette-à-louer" Phil Defer, haut de huit pieds et mince comme un fil de fer - et dessiné d'parès l'acteur américain Jack Palance ! Mais pour le bénéfice d'O'Hara, Lucky Luke se substitue au tueur au départ de la diligence !

Le reste du récit "Phil Defer le Faucheux" raconte comme Lucky Luke berne le bandit Phil Defer et son patron en jouant notamment sur son côté superstitieux du gun-man ! A la fin, le cow-boy solitaire bat le méchant en duel grâce à une particularité de son propre "six-coups" ! Lucky Luke se montre une fois de plus plus habile et surtout plus malin que la brute de service ! La fin de ce récit fut l'un des rares de la série qui fut censuré ! A l'origine, Phil Defer était abattu ! Au final, il est rendu inapte au métier de tueur par une "grave blessure à l'épaule" ! Parmi les autres censures connu des albums de Morris, il y aura plus tard la substitution de la cigarette du cow-boy par un brin de paille pour conquérir le marché américain !

Il y a un second récit dans cet album - récit sur lequel je m'étendrais moins ! Le récit se nomme "Lucky Luke et Pilule". Lucky Luke n'en est pas le héros ! En réalité, il narre à des gardiens de troupeaux une histoire le soir au coin du feu de campement : comment ne pas se fier aux apparences ou les aventures de Pilule, un petit pied-tendre, comme shérif de Smokey-Town !

Pilule est un petit gars qui n'a rien de la fine gâchette pourtant il va faire preuve d'une chance insolente et terrasser plus d'un bandit ! On est un peu dans la logique des films de Charlot ou de Buster Keaton ! c'est plaisant et ça change un peu d'avoir une histoire sans le cow-boy solitaire qui n'est là que dans le récit cadre !

Voilà pour ce huitième album ! Cela fait un moment que je vous annonce la collaboration entre Morris et Goscinny ! Elle sera effective dans le neuvième et prochaine album : "Des rails sur la prairie" ! Mais ce sera le thème d'un prochain billet !

Un peu de patience ! A bientôt !

Lucky Luke : Phil Defer - Morris
Read more

Lucky Luke : Hors-la-loi - Morris

January 6 2016 Published on #Bande-dessinée, #Lucky Luke

Le sixième album de Lucky Luke par Morris, intitulé "Hors-la-loi" et sorti en 1954 inaugure une nouvelle étape dans la vie du cow-boy puisqu'il introduit les fameux Dalton appelés à devenir récurrents dans la série.

Mais ici, il ne s'agit pas de Joe, Jack, William et Averell mais de Bob, Grat, Bill et Emmett. en effet, ces "premiers Dalton" meurent à la fin du tome et ceux que l'on connaît sont leurs "cousins", à partir du tome 12, "Les Cousins Dalton" !

L'album fonctionne encore un peu trop comme une suite de gags ! Nos Dalton sont retors mais leurs mauvais coups se retournent souvent contre eux car ils ne brillent pas par leur intelligence.Souvent chez les méchants de BD, méchanceté rime avec bêtise - que l'on songe aussi à Iznogoud pour ne donner qu'un seul exemple célèbre !

Le dessin a évolué depuis les premiers albums, plus détaillé mais se cherchant encore. On n'en est pas à la ligne épurée quant la série aura atteint son rythme de croisière !

Nos Dalton multiplient les casses de banques et de trains ! Mais Lucky Luke est là !

Le premier récit de cet album se nomme "Hors-la-loi" et est suivi par une histoire plus courte qui s'intitule "Le Retour des Frères Dalton" et voit le retour d'un shérif couard de l'album "Rodéo'. Il se vante à tort d'avoir maté les Dalton et Lucky Luke et quelques amis vont se faire passer pour les hors-la-loi pour lui donner une leçon ! Pas encore le véritable "retour" des Dalton donc !

Voilà, bonne lecture et à bientôt !

Lucky Luke : Hors-la-loi - Morris
Read more