Overblog Follow this blog
Administration Create my blog

Posts with #marvel tag

Spider-Man : Homecoming - Jon Watts

July 16 2017 Published on #Cinéma, #Marvel

Marvel Studios ne possède hélas pas les droits cinématographiques de tous ses super-héros ! Ainsi, la Fox détient toujours les X-Men, Deadpool et les 4 Fantastiques. Mais, récemment, un accord a été passé avec Sony pour réintégrer Spider-Man dans le MCU !

Dans les années 1990, alors que Marvel était en faillite, la vente des droits pour les écrans de cinéma - et le succès des films ! -  a bien renfloué la Maison des Idées ! L'accord avec Sony est tout bénéfices pour les deux compagnies ! Après une apparition dans Captain America : Civil War, le Tisseur a droit a son propre film : Spider-Man : Homecoming - avec un titre qui insiste bien sur l'aspect "retour au bercail" !

Le réalisateur de ce film sorti à l'été 2017 est Jon Watts et l'interprête d'un Peter Parker âgé de 15 ans dans le récit est Tom Holland ! Disons le tout de suite, ce film est meilleur que les deux films avec Andrew Garfield mais "moins bon " que le Spider-Man 2 de Sam Raimi avec Tobey Maguire ! Par moment, on s'ennuie un peu ! Cependant, l'aspect "super-héros adolescent qui se comporte en ado" - et par-là même se montre très "humain" en commettant des erreurs est sympathique !

Le film est raccord avec le reste du MCU ! Tony Stark est le père de substitution du jeune Parker qui doit se rappeler constamment qu'"un grand pouvoir implique de grandes responsabilités". L'intrigue s'inscrit dans le prolongement de la Bataille de New York contre les Chitauris - vue dans le film de 2012, Avengers - on est juste 8 ans plus tard !

Le vilain du film est un certain Adrian Toomes, de son alias Vulture en VO/ le Vautour en VF ! Il est magistralement interprété par un Michael Keaton qui lui confère de la profondeur et qui passe de DC Comics/ Warner (le Batman de Tim Burton) à l'Univers plus coloré de Marvel ! Adrian Toomes dirige une équipe de récupérateurs - qui à l'image des vautours, dépècent les machineries laissées par les aliens ou encore par Ultron ! Le Vautour a pour but ultime de mettre la main sur la technologie de Tony Stark !

A côté de cela, Peter - qui rêve de rejoindre les Avengers après ses exploits à Berlin ! - fréquente un lycée à Midtown et a pour camarades Ned Leeds, Flash Thompson, Michelle "M.J." Jones et en pince secrètement pour la jolie Liz Allen ! Il est une mode désormais dans les adaptations de comics de changer l'ethnie des personnage ! Ainsi, ici, Liz Allen est jouée par Laura Harrier qui est une actrice noire et Flash Thompson, grand blond aux yeux bleus dans la BD est ici interprété par Tony Revolori qui est plutôt typé hispanique ! Mais au fond, ce n'est pas très dérangeant tant qu'on prends de bons acteurs !

Adrian Toomes prétends agir pour protéger sa fille et vers la fin du film, on a une révélation quant à un secret de notre vilain !

Notre Spider-Man, lui, bénéfice d'un costume ultra-moderne avec mini-drone, I.A. amplificateurs auditifs par exemple, bref toute la technologie de son mentor ! Par contre, son légendaire "sens d'araignée" est absent du film même si il me semble avoir aperçu il y a peu une déclaration du maître d'oeuvre du MCU, Kevin Feige, disant que ce pouvoir de notre Tisseur serait présent dans Avengers : Infinity War !

Un film globalement bon ! Vous adorerez si vous êtes fan du Tisseur en particulier ! sinon, vous risquez d'y trouver quelques longueurs !

Les deux plus à mon avis : l'intégration au MCU, un ensemble plus vaste et le côté "vis ma vie d'adolescent" ! Et aussi en troisième point et quatrième points positifs, le jeu de Michael Keaton et le costume haute-technologie de notre héros !

C'est, mine de rien, déjà le 16ème film du MCU !

A bientôt !

Spider-Man : Homecoming - Jon Watts
Read more

Marvel - Les Agents du Shield - Saison 4

June 17 2017 Published on #Série télé, #Marvel, #Coups de coeur

L'heure est venue de vous livrer ma chronique sur la Saison 4 de Marvel's Agents of Shield ! Une série qui après des débuts fastidieux a trouvé son rythme de croisière et construit sa propre mythologie - un peu à l'écart du MCU, comme un objet flottant en apesanteur en totale liberté - voire, selon les propos des animateurs de la chaine YouTube Cult'N'Click n'allant nulle part! Je ne suis pas d'accord car même si on n'a pas là ce qui se fait de mieux actuellement en matière de série-télé, Les Agents du Shield est tout de même bien sympa !

On retrouve donc Phil Coulson (Clark Gregg), Daisy Johnson (Chloe Bennet), Melinda May (Ming-Na Wen), Léo Fitz (Ian De Caestecker), Jemma Simmons (Elizabeth Henstridge), Mack (Henry Simmons) et Yo-Yo (Natalia Cordova-Buckley) dans cette quatrième saison 2016 - 2017, en 22 épisodes, et s'articulant en trois temps !

L'intrigue débute après les Accords de Sokovie, au moment où, après l'éradication - définitive ? - d'Hydra, le Shield a retrouvé pignon sur rue. Un nouveau directeur est nommé, supposément un Inhumain, le très Patriote Jeffrey Mace (Jason O'Mara). L'agence traque Quake - notre Daisy Johnson qui se reproche la mort de Lincoln Campbell à la fin de la Saison 3 et opère clandestinement à pourchasser les Watchdogs, ces activistes anti-Inhumains !

De son côté, Fitz trouve une figure de père de substitution chez le savant transhumaniste Holden Radcliffe (John Hannah) et travaille à de nouveaux programme, notamment d'intelligence artificielle !

La première partie de la Saison comporte 8 épisodes et se nomme "Ghost Rider" ! Le personnage du cavalier fantôme est en effet revenu chez Marvel Television et cette fois, c'est Gabriel Luna qui l'incarne dans sa version Robbie Reyes ! Ghost Rider et les Agents du Shield font s'associer pour se mettre sur la piste de savants "fantomatiques" qui ont passé un pacte avec un livre maudit surpuissant, le Darkhold !

La seconde partie se nomme "LMD" - avec 7 épisodes ! Radcliffe est très tenté de s'accaparer le Darkhold ! Il va pour cela avoir l'aide de A.I.D.A, un Life Model Decoy ou LMD, un androïde qui imite à la perfection l'être humain ! Aida est interprétée par Mallory Jansen qui aura plusieurs "incarnations" et "identités" dans cette saison, l'actrice jouant même plusieurs personnages différents ! Pour parvenir à ses fins, Radcliffe substituera nos héros - ou une partie d'entre eux ! - avec des Life Decoy ! On a également affaire à un Russe assez retors !

La troisième et dernière partie s'intitule "Agents of Hydra"  - 7 épisodes  ! - et se passe dans un monde virtuel, une simulation informatique où Hydra a gagné ! Aida et Radcliffe ont conçu ce "programme" à l'aide du Darkhold en voulant "réparer" les plus gros regrets de nos héros qui ont, dans ce cadre - "Le Cadre" - des vies radicalement différentes ayant subis un lavage de cerveau !

Cette dernière partie est la plus intéressante ! Il s'agira pour nos Agents de s'échapper de ce monde - encore faut-il qu'il soient conscients de sa facticité ! Et Madame Hydra et un Léopold Fitz devenu le diabolique "Docteur", ne vont pas leur facilité la tâche !

Enfin, le dernier épisode est en quelque sorte une synthèse de ce qui a précédé, comme un aboutissement puisque c'est finalement Ghost Rider qui réglera son compte à Aida ! Je ne vous spoile pas trop en disant cela car c'était assez prévisible ! A la toute fin, le statut du Shield est encore sur le point de changé et les toutes dernières images, montrant Coulson devant un champ d'astéroïdes sont très énigmatiques !

A noter aussi, une série de courts Webisodes, "Slingshot" autour du personnage de Yo-Yo, l'Inhumaine ultra-véloce !

A bientôt !

Marvel - Les Agents du Shield - Saison 4
Read more

Dark Vador - Tome 4 : En bout de course

June 16 2017 Published on #Star Wars, #Bande-dessinée, #Comics, #Marvel

La série Dark Vador, scénarisée par Kieron Gillen et illustrée par Salvador Larroca, s'achève au bout de 25 issues aux USA et donne 4 albums - plus l'album "Vador : Abattu" - en VF !

Dans le tome 4, intitulé "En bout de course", tous les intrigues se résolvent et atteignent leur terme ! Après la destruction de la première Etoile de la Mort, Dark Vador est en disgrâce auprès de l'Empereur ! Il a de plus appris que Palpatine lui a menti et qu'il a un fils qui n'est autre que Luke Skywalker, le pilote qui a détruit la super-arme ! Pour revenir au sommet, Vador va donc accumuler les ressources et les avantages cachés au cours de sombres machinations dignes de son maître !

Vador commence par s'allouer les service du docteur Aphra, une aventurière et archéologue, qui va être son "homme de main", accompagnée de ses deux droïdes assassins, Triple -zéro et BT-1 Le sombre Seigneur des Sith mène son enquête sur son fils et son épouse défunte, détourne des fonds et se construit une armée de droïdes !

Mais Vador doit rester prudent car il est placé sous l'autorité de l'arrogant général Tagge, sous la surveillance de l'officier Tanoth et doit de plus affronter un rival, Cylo-V et ses guerriers cybernétisés. Cylo est une sorte de savant fou versé dans le transhumanisme !

Précédemment, Vador a commencer à parvenir à ses fins, a éliminé quelques cyborgs et regagner un peu d'autorité ! Tout cela était bien sur une manoeuvre de l'Empereur pour amener Cylo à se découvrir et à faire un faux pas pour que Vador puisse l'abattre ! Dans ce tome 4, le savant passe à l'attaque et prends même le contrôle du nouveau Super-Destroyer Stellaire, l'Exécuteur, encore amarré dans son chantier.

Mais Vador vainc enfin ceux qui voulaient le renverser ! Il affronte la flotte de "baleines volantes" de son ennemi, défait même un rancor "augmenté" et sort victorieux ! Il revient dans l'"estime" de Palpatine qui n'a jamais été dupe et apprécie l'esprit retors dont a fait preuve son disciple !

Ce comics, c'est donc l'ascension nouvelle de Vador après un échec cuisant ! Vador se débarrasse en outre de Tagge, de Tanoth et pense avoir en outre évacuer le problème Aphra ! En réalité, l'aventurière a survécu et reviendra dans de nouvelles aventures toujours scénarisées par Kieron Gillen !

Une BD qui forme un tout cohérent - pensé avec un début, un milieu et une fin, là où l'autre série ongoing Star Wars de Marvel semble parfois un peu "errer" ! Un excellent ensemble qui sera prochainement publié - fin 2017 je crois ? - en Intégrale !

Enfin, ce tome 4 rassemble aussi une courte histoire sur Triple-zéro et BT-1 ainsi qu'un épilogue, "Coda" sur la légende de Vador auprès des Hommes des Sables !

Malgré un dessin souvent contestable de Larroca, un excellent investissement ! Vador est prêt pour que "l'Empire contre-attaque" !

Au passage, ceci, si on tient compte de tous les billets recensés dans cette catégorie - à supposer que je n'en ai oublié aucun (ce qui m'étonnerait pas ailleurs !), est le 300ème billet "Bande-dessinée" sur Overblog !

A bientôt !

Dark Vador - Tome 4 : En bout de course
Read more

Les Gardiens de la Galaxie - Volume 2 - James Gunn

May 13 2017 Published on #Cinéma, #Comics, #Coups de coeur, #Marvel

On pourrait se dire qu'au bout d'une quinzaine de films l'univers partagé qu'est le "Marvel Cinematic Universe" finirait par tourner en rond ! Or, il n'en est rien et les producteurs et réalisateurs de cette entreprise qui devient pérenne maîtrisent leur sujet !

Force est de constater que chaque film arrive à renouveler l'ensemble ! Ce sont à chaque fois de vrais chocs scénaristiques et visuels qui font des cartons au box-office ! A tel point que la formule "Univers partagé" est reprise par les autres studios (on va ainsi avoir droit à un univers partagé des Transformers, Harry Potter ou encore des films de monstres Godzilla/ King Kong) ! C'est tout le cinéma qui est révolutionné !

James Gunn est décidément un artiste talentueux ! Sous un aspect "formaté", son film Les Gardiens de la Galaxie - Volume 2, sorti en 2017, est audacieux et encore meilleur que le premier opus - en attendant le choc d'Infinity War !

On retrouve donc Peter Quill/Star-Lord (Chris Pratt), Gamora (Zoé Saldana), Drax (Dave Bautista), Rocket Raccoon (Bradley Cooper) et Baby Groot (Vin Diesel). Le film approfondit leurs personnalités et leurs backgrounds notamment la filiation de Peter Quill et les relations de Gamora avec sa soeur !

Le film commence quasiment in media res sur la planète de la fière race des Souverains ! Les Gardiens doivent protéger une source d'énergie d'une créature interdimensionnelle tentaculaire ! La grande prêtresse Ayesha (Elizabeth Debicki) les remercie en leur livrant Nebula (Karen Gillan) mais se rends vite compte que les héros lui ont volé la source d'énergie ! Elle lance sa flotte de drones télécommandés à leur poursuite !

La suite est pleine de péripéties qui amènent Peter Quill a rencontré son géniteur, Ego - la planète vivante - joué par Kurt Russell ! Star-Lord apprend donc il est à demi d'origine divine ! Il va donc se rapprocher de son père - et être très déçu lorsqu'il s'avérera que le paternel poursuit un projet tout sauf bienveillant et se révélera être un psychopathe - d'origine Céleste certes - mais d'autant plus dangereux !

A côté de cela le film nous donne à voir les Ravagers, des "pirates de l'espace" divisés en une centaine de groupe dirigés par Stakar Vaughn/ Starhawk - connu dans les comics comme le chef des Gardiens de la Galaxie d'origine, ceux du troisième millénaire ! Stakar est joué par la star Sylvester Stallone - qui prouve après Kurt Russel et d'autres que Marvel Studios tient à attirer des stars renommées dans ses films !

En fait, de nouveaux Gardiens de la Galaxie vont rejoindre l'équipe ! Nebula tout d'abord, d'une certaine façon, qui se réconcilie avec sa soeur Gamora ! Yondu Udonta (Michael Rooker, vu dans The Walking Dead), l'homme à la flèche volante, disgracié par Stakar et qui va commettre un acte extrêmement brave, rejoints l'équipe ! Le huitième membre est Mantis, l'empathe (Pom Klementieff, actrice française du cours Florent, au jeu remarquable !), un personnage très attachant !

Il y a tout dans ce film, de l'action, des effets spéciaux, de l'émotion, de l'humour ! C'est un vrai petit bijoux et j'ai passé un très bon moment !

Le MCU ne cesse donc de s'agrandir à l'image des cinq scènes post-générique qui introduisent notamment les Watchers (Gardiens) et Adam Warlock !

Et évidemment, une bande-son qui déménage avec le "Awesome Mix volume 2" qui contient des grands classiques pop-rock des années 1970/80 !

Hâte aussi de voir les prochains films de Marvel Studios : Spider-Man : Homecoming (avec Sony Pictures), Thor : Ragnarok, Black Panther, Captain Marvel, Avengers  opus 3 et 4 et la Phase 4 qui s'annonce encore, d'après les propos de Kevin Feige, déjà très différente !

A bientôt !

PS : Ceci est par ailleurs mon 1800ème billet sur eklablog et Overblog !

Les Gardiens de la Galaxie - Volume 2 - James Gunn
Read more

Logan - James Mangold

May 8 2017 Published on #Cinéma, #Marvel, #Comics

Logan est un film de super-héros de 2017 autour du personnage de James Howlett, le redoutable Wolverine (Serval jadis en VF) ! Ce film, réalisé par James Mangold (Une vie volée), s'inscrit dans la lignée des précédents films sur la mutant griffu mais tient compte de développements "récents" des comics apparentés !

On a en effet des emprunts à divers arc éclatants de ces dernières années ! On retrouve le personnage de X-23 alias Laura Kinney, le clone - et donc la fille ! - de Wolverine - crée par Craig Kyle et Christ Yost dans la série d'animation X-Men : Evolution, en 2003 (avant même son apparition dans les comics).

Le film emprunte aussi à Old Man Logan, le récit de Mark Millar et de Steve McNiven - qui se déroule dans un futur alternatif où Logan a tué tous les X-Men alors qu'il était sous l'influence des illusions mentales de Mystério !

On retrouve donc Hugh Jackman à l'écran ainsi que Patrick Stewart en Charles Xavier et la jeune Dafne Keen en Laura Kinney - plus jeune à l'écran que dans le comics !

Dans le futur, les "héros sont fatigués" ! Suite à un drame personnel et à la disparition des mutants - dont on verras qu'elle a été orchestrée par quelques savants fous - Logan fait le chauffeur de luxe pour touristes ! Il a renoncé à se battre et ne le fait que lorsqu'il y est obligé - comme lorsque des chicanos veulent lui piquer ses jantes ! Par ailleurs, il héberge - et sédate - un Xavier nonagénaire qui ne contrôle plus ses pouvoirs ! Enfin, dans son repaire au Mexique, il est épaulé par Caliban, un autre mutant qui craint la lumière !

Logan lui même vieilli mal et est peu à peu empoisonné par son squelette d'adamantium ! On comprendra ensuite que c'est probablement Xavier en crise - et non Mystério ! - qui a poussé Wolverine à commettre l'irréparable !

Mais Logan va commettre aussi un dernier geste altruiste ! Une infirmière le contacte pour qu'il aide une jeune fille qu'elle présente comme sa fille à elle, qui est en réalité sa fille à lui ! Une société malveillante "fabrique" des armes vivantes, des enfants clonés avec des gènes mutant dont la jeune X-23 que Logan va devoir protéger du cyborg Donald Pierce et ses Reavers !

Alors certes, c'est violent ! Mais moins choquant qu'un Saw ou qu'un Destination finale, purement dans le sadisme gratuit ! De beaux moments d'émotion émaillent le film et font sa valeur ajoutée ! Logan se découvre en effet une fille et va devoir l'assumer même si il s'en défends !  Sa grande peur est que tous les êtres qui lui sont proches finissent par avoir de gros ennuis !

La leçon finale du film est éloquente et est que l'on n'est pas ce à quoi on nous destine, nos gènes, notre milieu - il n'y a pas de déterminisme absolu ! - mais on peut devenir ce que l'on souhaite - une leçon en adéquation avec le "rêve américain" mais pas vraie dans l'absolu !

Je ne voudrais pas vous spoiler mais on comprends à la fin qu'il n'y aura pas de films Wolverine après celui-ci - à moins d'un reboot !

Bref, c'est un très bon film de super-héros, catégorie de films qui se bonifie d'année en année avec l'expérience que prennent les scénaristes et réalisateurs sur ce genre de productions !

Précisons que Wolverine et les X-Men sont des personnages de la Twentieth Century Fox et non de Marvel Studios et de son MCU  (ce qu'on peut regretter  Car leur chronologie est un peu chaotique !).

A bientôt !

Logan - James Mangold
Read more

La Vision - Tome 1 : Un peu moins qu'un homme

April 17 2017 Published on #Marvel, #Bande-dessinée, #Comics, #Coups de coeur

La Vision est un super-héros un peu atypique ! En effet, il n'est pas humain et est en réalité un synthézoïde, une sorte d'androïde perfectionné de la famille d'Ultron, de Wonder-Man ou du Moissonneur ! L'album, La Vision, paru en 2016, scénarisé par Tom King, un romancier ancien agent de la CIA après le 11 septembre et dessiné par Gabriel Hernandez Walta, montre à quel point il est difficile de s'intégrer dès lors qu'on est différent !

En effet, dans cet album - qui est un tome 1 intitulé " Un peu moins qu'un homme", la Vision a décidé de s'installer en Virginie, près de Washington, en tant que relais des Avengers avec le Président des USA ! Il s'est dès lors doté d'une petite famille, des synthézoïdes comme lui !

Ce récit est donc en quelque sorte une parabole des minorités, Juifs, Musulmans, Noirs, Asiatiques, homosexuels etc, qui tentent de s'intégrer mais qui ne le peuvent pas ! En effet,très vite les choses tournent mal et Madame Vision va se retrouver avec un cadavre dans le placard - qu'elle cache à son époux - et un chantage sur le dos ! Petit à petit, les choses vont lentement mais sûrement déraper !

A cela s'ajoute une vision du futur d'Agatha Harkness, la sorcière, comme quoi la Vision tuerait les Avengers et raserait le monde pour protéger sa famille ! Mais cela, ce sera pour le tome 2 dont je vous parlerais en temps voulu !

Ce récit est donc tragique dans son fond où comment des êtres de bonnes volontés sont rattrapés par la malchance et le destin, condamner à commettre l'irréparable et en cela s'enfonçant un peu plus dans une logique funeste et implacable !

Je vous donne donc rendez-vous dans quelques temps pour la suite !

A bientôt !

La Vision - Tome 1 : Un peu moins qu'un homme
Read more

Star Wars - Tome 4 : Le Dernier Vol du Harbinger

April 16 2017 Published on #Bande-dessinée, #Comics, #Marvel, #Star Wars

On retrouve la série officielle - c'est à dire Canon ! - de comics Star Wars, à savoir Star Wars, racontant la Guerre Civile Galactique autour des héros des films entre l'Episode IV et l'Episode V !

En réalité, ce tome 4 n'est annoncé en "album dur" - hardcover/TPB, en France chez Panini, que pour le 14 juin 2017 ! Mais nous disposons d'ores et déjà de ces épisodes US #21 à 25 dans les numéros du magazine Star Wars 11 à 13, parus en début d'année 2017 ! Récapitulons donc l'intrigue de cet arc signé toujours Jason Aaron au scénario et cette fois Jorge Molina au dessin !

La planète Tureen VII - qui aide la Rébellion depuis la destruction de l'Etoile Noire - est assiégée par l'Empire ! Pour briser le blocus, Luke et Leia propose au Haut Commandement un plan audacieux sinon fou : s'emparer d'un destroyer stellaire et foncer dans le tas !

Contre toute attente, ce coup de poker réussit - grâce à l'aide de l'Escadron Red ! Luke, Leia, Han, Chewbacca, Sana et les droïdes - accompagné de 200 Rebelles se retrouvent aux commandes d'un "capital ship" qui requiert 2000 membres d'équipage ! Mais l'Empire veut reprendre son bien sans tarder et envoie pour cela l'Escadron SCAR - la Section Commando Autonome de Reconnaissance - composée de sept Stormtroopers ultra-spécialisés !

Ces soldats d'élite - menés par le sergent Kreel - anciennement le Maître de l'Arène de Grakkus le Hutt - vont semer la pagaille dans les rangs rebelles et ces derniers ne vont parvenir à remplir leur mission que d'un cheveux ! Par ailleurs, avant le récit du vol du Harbinger - le nom du destroyer stellaire dont il est question - on a droit à un autre récit court d'une mission de l'Escadron SCAR sur la Lune Fantôme, contre des Rebelles qui ne font pas le poids ! Ces types là sont redoutables et on est appelé à les revoir ! Ils obéissent directement à Vador et, même si ils ont échoué dans leur mission et que Tureen VII a bénéficié d'assistance, ils ne reviennent pas les mains vides et ont capturé l'un de nos héros à la fin de l'arc !

L'histoire va se poursuivre donc !

A bientôt !

Star Wars - Tome 4 : Le Dernier Vol du Harbinger
Read more

The Avengers - Joss Whedon

April 5 2017 Published on #Cinéma, #Marvel, #Comics

En 2008, lorsque Marvel lançait son MCU - son univers partagé sur grand écran - avec en l'occurrence le film Iron Man, la firme leader du comics prenait un risque à la hauteur du prêt de plus de 500 millions qu'une banque lui avait consenti pour cette mise en chantier !

Quatre ans plus tard, en 2012, le pari est gagné et un autre film, The Avengers est un énorme succès, plus qu'un aboutissement, une apothéose !

Mais entre 2008 et 2012, différents réalisateurs et scénaristes, sous la houlette de Kevin Feige, mettaient les briques en place, introduisaient les personnages de super-héros : Iron Man, Hulk, Thor et Captain America notamment ! Je vous renvoie aux différents articles que j'ai fait sur les films concernés !

Les Avengers sont une équipe de super-héros lancés en comics par Stan Lee en septembre 1963. Ils constituent en réalité, bien plus que les 4 Fantastiques, la réponse de Marvel à la Justice League du concurrent DC Comics : Iron Man, Thor, Hulk remplacé par Captain America dès le N°4, Ant-Man et la Guêpe ! Les membres ne cesseront de changer et quasiment tous les héros Marvel emblématiques feront parties des Avengers !

Mais sur le grand écran, tout reste à faire ! C'est Joss Whedon, le papa de Buffy contre les Vampires - et accessoirement de Firefly - qui est aux manettes et il va négocier très intelligemment son film ! En effet, à part Hawkeye, chacun des six héros a le même temps de présence à l'écran !

Le temps, le film le prend ! Le temps de représenter à nouveau les héros, de montrer les relations qui s'établissent entre eux  et de poser les enjeux ! Comme c'est la tradition dans le monde des comics, les héros commencent par se tabasser et discutent ensuite ! Dans le comics de 1963, c'est Loki, le dieu du Mensonge qui semait la zizanie dans leur rang ! C'est également le cas ici même si Thanos tire les ficelles en coulisses et sera appelé à revenir dans Avengers : Infinity War  - partie I et II en 2018 et 2019 !

En fait, l'évènement qui va pousser les Avengers à se rassembler ( "Vengeurs, Rassemblement !") est la mort de Phil Coulson ! En fait, cette mort sera "effacée" par la suite dans la série télé Marvel's Agents of Shield ! Nos héros - Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye luttent ensemble contre la menace alien présentée par les Chitauri - on ne pouvait utiliser les Skrulls pour des raisons de droits avec le 20th Century Fox !

Whedon nous livre un final épique et dantesque avec d'impressionnant effets spéciaux - certes "dépassés" en 2017 et par les films suivants ! - et montre un New York en proie à la destruction, parcouru par d'immenses léviathan volants comme pour exorciser le 11 septembre 2001 ! La dynamique entre les héros fonctionne à merveille !

Le film, qui a coûté 220 millions de dollars, a passé au final la barre des 1,5 milliards, ne battant certes pas Avatar - et étant depuis dépassé par Le Réveil de la Force - mais cela reste une affaire juteuse pour Disney qui vient, en 2012, de racheter Marvel !

On reverra Joss Whedon sur la série précédemment citée sur le Shield puis en 2015 sur Avengers : L'Ere d'Ultron  qui fera moins l'unanimité aux niveaux des critiques et des fans que ce premier volet de la célèbre équipe de la Maison des Idées !

A bientôt !

The Avengers - Joss Whedon
Read more

Star Wars : Poe Dameron - Tome 2 : Sous les verrous

March 18 2017 Published on #Star Wars, #Bande-dessinée, #Marvel, #Comics, #Coups de coeur

On retrouve les talentueux Charles Soule et Phil Noto à l'oeuvre sur le tome 2 de la série consacrée au pilote de la Résistance que l'on a découvert dans Le Réveil de la Force, à savoir Poe Dameron - que pour ma part, je ne trouve pas charismatique du tout et même un peu caricatural ! - et son Escadron Black !

Pourtant, même si je trouve le héros de cette série régulière bien fade, la façon dont les deux auteurs mènent leur barque rends ses aventures intéressantes ! Mandaté par la Sénatrice - pardon Générale ! - Organa, notre bon Poe est toujours sur la piste de Lor San Tekka supposé lui révéler où se cache le dernier Jedi, le légendaire Luke Skywalker !

La piste est encore chaude et les Blacks se rendent cette fois sur Mégalox Béta, une planète à forte gravité qui abrite une prison gérée par des instances privées ! Là on retrouve une "vieille connaissance" du nouvel Univers Canon, le Hutt Grakkus, collectionneur d'artefacts Jedi de son état et que l'on avait déjà vu dans la série régulière Star Wars  (Tome 2 - "Epreuve de Force sur Nar Shaddaa") où il posait déjà des problèmes à un jeune fermier de Tatooine !

Grakkus le Hutt est prêt à révéler les infos qu'il détient sur Lor San Tekka à condition qu'on le fasse évader ! Seulement un autre individu accepte le marché et c'est une course de vitesse qui s'engage entre Poe et ses hommes et l'agent Terex du Bureau de la Sécurité du Premier Ordre !

Peu à peu, le nouveau Canon s'installe, entrecroise les histoires, autoréférence ses personnages secondaires, ses planètes et plus largement ses intrigues ! Ainsi, parmi les caids de la prison, on a la surprise - et la joie pour ma part! - de retrouver le criminel Papa Toren et ses étranges petits créatures volantes (que l'on avait découverts dans la BD Lando du même Charles Soule accompagné de Maleev !). C'est aussi cela qui fait qu'un univers partagé est crédible et vivant ! Et ce nouveau Canon prends le même chemin que l'ancien Univers Légendes dont il lui arrive parfois de recycler des éléments et des idées !

Pour compléter l'album, on a droit à un récit one-shot, intitulé "Avis de tempête" toujours scénarisé par Soule mais dessiné par Angel Unzueta ! Poe se rends seul et désarmé sur la planète Phéryon afin de rencontrer une amie journaliste qui a des infos à vendre sur le Premier Ordre ! Il s'avérera que c'est un leurre et que la femme en question poursuit d'autres buts !

Une série Star Wars dont je n'attendais rien et qui s'avère au final une bonne surprise ! Soule est un artiste récurrent sur les nouveaux comics Star Wars chez Marvel ! Et Panini continue à faire un excellent travail éditorial de traduction et de mise en forme des albums cartonnés !

Je vous recommande cette série si vous être fan de Star Wars car elle constitue une excellente introduction à l'Episode VII dans une période post-Retour du Jedi qui reste encore à explorer !

A bientôt !

Star Wars : Poe Dameron - Tome 2 : Sous les verrous
Read more

Deadpool - Tim Miller

January 8 2017 Published on #Cinéma, #Marvel, #Comics, #Coups de coeur

Deadpool est un personnage de super-héros de l'Univers Marvel, un mercenaire au pouvoir autoguérisseur ! A l'origine, c'est une création de Rob Liefeld et de Fabian Nicieza, en 1997 ! C'est donc un ajout récent à cet Univers Marvel !

En 2016, Tim Miller donne une incarnation cinéma à ce super-héros avec le film Deadpool ! Un anti-héros !Le film est assez fidèle au comic en ce sens qu'il est déjanté, irrévérencieux et très violent ! Mais côté violence, on est dans l'outrancier et le Grand Guignol qui désamorce un peu le côté gore ! C'est encore une origin story !

Deadpool, c'est Wade Wilson, un mercenaire qui loue ses services et tombe un jour amoureux de Vanessa Carlysle - jouée par la belle Lorena Baccarin. Ah oui, Wade Wilson, c'est Ryan Reynolds dans un rôle culotté ! Au summum du bonheur, il découvre qu'il a un cancer incurable ! Il se fait alors recruter par le programme Arme X qui propose de le guérir mais qui veut en fait, en lui donnant un super-pouvoir, en faire un esclave, un tueur à sa solde !

Le méchant du film, c'est Francis alias Ajax - un savant fou aux super-réflexes ! Il est interprété par Ed Skrein. Wade parvient à lui échapper et va se mettre ensuite à sa poursuite car le traitement qu'il lui a administré, si il lui a donné l'invulnérabilité, l'a défiguré !

Ce film ne fait pas partie du MCU de Marvel Studios mais est une sous-franchise de la franchise X-Men qui appartient - encore ! - à la Twentieth Century Fox ! Toutefois, on notera un clin d'oeil vers le MCU avec l'apparition d'un héliporteur du Shield - certes en piteuse état ! - pour la baston finale !

Des X-Men, il y en a deux dans ce film - à savoir Colossus et la jeune élève Negasonic Teenage Warhead !

Ce film a la particularité d'avoir un héros qui brise le "quatrième mur" - en interpellant directement le spectateur - et qui pratique de nombreuses mises en abyme !

La bande musicale est aussi intéressante avec Salt-N-Pepa, DMX et le regretté George Michael !

Ralentis, gags visuels, le film est également prenant sur le plan visuel justement et la réalisation est assez pêchue même si elle est le fait d'un "con trop payé" précise le générique de début dans le même ton que le reste du film !

Et évidemment, on a l'inévitable caméo de Stan Lee ! Et la scène post-générique habituelle ! Cela joue avec les codes du film de super-héros !

On attends le tome 2 !

A bientôt !

Deadpool - Tim Miller
Read more
1 2 3 4 5 6 7 > >>