Overblog
Follow this blog Administration + Create my blog

La bibliothèque éclectique

La culture à portée de tous !

Posted on
Published on : #Littérature XXème, #Histoire contemporaine

Bernhard Schlink est un écrivain allemand né à la fin de la Seconde Guerre mondiale qui est surtout connu pour son roman, paru en 1995, Le liseur qui parle de la Shoah mais aussi de l'acte de lire qui est ici à l'origine de l'intrigue; On eut une adaptation au cinéma de ce livre, en 2008, avec Ralph Fiennes et Kate Winslet.

Le récit se déroule sur plusieurs époques durant les années 1950 et 1960. Michael Berg est un adolescent de 15 ans qui rencontre par hasard une femme plus âgée, Hanna Schmitz, contrôleuse de tramway, dont il ne sait pas grand chose mais dont il devient l'amant. Ils ont alors le même rituel : ils font l'amour mais auparavant, il lui lit de grandes oeuvres de la littérature. Mais un jour, subitement, cette femme de 35 ans disparait brusquement sans laisser d'adresse !

Des années plus tard, Michael étudie le Droit. Le roman pose la question du passé nazi de l'Allemagne et d'une génération entière qui s'est compromise avec Hitler. Je rappelle au passage que l'antisémitisme est plus une  conséquence de l'arrivée du dictateur au pouvoir qu'une cause ! En effet, les Allemands "crevaient de faim" et Hitler leur avait promis le "plein-emploi", ce qu'il parvint à faire en réarmant l'Allemagne ! Tout ça pour dire que le problème, ce n'est pas #Blacklivesmatter de nos jours, mais les inégalités sociales ! Le Libre Marché conduit à la fin de la Démocratie et notre dirigeant actuel, le petit Macron, incapable et irresponsable aura des comptes à rendre si il amène le RN au pouvoir ! Voilà c'est un peu hors-sujet (pas tout à fait !) mais voulait caser cela quelque part !

Michael recroise la route de Hanna, au banc des accusées, car elle a un passé de géôlière dans les camps de la mort nazi ! Le procès se déroule et l'ancien amant y assiste, voit comment Hannah se défend mal, n'exonère pas son passé de tortionnaire et est plutôt comme "anesthésié" par l'horreur des chefs d'accusations ! Il se demande "avoir aimé une criminelle fait-il de moi un criminel ?".

Mais en réalité, Hanna a un secret que notre narrateur, le jeune Berg, fini par découvrir ! Il comprend que la femme qu'il a aimée est analphabète et a préféré devenir une criminelle - en renonçant à une formation chez Siemens pour entrer dans l'administration des camps - pour ne pas que sa "tare" soit découverte . Michael a-t'il alors le droit de révéler ce secret au juge ?

Michael découvre aussi que Hanna se faisait lire des romans par les prisonnières juives les plus faibles ! Etait-ce pour les sauver ou pour les manipuler ? Le doute demeure !

Une église en feu, des prisonnières incinérées, Hannah, ne sachant ni lire, ni écrire, n'a pu rédiger le rapport mais préfère se taire pour ne pas révéler son secret et même s'accuser !

Par la suite, le narrateur envoie de nouvelles cassettes audios de lectures à Hanna en prison à perpétuité où elle apprend finalement à lire et écrire.

Un bon roman que j'ai lu en une nuit, d'une seule traite ! Ca pousse à la réflexion, çà interroge que ce qu'est la liberté, les déterminismes et la responsabilité !

Devenu rapidement un best-seller mondial, Le Liseur (Der Vorleser) fait entendre la voix des Allemands nés immédiatement après la guerre. Le livre est à la fois un roman d’amour et un roman qui pose des problèmes d’éthique, ceux de la culpabilité et du rapport entre comprendre et juger. Il évite l'écueil de la banalisation des crimes de guerre nazis qui aurait pu lui être reproché.

Peut-on retranscrire l'Indicible - la Shoah  - par le langage ? Et qu'adviendra-t'il de la Mémoire lorsque le dernier rescapé des camps aura disparu ?

"Défi Lecture N°2"

A bientôt !

Le liseur - Bernhard Schlink

See comments

Posted on
Published on : #Heroic-Fantasy

Dans les années 1980, l'heroic-fantasy est à la mode ! Conan au cinéma avec Schwarzy, Donjons et Dragons sur les tables de jeu et... les Maitres de l'Univers dans les chambres des gamins !

Mon premier contact avec les figurines propement dites de la gamme "Les Maitres de l'Univers" date de 1985 - 1986 lors d'un voyage scolaire en Angleterre, près d'Exeter. Le gamin de 8 ans de la famille qui nous logeait, dont le père était un joueur de football amateur, avait les figurines de Musclor et ses comparses. Moi, j'avais alors 13 - 14 ans et j'étais un peu vieux pour jouer à ça - mais avais pris acte de l'ampleur du phénomène  qui avait débuté un ou deux ans plus tôt avec un dessin animé par Filmation à la télé dans Récré A2 ! Pour faire ce billet, je me suis basé sur le documentaire Netflix de la série "The Toys That Made Us" (mais il y a un autre documentaire plus long sur cette même plateforme !).

"Par le pouvoir du crâne ancestral" ! Par ces mots et en brandissant son glaive, le prince Adam devient Musclor qui affronte Skeletor pour la puissance du Château des Ombres ! Des figurines assez originales et diversifiés lancées par la société Mattel, la firme de la poupée Barbie !

Au début des années 1980, les figurines Star Wars de Miro-Meccano/Kenner dominent le marché, Mattel s'en mord les doigts car ils ont refusé le contrat et du coup leur gamme Big Jim s'écroule. Les concepteurs de Mattel interrogent alors les kids et s'interessent aux thèmes de la police, de l'armée, de la SF et de la Fantasy. Les barbares à la Frank Frazetta ont alors la côte et cela tombe dans l'oreille de Roger Sweet, un inventeur de jouets ! La gamme "Barbare" est alors mise en avant et Sweet sculpte un Big Jim avec de l'argile pour créer trois prototypes. On pense surfer sur le succès du film Conan le Barbare mais le film est interdit aux moins de 13 ans ! C'est Roger Sweet qui donne le nom de Musclor (He-Man en VO) au prototype de Barbare ! Ces figurines "ont le pouvoir" !

C'est Mark Taylor qui a un style similaire a Frazetta qui va créer l'esthétique des personnages de la gamme des "Maîtres de l'Univers". Musclor, le Maître d'armes, Teela, Skeletor, le Monstre, Zodac, Stratos, Oceanor (les huit personnages de base) vont envahir les étagères des supermarchés et des  marchands de jouets ! On redouble d'invention ! Le tigre vert de Musclor, Gringer, est par exemple une modification du tigre d'un set de Big Jim Safari ! La porte du Château des Ombres dû être repensée pour être à la taille des figurines !

Pour simuler l'imaginaire des enfants, on lancera bien vite un dessin animé, puis plus tard, au moment où le succès retombe par un effet de saturation - un film avec Dolph Lundgren ! Mais dès le départ, les figurines étaient vendues avec de petites BD ! On eut aussi un comics de DC Comics ! Des jeux vidéo, d'autres séries animées, etc,...

Le succès culmina jusque vers 1987 avant que tout ne s'effondre ! En attendant, on eut droit à pluiseurs dizaines de figurines et de véhicules ! On tenta de reproduire le succès de Musclor pour les petites filles avec la gamme "She-Ra, Princesse du Pouvoir", la soeur de Musclor qui affronte la Horde de Hordak !

Des années plus tard, on aura le lancement d'autres gammes, soient plus SF, soient pour les collectionneurs nostalgiques mais on n'arrivera jamais à reproduire le succès du départ !

Voilà, j'aurais l'occasion de vous reparler de Musclor si je fais un jour un article sur le dessin animé ou sur le  film !

A bientôt !

Les jouets Musclor et les Maîtres de l'Univers

See comments

Posted on

Chuck Wendig explore l'après-Retour du Jedi de l'univers Star Wars et les évènements qui mènent à la Bataille de Jakku qui voit la défaite ultime de l'Empire (qui renaitra bientôt sous la forme du Premier Ordre), dans sa trilogie de romans Riposte

Riposte : Dette de vie est le deuxième tome de cette Trilogie ! La Galaxie est morcelée, déchirée entre factions rivales : Nouvelle République, Vestiges de l'Empire, Seigneurs de Guerre, Barons du Crime et c'est le chaos ! C'est dans ce cadre que l'Amirale Rae Sloane dirige la plus grande faction survivante de l'Empire et espère "restaurer l'ordre dans la Galaxie".

On retrouve Norra Wexley du premier opus, son fils Temmin et son droïde Os dirigent une équipe composée de Jas Emary, chasseuse de primes, Sinjir, ex-impérial et Jom, un ancien commando qui a pour tâche d'appréhender tous les criminels impériaux de haut rang. Mais la Princesse Leia va leur confier une autre mission non-officielle.

Le titre "Dette de vie" fait allusion à la dette de vie des Wookiees, en l'occurrence celle de Chewbacca à l'égard de Han Solo et celle du contrebandier en retour ! Han et Chewie ont décidé de libérer Kashyyyk mais les choses tournent mal, trahison en vue, Chewie est capturé par l'Empire et Han disparait. C'est là que l'équipe de Norra entre en scène !

Une personnalité de l'Empire est dévellopé dans ce roman et le suivant, le mystérieux Gallius Rax, un protégé de Palpatine, un serviteur au passé occulté qui sert les desseins de son maître ! Natif de Jakku, le plan de Rax, supérieur, conseiller et concurrent de Sloane le ramène à cette planète désertique et la fameuse Bataille dont on voit le cimetière d'épaves dans Le Réveil de la Force. Là où Sloane est une militaire qui respecte les lois de la guerre et croit de bonne foi en l'Empire (s'aveuglant sur sa nature maléfique au passage), Rax est plus proche de la doctrine de Palpatine, ourdissant traitrises et machinations !

Le roman contient comme pour le tome 1 - Riposte - des interludes qui nous montre divers coins de la Galaxie (c'est aussi avec plaisir qu'on retrouve Cobb Vanth de The Mandalorian) et multiplie les petits détails qui font vrais, mentions à des groupuscules politiques, des gangs de pirates, de mets de la galaxie ou de noms d'espèces animales ou végétales à foison !

Le roman se veut aussi militant ! Ce n'est pas nouveau qu'il y ait des femmes fortes dans la Galaxie Star Wars (depuis Leia) et c'est le tendance actuelle de Disney avec Ahsoka, Jyn Erso ou Rey mais la francise se veut aussi pro-gays désormais et multiplie les couples homosexuels dans ses récits - c'est bien quand a a un rôle dans l'histoire sinon j'estime que c'est du racolage et que Star Wars n'est pas le lieu pour ce genre de militantisme ! Ca et le véganisme de Chewie avec les Porgs dans Les Derniers Jedi ! Hors-sujet !

La Nouvelle République gagne peu à peu du terrain et ce genre de romans développe le contexte politique absent de la Postlogie - même si c'est petit à petit ! On retrouve aussi les nouveaux vaisseaux que sont les Starhawks appelés à être plus développés par la suite dans le jeu vidéo Star Wars - Squadrons !

Le roman nous montre donc et culmine avec la Bataille et la libération de Kashyyyk - dans la douleur ! Dans ce roman aussi, Leia est enceinte de Ben Solo et Luke est quasiment absent de l'intrigue !

Un bon roman largement sous-estimé et dont on a un peu attendu la traduction après l'opus 1 - Riposte - et qui a été presque simultanée au tome 3 conclusif - Riposte : Chute de l'Empire !

En 2020, hors BD et magazines mais dans la catégorie romans et essais, j'aurais lu, à un ou deux titres près, 65 ouvrages - ce qui aurait pu être davantage si je ne m'était pas rabattu sur Amazon Prime Video, Netflix et Disney + à la fin de l'année (en novembre- décembre). En 2021, je fais comme ma copine Ophélie R. en 2020, je me lance un "Défi Lecture" - lire le plus grand  nombre de livres dans l'année ! Objectif  : entre 80 et 100 titres ! Et je lance aussi un "Défi Film" ou "Défi Cinéma" !

Donc en conclusion ce roman Star Wars constitue mon "Défi Lecture N°1" - mais commencée en 2020 (ai triché !) et fini en trois jours (plus de 560 pages tout de même !).

Bonne année 2021 - en espérant qu'on en finisse avec le Covid-19 - et à bientôt !

Star Wars - Riposte : Dette de vie - Chuck Wendig

See comments

Posted on
Published on : #Jeu de rôle

Le jeu de rôles Château Falkenstein,  de Mike Pondsmith (à qui on devait aussi Cyberpunk) était un excellent jeu, apparu dans les années 1990 et à l'ambiance si particulière ! Hélas Jeux Descartes n'en a traduit que le livre de base et le supplément L'Ere de la Vapeur. Je vous renvois aux articles que j'ai fait sur ces deux ouvrages.

Mais les anglophiles avaient de quoi se régaler avec toute une gamme de suppléments plus étoffés. Dans cette lignée, il y avait le livre Comme Il Faut (en Français dans le titre/texte !). Après les années 1978 et 1980 pus simulationnistes en matière de jeux de rôles, les années 1990 donnèrent naissance à des jeux plus basés sur l'ambiance autour de la table, qu'on pense à l'Art du Conteur et la gamme du Monde des Ténèbres (Vampire, Loup-garou, Mage,...) chez White Wolf. C'est pourquoi Comme Il faut  donne plutôt des conseils d'interprétations, des données d'ambiance...

On est en pleine ère victorienne matinée de féérie et le supplément dont il est question ici donne des conseils sur comment s'habiller à l'ère victorienne, comment donner un diner, une chasse, une réception, les évènements mondains, les règles du duel, etc...

Pas vraiment de nouvelles classes de personnages qui viendront bouleverser le système mais néanmoins des personnages célèbres de l'époque, des cartes de villes, de nouveaux grimoires de sorcellerie,...

Pour l'aspect plus technique, on a de nouveaux talents et archétypes et des clarifications de règles et règles alternatives !

Un supplément dispensable,... ce qui le rend indispensable !

La partie consacrée aux scénarios montre que l'on peut tout faire à Château Falkenstein !

Je dédie ce billet à François G. mon meneur de jeu de Chateau Falkenstein qui a perdu la Foi et a revendu il y a quelques années tous ses suppléments du jeu, hélas passé de mode !

A bientôt !

Comme Il Faut - Château Falkenstein

See comments

Posted on
Published on : #Cinéma, #Coups de coeur

La pandémie de Covid est un vrai cataclysme pour le monde culturel et c'est ainsi que Soul, le dernier-chef d'oeuvre de Pixar, sort directement sur Disney + en ce jour de Noel 2020 ! C''est un véritable petit bijou que nous ont concocté Pete Docter et Kemp Powers et qui propose une réflexion intéressante et profonde sur ce qui donne sens à la vie, propos servi par une animation irréprochable et tout en nuances !

Le titre Soul joue à la fois sur le sens "âme" et sur la référence à la musique soul ! Le parall-le est que c'est ici la musique qui est la "petite flamme" de Joe Gardner, un Afro-Américain, protagoniste principal de ce film

Joe Gardner - doublé en VF par Omar Sy à la voix si reconnaissable - est un prof de musique de  lycée qui rêve de percer sur scène et s'en voit un jour donner l'opportunité ! Il va être le pianiste de la grande Dorothea Williams. Mais Joe est si ébloui par la nouvelle qui ne regarde pas où il marche et se tue en tombant dans une bouche d'égout !

Notre héros ne peut se résoudre à aller dans l'Au-Delà et le monde de l'Après ! Alors il prend la fuite et échoue dans le Grand Avant où les jeunes âmes se voient dotées de leurs traits de caractère avant de s'incarner ! Par le plus grand hasard, Joe devient un mentor et a comme élève, "22", une âme qui a toujours refusé de s'incarner et découragé ses milliers de mentors précédents, parmi les plus célèbres !

La description de l'Au-Delà dans le film est particulièrement savoureuse et inventive ! On a aussi droit à un quatuor de mystiques ! Joe n'a qu'un souhait : pouvoir se réincarner et il recourt aux services de ces mystiques, croisant aux passages quelques âmes égarée ! Mais les choses vont foirer et "22" se retrouve dans le corps de Joe, tandis que ce dernier atterrit dans le corps d'un chat !

"22" découvre alors ce qu'est la vie sur Terre et les sensations d'avoir un corps ! Il obtient finalement sa "petite flamme". D'autres péripéties surviennent que je vous laisse découvrir et autant de situations cocasses et drôles !

La morale du film est que la vie n'a pas besoin d'avoir un sens, qu'il n'est pas nécessaire de vivre sa passion, qu'il suffit en réalité de vivre, de profiter de chaque petit moment de plaisir : sentir le sable sous ses pieds sur la plage, partager avec son père, manger un bon plat, sentir le vent à vélo... La vie n'a pas de sens, elle est le sens !

Je n'hésiterai pas à parler de "chef-d'oeuvre" pour ce film - tout comme pour les précédents films d'animation de Pete Docter, un des meilleurs artistes de Pixar, sans aucun doute ! Rappelez-vous La-haut et Vice-versa !

Soul est un film qu'il vous faut absolument visionner ! C'est un long-métrage d'une finesse rare et très bien réalisé ! 20/20 !

A bientôt !

Soul - Pixar

See comments

Posted on
Published on : #Bande-dessinée, #Comics, #Marvel, #Star Wars

L'ancien Univers "Légendes" de Star Wars en comics n'avait pas été avare de récits sur le Seigneur Noir des Sith Dark Vador ! A chaque fois, le disciple et bras armé de l'Empereur réglait ses comptes d'une main de faire envoyant ad patres ses ennemis - et souvent aussi ses alliés ! Depuis le retour de la franchise Star Wars chez Marvel, on a eu trois séries régulières sur Dark Vador et il était déjà clairement la cible dans le crossover Vador Abattu ou il laissait derrière lui des montagnes de cadavres ! Dans un autre genre, on a aussi eu Vador : Sombres Visions - dont je ne crois pas vous avoir encore parlé !?

Dans Cible : Vador, celui qui fut un jour Anakin Skywalker et l'Elu est envoyé par son maitre Palpatine/Dark Sidious enquêter sur l'organisation "La Main Cachée" des fournisseurs d'armes qui alimentent notamment les Rebelles, le but du Sith étant de démanteler ce réseau bien sûr ! Mais ce Cartel a décidé qu'il n'en serait pas ainsi et a engager des chasseurs de primes pour tuer Vador !

Cette BD, scénarisée par Robbie Thompson (qu'on a déjà vu à l'oeuvre sur Solo : A Star Wars Story  et Solo, cadet impérial pour s'en tenir à Star Wars) et dessinée conjointement et en alternance (il s'agit de tenir les délais !) par Marc Laming et Stefano Landini met en avant le chasseur de primes cyborg Valance, de son prénom Beilert ! Il était apparu dans les anciens comics Marvel Star Wars des années 1980, maintenant décanonisés, plus exactement dans l'issue 16 intitulé "The Hunter" ("Le Chasseur). Dans l'univers officiel, on l'a revu dans le comics Solo, cadet impérial puis après cela dans la nouvelle série régulière Bounty Hunters ! Le moins que l'on puisse dire est qui a de la ressource !

Valance, à la tête d'une équipe de quatre chasseurs de primes, va tendre un piège à Vador, piège qui échouera bien entendu ! A la fin, il décide d'aider les Rebelles, permet aussi à l'Empire de détruire ce syndicat du crime qu'est "La Main Cachée", non sans avoir mis le peuple de son monde natal, Chorin, à l'abri !

Une bonne surprise que cette BD qui a le mérite de développer de "nouveaux" personnages en s'appuyant sur les anciens ! Et on ne peut s'empêcher de remarquer que chez Marvel et Disney, ça recycle à tout va l'ancien Univers Etendu "Légendes" (Valance, Thrawn, Domina Tagge bientôt....). Comme quoi, il contenait bien de bonnes idées !

Voilà pour cette BD ! Je vous souhaiterai bientôt un "Joyeux Noel" en repostant sur mes Skyblogs un article de Noel de 2009 (Noel 2009) - non, je ne suis pas devenu fou mais je récupère mes ancies articles inédits sur les Skyblogs et qui apportent leur lot d'informations - et ai la flemme d'en rédiger un pour Noel 2020 ! Laisserai cet article de 2009 tel quelle sans rien modifier ! Et comme je ne sais pas comment placer des articles dans le passé, à telle ou telle date sur mes Skyblogs/Skyrock !

A bientôt !

Star Wars - Cible : Vador -  Thompson, Laming & Landini

See comments

Posted on
Published on : #Série télé

Dans la Saison 2 de Anne with an E, notre jeune héroïne, toujours aussi espiègle, imaginative et pleine de vie, va voir son petit univers s'agrandir et va faire de nouvelles expériences, apprendre ce qu'est l'amour, le chagrin, l'espoir...

On avait laissé la famille Cuthbert au bord de la ruine à la fin de la Saison 1 !  Matthew et Marilla, pour boucler les fins de mois, vont accueillir deux pensionnaires aux Pignons Verts dont l'un se prétend géologue et affirme qu'il y a de l'or ne quantité dans le sol d'Avonlea qui apporterait richesse à toutes la petite communauté !

Seulement il faut réaliser des analyses de sol et pour cela réunir de l'argent, ce que se propose de faire notre "géologue" ! Vous aurez compris que c'est évidemment une arnaque et Anne, du haut de toute sa perspicacité, après s'être fait abusée par les "fables" du type va le confondre avec son complice ! Trop tard hélas car celui-ci met les voiles avec le pactole et des familles sont ruinées en particulier celle de Diana, les Barry !

De son côté, après la mort de son père, Gilbert Blythe a embrassé une vie de globe-trotter et charge les soutes d'un bateau à vapeur de charbon et parcourt les océans du monde ! Il fait la connaissance de "Bash", de son vrai prénom Sebastian (joué par Dalmar Abuzeid) victime un peu partout de discrimination du fait qu'il a la peau noir ! La ségrégation raciale n'est pas absente non plus au Canada et à Avonlea ! Bash va revenir cultiver la terre de la ferme de son nouvel ami Gilbert car les deux sont très liés et rencontrer une belle femme noire comme lui, Mary (jouée par Cara Ricketts), qui est blanchisseuse et a un grand fils ! Et parce qu'il a aidé une femme à accoucher dans des conditions difficiles, Gilbert se décide pour la vocation de médecin !

La ségrégation raciale est abordée dans cette série résolument progressiste qu'est Anne with an E - mais aussi la problématique de l'acceptation de l'homosexualité à travers les personnages du jeune Cole (joué par Cory Gruter-Andrew), et de la tante de Diana, Josephine Barry, elle-même ayant longtemps eu une compagne. Ces deux personnages ont une sensibilité artistique exacerbée et c'est un peu cliché pour la coup car il y a aussi des gays qui sont de gros "bourrins" (mon ami Vincent me le confirme) même si ce n'est pas l'image qu'on leur donne, on préfère celle plus valorisante de l'esthète homosexuel à la Marcel Proust ! Ce n'est pas une critique, ni un jugement de ma part, juste pour souligner un parti-pris de la série !

Il se dégage de Anne with an E, un esprit bon enfant et joyeux qui n'est pas sans rappeler La petite maison dans la prairie de Laura Ingalls Wilder ! C'est résolument optimiste ! Même celle qui nous est parfois présentée comme une commère, Rachel Lynde - jouée par Corrine Koslo ("mauvaise langue" dès le Pilote) est en réalité une brave femme !

Anne fait donc son éducation à Avonlea, notamment à l'école où l'instituteur sévère et partial,  va se marier avec son élève la plus prometteuse, Prissy Andrews (jouée par la magnifique Ella Jonas Farlinger) qui, devant la perspective de renoncer à ses projets d'émancipation et d'études pour être une épouse "obéissante" va plaquer l'indésirable devant l'autel !

Arrive alors une nouvelle institutrice, juchée sur sa motocyclette et aux méthodes révolutionnaires et stimulantes pour la jeunesse, la pétulante Miss Stacy (jouée par Joanna Douglas) - qui va beaucoup plaire à notre héroïne, Anne, tout naturellement ! Mais des incidents surviendront dus à quelques fauteurs de troubles et la nouvelle venue sera sur un siège éjectable, mais saura bien défendre sa cause avec éloquence et sera finalement "adoptée" !

Bref une excellente Saison 2 pour une série qui tient toutes ses promesses !

A bientôt !

Anne with an E - Saison 2

See comments

Posted on
Published on : #Star Wars, #Série télé, #Coups de coeur

La série évènement de l'Univers Star Wars qui porte Disney + sur ses épaules (en attendant les séries du MCU) est de retour fin 2020 alors que nous sommes tous devant nos écrans confinés par la Covid ! On retrouve donc Din Djarin et l'Enfant pour de nouvelles aventures !

Attention, ne lisez cet article que si vous avez vu l'intégralité de cette Saison car je vais SPOILER comme un gros porc !

Le Mandalorien parcourt la Galaxie dans les huit nouveaux chapitres de cette Saison 2 à la recherche de congénères mandaloriens qui pourront le renseigner sur les Jedi dont il ne reste plus que des légendes suite à l'Ordre 66, plus de 20 ans plus tôt ! Pedro Pascal et "Bébé Yoda" vont faire tout un tas de nouvelles rencontres de personnages emblématiques, dont certains très chers à Dave Filoni !

Mais avant tout, revenons sur la technologie utilisée pour le tournage de cette série et mise en oeuvre par Jon Favreau, technologie dont je ne vous avais pas encore parlé dans mes deux articles sur la Saison 1 car elle n'a été dévoilée amplement que par la suite, dans des documentaires sur Disney + ! Il s'agit de la technologie dite du "Volume LED", un immense plateau entouré d'un large écran circulaire qui diffuse les décors crées par le moteur des jeux vidéo Unreal Engine et qui permet de simuler tous les milieux avec un éclairage raccord - et qui remplace avantageusement les fonds bleus et verts trop artificiels en stimulant mieux l'imagination des comédiens et avec des coûts de production réduits ! Déjà utilisé sur le film Solo : A Star Wars Story et avant cela par Favreau lui-même sur Le Livre de la Jungle en live-action, c'est résolument l'avenir !

Mentionnons aussi les très bons réalisateurs qui travaillent sur cette série et pour nous limiter à la Saison 2, outre Favreau et Filoni, on a Bryce Dallas-Howard, la fille de Ron Howard, Peyton Reed, réalisateur des Ant-Man ou encore Robert Rodriguez ! Evidemment sur certains sites de fans, certains trouveront toujours moyens de chercher la petite bête et je trouve assez pathétique de remplir des pages et des pages de forums sur la question de la taille des montrails d'Ahsoka Tano ou du petit bedon qu'à pris Temuera Morrison !

Le Mandalorien suit donc la piste des Jedi ! Le Razor Crest, son vaisseau accumule les dégâts dans cette Saison et finit même par être pulvérisé (il fallait oser !). Moff Gideon (joué par Giancarlo Esposito) veut toujours mettre la main sur "Bébé Yoda" dont on apprend finalement qu'il s'appelle Grogu et est un rescapé de l'Ordre 66 et de la Purge. L'ex-officier du BSI nourrit un mystérieux projet visant à créer des clones sensibles à la Force - outre une armée de terribles Dark Troopers (là où les Stormtroopers rivalisent par leur incompétence !) - et d'aucuns y voit un lien avec la Postlogie, la création de Snoke et le clone de Palpatine ! C'est possible mais on n'en a pas confirmation !

Din Djarin va rencontrer Cobb Vanth - joué par l'excellent Timothy Olyphant - un personnage apparu dans les romans Star Wars - Riposte et qui a récupéré l'armure de Boba Fett - avec qui notre héros et une alliance de fermiers et de Tuskens, affronteront un terrifiant Dragon Krayt sur Tatooïne ! La série joue donc à plein sur le fan-service !

Puis notre héros retrouve la toujours jeune Bo-Katan Kryze - jouée par l'actrice de BattleStar Galctica - Katee Sackhoff - personnage dont la vie se résume à reconquérir et reperdre le Trône de Mandalore. Ces Mandaloriens là sont intéressants car ils remettent en question le crédo de la faction de Djarin pour le moins intégriste qui ne révèlent jamais leurs visages sous le casque !

On retrouve aussi Cara Dune - toujours jouée par Gina Carano (au centre d'une polémique ridicule et hors-sujet pour ses propos pro-Trump, anti-masque et transphobe) qui est devenue une Marshal de la Nouvelle République - ainsi que Greff Karga - joué par Carl Weathers - qui réalise aussi un excellent épisode en milieu de Saison !

Il y avait eu maintes rumeurs avant la diffusion de ces épisodes, notamment concernant la présence d'Ahsoka Tano et le retour miraculeux de Boba Fett, réchappé du Sarlacc (comme jadis dans l'Univers "Légendes") ! Ces deux rumeurs étaient vraies ! C'est Rosario Dawson (qui incarnait déjà l'Infirmière de Nuit dans les séries Marvel Netflix) qui endosse le rôle d'Ahsoka dans un passage de l'animé au live très bien réalisé, dans un épisode sobre, hommage aux deux films de genre que sont le western et le film de samourais (avec aussi la présence dans cet épisode de Michael Biehn l'emblématique acteur de Terminator et de Aliens !). La Togruta va mettre notre héros sur la piste des Jedi sur la planète recanonisée Tython où Grogu lancera un appel dans la Force !

Temuera Morrison, lui, reprend le rôle de Boba Fett et casse la baraque dans une attitude bien badass dans un épisode où il défonce des mâchoires avec un bâton Gaderfii ! C'était lui qui récupérait Fennec Shand -  jouée par Ming-Na Wen - à la fin d'un épisode de la Saison 1 qui est donc bien vivante elle aussi ! On revoit aussi le Slave I, le mythique vaisseau du célèbre chasseur de primes ! Cara Dune, Boba Fett, Fennec Shand et Bo-Katan vont aider le Mandalorien a récupérer Grogu lorsque celui-ci va se faire kidnapper par les Dark Trooper !

D'autres rumeurs ont donc été lancées suite à ces apparitions ! Une série sur Ahsoka Tano ? Une autre sur Boba Fett ! On a eu confirmation lors du récent Investors Day de Disney ! Il y aura bientôt pas moins de dix séries et mini-séries Star Wars sur Disney + ! On savait déjà pour les séries Cassian Andor et Obi-Wan Kenobi et pour la série animée The Bad Batch (qu'on peut voir comme une Saison 8 de The Clone Wars) mais il y aura d'autres séries sur lesquelles je ne vais pas revenir pour l'instant mais en temps voulus ! Je mentionnerais juste deux séries qui vont se passer en même temps que The Mandalorian et qui s'appelleront Rangers of the New Republic et Ahsoka (il est aussi question à un moment de Thrawn - avec l'intrigue autour d'Ezra Bridger à clôre !) et qui donneront lieux à des cross-overs à foisons !

La grosse surprise de cette fin de Saison 2 - que beaucoup espéraient sans y croire mais qui est finalement venue est que le Jedi qui répond à l'appel de Grogu n'est autre que Luke Skywalker dont on a droit à une version rajeunie par SFX et qui défonce tout ici, loin de la version dépressive des Derniers Jedi. Les routes de Grogu et de Din Dajrin se séparent donc !

Mais alors Grogu sera-t'il tué plus tard par Kylo Ren !? C'est le problème ici ! La Postlogie ratée de Disney handicape fortement le développement de ces séries et hypothèque le tableau général ! Un Episode VIII bancal qui clot toutes les intrigues et un Episode IX digne d'une fan-fiction - avec le recul !

Voilà, reste que j'adore cette série qu'il faut voir avec des yeux d'enfant et plus particulièrement cette Saison 2 ! Que donnera la Saison 3 de The Mandalorian - qui devrait repartir sur de nouvelles bases et annoncée pour Noel 2021 ? S'agira-t'il de ce qui nous est teasé en scène post-générique du Chapitre 16 à savoir "Le Livre de Boba Fett" prenant le contrôle de l'Empire de Jabba ? Ou s'agira-t'il d'une autre série qu'on nous a gardé cachée ? A l'heure où j'écris ces lignes, à chaud, il est encore trop tôt pour le dire !

A bientôt !

The Mandalorian - Saison 2

See comments

Posted on
Published on : #Cinéma

Je vous propose maintenant d'entamer une très longue série de billets sur Walt Disney et son empire du divertissement, un phénomène culturel qui sera centenaire en 2023 ! Je puise mes infos dans l'excellent numéro du magazine encyclopédique "Pop Up" (numéro 3) consacré aux "mondes de Disney", depuis les débuts jusqu'à Disney +.

Walt Disney peut être vu comme un utopiste mais un utopiste qui a force de talent et de volonté a concrétisé ses rêves et sa vision d'une "société des loisirs". Père de cinq enfants, Elias Disney était un homme rude et austère, religieux et autoritaire, imperméable à l'amusement ! Il connut de nombreux déboires professionnels notamment lorsque que son entreprise de construction à Chicago, "ville du crime", périclita ! Il se rapprocha alors de son frère Robert et s'établit en 1906 avec sa famille dans une ferme à Marceline, dans le Missouri.

Walt est né en 1901. Le déménagement, à l'âge de 5 ans, dans la ferme de Marceline permet au jeune enfant de vivre près de la nature - les animaux auront une grande importance dans sa vie ! Walt trouve refuge auprès des pensionnaires de la ferme. Trompant sa solitude, il humanise ses compagnons à poils et à plumes.

A partir de 1910, quittant la ferme, Elias s'établit dans la distribution de journaux à Kansas City. Walt se lève tôt le matin avec son frère Roy pour aider dans cette tâche. L'activité bourdonnante de la ville fait aimer encore plus la Nature à Walt ! Il devient ami avec le jeune Walter Pfeiffer qui lui communique la passion de sa famille pour le cinéma et le théâtre. Les deux gamins s'essaieront même ensemble à un numéro de vaudeville. En 1910, le cinéma a beaucoup changé ! Les petits nickelodéons à 5 cents ont laissé la place à de vraies salles. Une version de Blanche-Neige avec Marguerite Clark impressionne fortement le futur papa de Mickey. Il aurait pu "revoir ce film des centaines de fois".

Mais au début du XXème siècle, la fantasy sans limites s'expriment surtout dans les pages de BD, les "Sunday Comics" des journaux ! L'inventivité y est folle avec les progrès de l'impression à quatre couleurs. Walt veut alors devenir dessinateur de BD. Il entame donc des cours par correspondance, des classes au Kansas City Art Intsitute et illustre le journal de son école où ses dessins sont très appréciés.

La famille Disney retourne à Chicago en 1917 et Walt obtient miraculeusement de son père de s'inscrire aux cours du soir du Chicago Art Institute. Parallèlement à ses nombreux petits jobs alimentaires. Il dessine dans The Voice, le journal de son lycée. Mais en juin 1917, son frère Roy est appelé sous les drapeaux et Walt se procure un faux passeport pour le rejoindre sur le Front en tant qu'ambulancier de la Croix-Rouge après l'Armistice. Il peint alors le camouflage de casques allemands pour 10 francs pièce pour un ami collectionneur !

Nous évoquerons la prochaine fois les débuts de Walt Disney en tant qu'animateur.

A bientôt !

Il était une fois Walt Disney (1ère partie)

See comments

Posted on
Published on : #Bande-dessinée

Déjà le Tome 12 du manga Dragon Ball Super  ! Mais on est encore loin des 42 Tomes de la série originale et la qualité n'est pas comparable ! On est clairement en dessous et ce n'est pas Marc J., un Otaku de mes connaissances qui me contredira !

Dans ce Tome 12 intitulé "L'Identité de Merus", le nouveau grand méchant Moro à tête de bouc, continue de ravager le cosmos de l'Univers 7 envoyant ses hommes de main aux quatre coins de la galaxie pour faire les basses oeuvres ! Pendant ce temps là, nos héros, les Saiyans continuent de s'entrainer en vue de la confrontation prochaine et inévitable : Goku avec Merus et Vegeta chez les Yardrats.

Les sous-fifres débarquent donc sur Terre et Piccolo et Krion vont affronter trois de ces lascars dont le particulièrement redoutable être artificiel, Seven-Three qui a la capacité de copier les pouvoirs de n'importe qui (même de Moro) pendant 30 minutes, possède en outre une énergie infinie et trois "sauvegardes" de pouvoirs ! Il va donner du mal au Namek et au Petit Chauve qui ne devront leur salut qu'à l'arrivée de Son Gohan qui délaisse la fac et ses chères études pour une fois, encore pour sauver la Terre !

Sur la planète des Yardrats, Vegeta et le chef de ce peuple voient débarquer d'autres hommes de Moro, sous les ordres directs de Sagambo, dont un certain Yuzun qui n'est pas sans rappeler un des anciens sous-fifres de Freezer - celui qui se transformait en gros lézard et dont j'ai oublié le nom car ce n'est pas le sujet ! Le Prince des Saiyans se rend alors compte que ses propres capacités ont augmenté par la meilleure maitrise de son Chi grâce à son entrainement ! Il élimine donc sans problème l'indésirable (qui techniquement s'élimine lui-même en fait !).

Goku, lui, s'entraine dans une autre Salle de l'Esprit et du Temps avec Merus et -révélation de ce Tome ! - mais on sans doute, on apprend par la voix du Grand Prêtre et de Whis que Merus est un apprenti-ange et n'a donc à ce titre par le droit d'intervenir en faveur du Bien ou du Mal sous peine d'être effacé ! Il plante donc Son Goku là à son entrainement !

Puis les hommes de Moro au grand complet - et Moro - lui-même débarque au bout de 2 mois, au terme du délai de répit que nos héros ont obtenu grâce à Jaco le Patrouilleur Galactique ! Les plus grands héros de la Terre - non pas les Avengers ! - sont réunis mais pas au complet ! Il y a Piccolo, Krilin, Kamé Sennin (Tortue Géniale en VF), Gohan, Ten Shin Han et même ces deux losers que sont Chaozu et Yamsha (C-17 et C-18 débarqueront par la suite mais il ne faut pas compter sur Trunks et Goten partis jouer aux Pokémons sur une île, ni sur Maijin Boo !). La Patrouille Galactique vient prêter main-forte et les combats commencent aux quatre coins du monde ! A suivre !

A bientôt !

Dragon Ball Super - Tome 12 : L'Identité de Merus - Toriyama & Toyotaro

See comments

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>

Recent posts

Hosted by Overblog